Ce Football arabe qui fait tourner les têtes


Quelle est la place du foot dans les sociétés arabes ? Quel rôle jouent les pays du monde arabe au sein de la planète foot ? Qui sont les grands acteurs de ce sport ? Autant d’angles inédits abordés dans l’exposition pour raconter des histoires du football et apporter une clé de compréhension des enjeux politiques et sociaux structurant le monde arabe depuis le début du 20ème siècle.

Dans une scénographie immersive le visiteur découvre – à la manière d’un joueur entrant sur un terrain de foot – 11 épopées humaines de joueurs et de supporters dans le monde arabe : l’équipe du Front de Libération national de l’Algérie, le célèbre joueur Larbi Ben Barek, l’essor du football féminin en Jordanie ou encore la ville du Caire comme capitale du Football…

Objets iconiques (maillots, ballons, trophées des Coupes du monde 1998 et 2018…), photographies, extraits d’archives, documentaires, interviews sont complétés par le travail de plusieurs artistes contemporains (Philippe Parreno…). Plusieurs expériences interactives sont également proposées aux visiteurs : composer son équipe de foot arabe idéale ou se glisser dans la peau d’un commentateur sportif.

Portée par l’ambiance de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) en Egypte et la Coupe du monde féminine en France qui se tiendront en juin 2019, l’exposition Foot et monde arabe, la révolution du ballon rond fait vivre et revivre des moments singuliers où le foot transcende le sport, suscite ferveur et passion, rassemble, marque la mémoire de chacun et fait basculer l’Histoire.

11 histoires emblématiques de Foot

Exemple unique d’assimilation d’un élément étranger aux cultures arabes, le football a joué, à l’heure des indépendances, un rôle déterminant dans l’élaboration des identités nationales.

L’engagement du sport dans les combats sociaux demeure très vif au 21ème siècle, dans le monde arabe mais aussi hors de celui-ci. En France, l’équipe victorieuse du mondial de 1998 consacre des joueurs issus de l’immigration, dont Zinedine Zidane est l’emblème.

Le football répercute, voire intensifie, le caractère foncièrement mondialisé de nos sociétés.

Le mouvement des joueurs ou les droits de diffusion des matchs, répondent à des logiques économiques globales.

Certains pays arabes occupent en ce sens une place de premier plan à l’échelle du football européen et mondial : le Qatar, propriétaire du PSG et organisateur de la Coupe du monde 2022, en est le meilleur exemple.

A l’occasion de l’exposition, un terrain extérieur avec des gradins (124 places) sera installé sur le parvis de l’IMA.

Ce citystade accueillera des événements sportifs en lien avec des associations, des collectivités et une programmation dédiée de rendez-vous ouverts à tous.





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

La Dame à l’Hermine depuis votre salon

La Dame à l’Hermine depuis votre salon

700 vues
24 avril 2020 0

Depuis le 12 mars dernier toutes les institutions culturelles en Pologne sont fermées, pour...

L’année Van Eyck prolongée depuis son canapé

L’année Van Eyck prolongée depuis son canapé

932 vues
17 avril 2020 0

Pendant la période de confinement, les amateurs d’art ont le plaisir de profiter de...

Jim Dine, un artiste qui a du nez

Jim Dine, un artiste qui a du nez

761 vues
20 mars 2020 0

Le principal mérite de l’exposition de l’artiste américain Jim Dine, organisée par Daniela Lancioni...