Chicago fait feu de tout bois


Dix artistes, dont Henry Drager, William Dawson, Lee Godie ou encore Mr. Imagination et Dr. Charles Smith, ayant contribué à l’enrichissement artistique de Chicago sont mis à l’honneur. De toutes les grandes villes des États-Unis, Chicago est celle qui a fait le plus preuve d’indépendance artistique et très vite, elle est devenue un refuge pour l’art singulier, anti-bourgeois, et anti-normes.

Dès les années 1940, elle marque sa différence en s’orientant vers l’expressionnisme allemand, l’art primitif et le surréalisme alors que New York était tourné exclusivement vers l’expressionnisme abstrait.

Chicago accueillit d’ailleurs la première rétrospective de l’œuvre de Dubuffet. C’est ainsi que la Halle, après avoir dédiée sa dernière exposition à l’art brut japonais, nous emmène l’autre côté de l’océan Atlantique pour découvrir cet art outsider et intuitif.

Jusqu’au 2 août 2019
Tous les jours (sauf 1er janvier, 1er mai, 14 juillet, 15 août, 25 décembre) 11h-18h, samedi 11h-19h, dimanche 12h-18h.
Halle Saint-Pierre – Paris 18e





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

L’Âge d’or de la peinture anglaise

L’Âge d’or de la peinture anglaise

471 vues
20 octobre 2019 0

Cette exposition, construite à partir des chefs-d’oeuvre de la Tate Britain, met à l’honneur...

Bientôt le marathon international de Santa Cruz

Bientôt le marathon international de Santa Cruz

468 vues
19 octobre 2019 0

« Courir un marathon sur l’île de Tenerife, c’est découvrir une belle fête de...

Lita Albuquerque @American Center for Art and Culture

Lita Albuquerque @American Center for Art and Culture

470 vues
19 octobre 2019 0

Jusqu’au 10 novembre 2019, l’American Center for Art and Culture présentera l’installation multimédia de...