Coup de plume de Pierre Doulcet : Ras le bol des bisounours !


On m’a reproché cette semaine de ne pas avoir écrit un coup de plume immédiatement à la suite des attentats de Bruxelles. Ma réponse est toute simple. Quitte à me répéter, cette dernière tuerie n’a nullement été une surprise pour l’observateur minutieux que je suis, suite tragique et pourtant prévisible du feu printemps arabe. Reportez-vous simplement à plusieurs de mes chroniques passées.

doulcetCombien faudra t-il encore de Bataclan et de Bruxelles pour que nous admettions enfin que nous sommes devenus – et les professions du Tourisme en première ligne – les cibles prioritaires des « fous de Dieu » ?

Et je crains que les fleurs, les bougies et les chansons de jadis ne suffiront pas à leur faire peur !

Bon. J’ose au moins espérer que cette dernière tuerie de Bruxelles enlèvera toutes illusions aux éternels optimistes quand au retour prochain des jours heureux. Et ce n’est pas moi qui le dit mais notre premier ministre lorsqu’il nous annonce que nous en avons pour de nombreuses années à subir les foudres des islamos nazis de Daech !

Propos actualisés par un membre du gouvernement selon lequel nous abritons en notre sein de nombreux candidats au djihad dans un certain nombre de nos villes . Plus d’une centaine d’après ce ministre.

Je vais vous faire une confidence. J’en ai marre ! Cela fait de trop nombreux coups de plume que j’ai consacré à la menace de plus en plus évidente d’un bouleversement fondamental de notre société que devait fatalement entraîner cette guerre civile interne de l’islam. Et ce, sous les railleries de certains professionnels confinant à la bêtise sous le prétexte facile des  » droits de l’hommisme  » …

En ce début de printemps 2016, le temps me semble venu non plus de disserter mais de faire preuve de courage en nous adaptant aux nouvelles données que la situation exige. Notamment dans le choix sécuritaire des destinations pour la clientèle. À cet égard les prochaines élections des instances de la profession seront un test indicatif de cette prise de conscience parmi ses leaders

Comme mon coup de plume d’aujourd’hui n’hésitant pas à sonner la charge !

Pierre Doulcet





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Tourisme et transport aérien : Le coût exorbitants des erreurs stratégiques

Tourisme et transport aérien : Le coût exorbitants des erreurs stratégiques

1636 vues
15 octobre 2019 1

Un communiqué de presse paru dans Airlines Business à propos d’ Etihad Airways m’a...

Comment les espagnols ont sauvé Thomas Cook Belgique

Comment les espagnols ont sauvé Thomas Cook Belgique

4999 vues
14 octobre 2019 0

C’est une excellente nouvelle ! Le groupe Wamos reprend une partie du réseau de...

Comment les îles Canaries s’organisent suite à la faillite de Thomas Cook Voyages

Comment les îles Canaries s’organisent suite à la faillite de Thomas Cook Voyages

3594 vues
11 octobre 2019 0

Pour plusieurs pays, la faillite de Thomas Cook voyages représente une véritable catastrophe économique....