Dernières nouvelles touristiques du jour


La République Dominicaine exige un test négatif à la Covid-19

Depuis le 30 juillet, toute personne entrant en République Dominicaine doit présenter un test négatif à la Covid-19 ou passer un test rapide à l’aéroport d’arrivée.
Le gouvernement de la République Dominicaine, par l’intermédiaire de la Commission de haut niveau pour la prévention et le contrôle du coronavirus (Covid-19), a annoncé qu’à partir du jeudi 30 juillet, toutes les personnes qui souhaitent entrer dans le pays devront présenter un résultat négatif au test PCR (ou Polymerase Chain Reaction) effectué au cours des cinq jours précédents. Si ce résultat n’est pas en leur possession, des agents du gouvernement effectueront un test rapide, sans frais supplémentaires pour les voyageurs.

Eté 2020, une saison inédite

L’optimisme des professionnels du tourisme azuréen est modéré car la fréquentation est bien évidemment éloignée d’une saison estivale classique.
A ce jour, c’est environ 80 % de l’offre d’hébergement qui est ouverte sur les Alpes-Maritimes et Monaco et malgré une disparité certaine entre les villes où que l’on soit côté mer ou côté montagne, on observe pour le mois de juillet un taux moyen d’occupation dans l’hôtellerie marchande de 55 % . On constate un redressement des réservations à partir du 20 juillet. Le parc important des résidences secondaires (180 000) ainsi que l’accueil chez parents et amis génèrent une présence touristique non négligeable sur les mois d’été.
La clientèle est essentiellement française complété par une clientèle internationale des pays voisins (Italie, Suisse, Belgique, Allemagne et Scandinavie). La réouverture désormais partielle du réseau aérien sur l’aéroport Nice Côte d’Azur est de bon augure et engendre de fait, le retour d’une partie de la clientèle touristique sur la destination Côte d’Azur France.
Si le cap franchi à partir de la mi-juillet se confirme, les perspectives pour le mois d’Août devraient être meilleures mais il convient de rester prudent car on observe prioritairement des réservations de toute dernière minute offrant peu de visibilité aux hébergeurs et une grande sensibilité aux informations liées à la Covid-19.

Nicolas d’Hyèvres président de Selectour

Nicolas d’Hyèvres, Directeur de Géovisions-Amiens a été élu hier 30 juillet 2020 président de la coopérative Selectour lors des assemblées générales de la coopérative Selectour et Selectour Entreprise.

Dernière ligne droite pour la construction du Commandant-Charcot

Le Commandant-Charcot, futur navire de haute exploration polaire, hybride électrique propulsé au GNL (Gaz Naturel Liquéfié) de la compagnie Ponant est arrivé à Saint-Nazaire pour l’installation de ses systèmes de propulsion.

Après des travaux d’armement sur le chantier norvégien de Vard à Søviknes, Le Commandant-Charcot est arrivé le mardi 21 juillet à Saint-Nazaire, pour être mis en cale sèche dans la forme Joubert. Les travaux d’installation des systèmes de propulsion ont été confiés au département naval d’Eiffage Énergie Systèmes-Clemessy Services. Les deux Azipod® ABB (Azimuthing electric podded drive), livrés plus tôt sur le chantier, sont des moteurs électriques de propulsion entraînant 5 pales d’hélice dont l’ensemble peut pivoter sur 360°. Ils fourniront la poussée requise dans toutes les directions pour une grande manœuvrabilité, notamment dans les zones extrêmes polaires que parcourra le navire.

En parallèle de cette installation, des travaux de peinture seront également effectués sur la coque du navire. Le Commandant-Charcot rejoindra ensuite le chantier de Søviknes où les travaux d’armement seront finalisés pour une livraison prévue en 2021.
Doté de 135 cabines, Le Commandant-Charcot sera le premier navire de haute exploration polaire, hybride électrique et fonctionnant au GNL. Cette innovation majeure s’inscrit profondément dans l’engagement dont fait preuve la compagnie pour un tourisme durable avec un impact environnemental minimisé.
Ponant a décidé de mettre Le Commandant-Charcot à la disposition de la communauté scientifique. « Navire d’opportunité», il sera équipé d’infrastructures (laboratoires, cabines) et de matériel mis à la disposition des scientifiques. Il offrira ainsi une plateforme d’observation, de recherche et d’analyse unique au monde pour étudier l’eau, l‘air, la glace, la biodiversité de ces régions polaires extrêmes.

Le Byblos rénové avec Hyatt

Hyatt Hotels Corporation vient d’annoncer qu’une filiale d’Hyatt a conclu un accord de franchise avec une filiale d’Intriva Capital European Principal Investment Fund I LP (« Intriva »), un fonds d’investissement privé européen. Cet accord permettra à l’ancien hôtel iconique Byblos de Mijas, en Espagne, fermé depuis 2010, d’être réaménagé en un luxueux complexe de 200 chambres. La propriété sera gérée par Marugal Hotel Management et sera le premier hôtel de la marque Hyatt dans le sud de l’Espagne.

Norwegian Cruise Line étend sa politique d’annulation

Norwegian Cruise Line a annoncé l’extension de sa politique d’annulation Peace of Mind jusqu’en 2021.
Les passagers ayant réservé des croisières avant le 31 août 2020 avec des dates d’embarquement du 1er janvier au 31 octobre 2021 ont désormais la possibilité d’annuler leur croisière 15 jours avant le départ. Dans ce cas, ils recevront un remboursement complet sous la forme d’un futur crédit de croisière qui pourra être appliqué sur toutes les croisières jusqu’au 31 décembre 2022. La politique Peace of Mind, qui permet également aux clients d’annuler à 48 heures avant l’embarquement pour les croisières 2020, a été initialement lancé en mars 2020 pour rassurer les clients pendant cette période extraordinaire.
Le paiement final de 60 jours contre 120 jours avant le départ ne s’applique pas sur les marchés européens. Concernant le marché France, il restera à 42 jours avant départ.

Prolongation du chômage partiel pour le tourisme : oui mais 

lors que le dispositif de chômage partiel devait être maintenu jusqu’en septembre, le Secrétaire d’Etat au tourisme Jean-Baptiste Lemoyne a annoncé dès à présent sa prolongation jusqu’au 31 décembre.
Pour Marc Sanchez, Secrétaire général du SDI (Syndicat des indépendants), cette mesure n’est pas nécessairement une bonne nouvelle.
« Le chômage partiel vise à préserver l’emploi et protège essentiellement les salariés. L’entreprise n’y voit d’autre compensation que le fait de ne pas être tenue de licencier. Si l’on souhaite soutenir l’entreprise en qualité d’agent économique support de l’emploi, il est nécessaire d’agir aussi sur ses autres postes de dépenses contraintes. Je pense notamment à la question des loyers commerciaux pour lesquelles aucune solution fiable n’a été mise en œuvre à ce jour ; à celle des remboursements d’emprunts dont il est nécessaire de prolonger la suspension ou encore aux charges fiscales, y compris locales, à ce jour simplement reportées à défaut d’être annulées« .

citizenM ouvre l’hôtel Seattle South Lake Union, son premier hôtel sur côte ouest des États-Unis

L’hôtel citizenM Seattle South Lake Union possède toutes ces caractéristiques, avec un nouveau parcours clients pour une expérience la plus dématérialisée possible grâce à la nouvelle application citizenM.

Fruit d’un an de recherches et développement, l’application mobile citizenM disponible sur iOS et Android, permet aux clients préoccupés par leur santé et leur sécurité de profiter d’un séjour en toute sérénité.

Du check-in au check-out en passant par l’ouverture de la chambre, le réglage des fonctionnalités dans cette dernière, le room-service ou encore le règlement, les clients pourront tout contrôler depuis leur smartphone.

Le Paul Gauguin reprend ses croisières

Le Paul Gauguin, qui fait désormais partie de la famille Ponant, reprend ses croisières cet été avec 3 itinéraires phares à la découverte de la Polynésie française. Alors que les croisières pour les résidents locaux ont débuté le 18 juillet, elles sont ouvertes aux voyageurs internationaux depuis le 29 juillet dernier.

Sandals Resorts investit Saint Vincent

Avec l’acquisition de Buccament Bay Spa and Resort, Sandals Resorts International (SRI), leader des complexes hôteliers en formule “luxury all inclusive”, annonce son expansion à Saint Vincent, huitième île dans les Caraïbes et nouvelle destination pour le groupe. Le site, qui a été fermé depuis 2016, sera complètement transformé pour devenir le quatrième Beaches Resorts, la marque hôtelière destinée aux familles, déjà présente en Jamaïque et à Turks & Caicos.
Selon le fondateur et président de Sandals Resorts International, Gordon “Butch” Stewart : « Investir à Saint Vincent était non seulement captivant, mais aussi une étape naturelle vers une expansion continue dans les Caraïbes orientales. Depuis notre premier établissement à Sainte Lucie, il y a de nombreuses années, et plus récemment à Grenade et à la Barbade, nous sommes les leaders de la croissance dans les Caraïbes orientales, qui est au cœur de notre stratégie de développement ».





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Pourquoi les auditeurs refusent de signer les comptes de Thaï Airways

Pourquoi les auditeurs refusent de signer les comptes de Thaï Airways

179 vues
14 août 2020 0

Les actions de Thai Airways International ont été suspendues par la bourse aujourd’hui vendredi...

Déjà 3 milliards de pertes pour ce géant des mers

Déjà 3 milliards de pertes pour ce géant des mers

152 vues
14 août 2020 0

L’un des plus grands croisiéristes au monde vient d’annoncer une perte nette de $1,6...

Infos de l’aérien : Qatar Airways, Air Madagascar, Emirates, Ewa Air, TAP Air Portugal, Iberia, etc.

Infos de l’aérien : Qatar Airways, Air Madagascar, Emirates, Ewa Air, TAP Air Portugal, Iberia, etc.

196 vues
14 août 2020 0

Ewa Air a réuni le 5 août dernier son Assemblée Générale afin de valider...