Dans la Drôme à Montélimar, au Palais des bonbons et du nougat


Bienvenue dans le Sud de la France. Plus précisément au cœur de la Drôme Provençale, à Montélimar capitale mondiale de nougat. Ici le nougat est l’une des attractions touristiques de la ville mais il n’est pas la seule, loin s’en faut.

Ainsi depuis 2005, le Palais des Bonbons et du Nougat attire un nombre croissant de curieux pour en faire aujourd’hui le 4ème site touristique de la Drôme avec près de 140 000 entrées par an.

A l’origine, le Palais des Bonbons et du Nougat était un seul et même musée, le Musée International des Sucreries. Il a été crée sur le site d’une ancienne usine d’autoclaves, les Établissements Lagarde.

Le site conserve d’ailleurs ce patrimoine avec l’architecture et les structures Eiffel historiques de l’ancienne usine.

Les bonbons (et donc le sucre) sont des souvenirs universels et unisexes qui ramènent naturellement au monde de l’enfance et des souvenirs. C’est pourquoi dès 2008, le propriétaire des lieux a décidé de choisir l‘enfance et les souvenirs comme thématique du site tout en conservant le nom originel.

Un lieu devenu désormais incontournable

Depuis son ouverture, le site n’a jamais cessé de grandir pour devenir un lieu de visite majeur de la Drôme et unique en son genre. Précisons que la visite des musées s’étend sur 2600m2 couverts et climatisés, détail non négligeable pour les jours de pluie ou de canicule…

Afin de proposer aujourd’hui cette merveilleuse ballade rétronostalgique, le propriétaire a ajouté au fil des ans d’autres espaces muséographique. Sont donc apparus par ordre chronologique : la Maison des Jouets et ses 100 ans de jeux (et même plus !), la Provence en Santons véritable village provençal miniature, le Monde des Poupées/Poupons/Nounours et sa collection pharaonique, l’Ere Nationale 7 le musée de la Nationale 7, l’école d’autrefois et dernièrement le Monde des Automates, et l’Erable qui es-tu ?

A l’heure où le vintage et le slow-tourisme font un retour remarqué, le Palais des Bonbons et du Nougat avec son côté rétro est devenu une attraction très tendance. Tendance accentuée encore plus par son emplacement sur la Nationale 7 historique.

Nouveauté 2019 : le Monde des Automates

Toujours dans la même thématique ludo-nostalgique, le site propose depuis fin décembre 2018 un nouvel espace à découvrir : le Monde des Automates, une collection unique de trois scénographies d’automates plus vrais que nature.

La Garde Républicaine : ce sont pas moins de 17 cavaliers de la Garde , sur leur chevaux, qui jouent de la trompette.
Le jardin féérique : 5 groupes de 3 fleurs en tulle dans divers tons pastel animées, 1 paon avec queue en éventail, 1 coq animé, et 2 pigeons fantail donc 1 « écorché ».
Le Robot Rainbow : l’android joue de l’orgue et l’éclairage s’anime au fil de sa composition.
Voir bouger tout ces œuvre est un jeu d’enfant pour le visiteur ; puisque c’est lui qui active la scène !

Précisons que tous les mouvements sont synchronisés avec la musique, il s’agit la d’une véritable prouesse de technique d’animation scénographiques.

 





    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Urb’Art, un festival d’art urbain qui en met plein la vue

Urb’Art, un festival d’art urbain qui en met plein la vue

927 vues
17 mai 2024 0

À L’occasion de cette deuxième édition du festival Urb’Art, une quarantaine de graffeurs et...

Les Deux Magots, ce lieu où l’on cause depuis déjà 140 ans

Les Deux Magots, ce lieu où l’on cause depuis déjà 140 ans

1453 vues
10 mai 2024 0

Lieu de convergence artistique, Les Deux Magots est la scène d’un grand théâtre culturel...

A Milly-la-Forêt, Jean Marais au dessus de Jean Cocteau

A Milly-la-Forêt, Jean Marais au dessus de Jean Cocteau

1500 vues
19 avril 2024 0

A voir pour la première fois au second étage où logeait Jean Marais à...