De la plage au MoMA, le Finistère se porte bien


Vêtement icône des vacances chic-décontracté, la marinière rayée bleu-blanc d’Armor-Lux a été choisie par le prestigieux MoMA, Museum of Modern Art de Manhattan à New-York, pour illustrer le top mondial de la mode.

Inaugurée dimanche 1er octobre, l’exposition « Is fashion modern ? » regroupe 111 vêtements emblématiques à travers la planète classés au patrimoine mondial. Et pour la promouvoir, le MoMA, incontournable site de visite de New-York, met en avant 3 pièces majeures, le Levi’s 501s, la petite robe noire (de Guerlain), et « the Breton shirt », la marinière bretonne. Une reconnaissance d’un savoir-faire que ne pouvaient qu’apprécier les patrons de l’entreprise basée à Quimper (Finistère).

« Quel symbole ! C’est une reconnaissance formidable pour notre marque, qui fêtera dans quelques mois ses 80 ans d’existence, pour notre qualité légendaire, pour notre savoir-faire et surtout pour tous nos salariés. La marinière, « Breton shirt » en anglais, séduit aujourd’hui dans le monde entier car elle porte en elle des valeurs authentiques qui sont recherchées par les consommateurs en quête de sens », réagit Jean-Guy Le Floc’h, président d’Armor Lux.

Des pièces uniques

Pièce d’uniforme introduite par décret en 1858 dans le vestiaire officiel de la Marine nationale, la marinière a depuis séduit artistes, amoureux de confort, fashion victims, et monsieur-madame tout le monde par son élégance.

Armor Lux en est devenu le fabricant emblématique face à des copies plus et surtout moins réussies ailleurs à travers le globe. Le choix du MoMA, référent planétaire du vrai et du bon goût, assoit définitivement le « made in Breizh » à Quimper, le fait en Bretagne.

Pour accompagner l’exposition, Armor Lux a du coup créé une marinière en édition limitée de 400 pièces fabriquées entièrement dans ses ateliers finistériens avec estampille MoMA.

Elles ne se trouveront qu’au musée, dans ses boutiques internationales MoMA Design Stores et sur internet au « store.moma .org ».

Plus moderne que jamais par cette reconnaissance de référence, la marinière entend bien sous les crayons des designers d’Armor Lux surprendre encore demain.

L’exposition à New-York dure jusqu’au 28 janvier 2018.

Yves Pouchard





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Un Canal du Midi pile à l’heure

Un Canal du Midi pile à l’heure

496 vues
5 juin 2020 0

Depuis le début de ce mois de juin 2020, les bateaux de plaisance peuvent...

L’Ajaccio rêvée des Bonaparte

L’Ajaccio rêvée des Bonaparte

594 vues
29 mai 2020 0

C’est à Ajaccio, où il est né le 15 août 1769, que Napoléon Bonaparte...

Blois, une escapade bucolique et gastronomique

Blois, une escapade bucolique et gastronomique

1022 vues
22 mai 2020 0

Blois et son magnifique château ne sont guère qu’à deux heures de route de...