Comiques transatlantiques : de Linder à Chaplin (1910-1925)


A la Belle-Epoque, les comiques de l’écran comme Max Linder, André Deed et Rigadin font rire toute la planète. Apparaissent régulièrement dans les séries qui leur sont dédiées, ils sont parmi les premières « vedettes » dont le nom s’exporte à l’international, notamment aux Etats-Unis.

La Première Guerre mondiale renverse la donne, mettant en sommeil les Français au profit des comiques de la côte Ouest américaine, comme Charlie Chaplin, Harold Lloyd et les acteurs de la troupe de Mack Sennett. Les décors et les modes ont changé, mais d’une décennie à l’autre, ce sont les mêmes chapeaux et les mêmes moustaches, le même goût pour les bagarres et les situations casse-cous ! Le talent éclatant de l’école américaine se répercute à son tour sur les comiques français.

Les affiches, les photographies et les extraits de films présentés dans cette exposition mettent en lumière ces jeux d’influence d’une rive à l’autre de l’Atlantique.

Programmation : Du mardi au jeudi 13h-19h, vendredi 14h-20h, samedi 11h30-19h.
Fondation Jérôme Seydoux-Pathé – Paris 13e
Jusqu’au 9 juillet 2019
www.fondation-jeromeseydoux-pathe.com/Linder-Chaplin





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Le Paradis d’Oiseaux dans le plus beau des écrins

Le Paradis d’Oiseaux dans le plus beau des écrins

297 vues
25 mai 2019 0

L’École des Arts Joailliers présente, jusqu’au 13 juillet prochain, « Paradis d’Oiseaux », une...

La Galice au 49e Festival Interceltique de Lorient

La Galice au 49e Festival Interceltique de Lorient

175 vues
25 mai 2019 0

Du 2 au 11 août, aura lieu la 49e édition du Festival Interceltique de...

Les arts lointains de Félix Fénéon

Les arts lointains de Félix Fénéon

396 vues
28 avril 2019 0

Critique d’art, éditeur, directeur de galerie, collectionneur de peintures et d’arts « lointains »,...