Croyant croiser un croisé à l’aéroport d’Atlanta


Dans la série, en version française, « par Toutatis, ils sont fous ces Américains. » Il ne poussait pas le cri de guerre des Capétiens « montjoie Saint Denis. » Sanglé dans sa cotte de mailles, il attendait sagement assis le départ de son avion de l’aéroport d’Atlanta.

Le 17 octobre dernier, un croisé sur le pied de guerre attendait de se rendre sans doute à Jérusalem pour délivrer le tombeau du Christ. Enfin, l’histoire ne précise pas de sa véritable destination finale.

Il était imperturbable face au regard des autres passagers, qui étaient interloqués de découvrir, un spectacle aussi incongru dans la zone de départ de l’aéroport d’Hatsfield.

Tous se posaient la question, mais comment a-t-il pu passer les formalités de sécurité avec un tel harnachement guerrier ?
C’est un porte-parole de la TSA (transportation Security Administration) qui a apporté la réponse.
En précisant que le chevalier avait passé les contrôles de sécurité en civil et avait revêtu son costume dans la zone de départ.

Un passager avait trouvé cette situation assez surréaliste, car son tube de dentifrice avait été saisi en même temps lors de son contrôle, deux poids et une armure.

La TSA a considéré que son équipement, qui ne comportait aucune arme d’estoc, ne relevait pas de la catégorie des armes dangereuses et était de ce fait admissible à bord.

Contrairement à un tube de dentifrice qui est classé dans la catégorie des armes potentielles de destruction massive…

Il a donc pu prendre l’avion ainsi vêtu. Comme l’admission d’un poney en cabine est possible dans les avions américains, il aurait même pu voyager avec son destrier.

C’est peut-être une des raisons pour laquelle tous les superhéros sont américains, non ?

François Teyssier





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

L’injustice des régimes de retraite spéciaux aux États unis pour les professionnels du tourisme et de l’aérien

L’injustice des régimes de retraite spéciaux aux États unis pour les professionnels du tourisme et de l’aérien

1422 vues
12 décembre 2019 0

Ida Gomez Llanos était hôtesse de l’air à Delta Air Lines. Nous ne parlerons...

Bryndis Eriksdottir est la nouvelle Directrice France d’ APG

Bryndis Eriksdottir est la nouvelle Directrice France d’ APG

1205 vues
11 décembre 2019 0

APG, premier représentant mondial de compagnies aériennes, présidé par Sandrine de Saint Sauveur vient...

Olivier Velter revient au Top

Olivier Velter revient au Top

1486 vues
9 décembre 2019 0

Olivier Velter, ex Directeur commercial du tour opérateur Héliades revient à la Direction commerciale...