Ça jette un froid quand même


Tragédie à l’Everest est un livre autobiographique de 1997 écrit par Jon Krakauer. Il raconte la version de l’auteur des événements ayant conduit au désastre de l’Everest de 1996 où huit alpinistes ont trouvé la mort dans une tempête.

L’auteur raconte plus particulièrement les événements qui l’ont conduit à participer à cette expédition vers l’Everest en mai 1996, bien que lui-même ait abandonné l’alpinisme des années plus tôt.

La saison 1996 a été particulièrement mortelle avec 8 morts en une journée, dont notamment les guides de Krakauer, Rob Hall et Andy Harris.

Initialement, Krakauer devait stationner au camp de base pour faire un reportage sur la commercialisation des expéditions mais il proposa à son éditeur de décaler son départ d’une année afin de se préparer à atteindre le sommet.

 » Je t’aime. Dors bien, ma chérie. Je t’en prie, ne te fais pas trop de souci.  » Telles furent les dernières paroles adressées à sa femme, par Rob Hall, l’un des guides himalayens les plus expérimentés, depuis le sommet de l’Everest.

Il ne devait pas redescendre vivant. Le 10 mai 1996, le Toit du monde fut le théâtre d’une véritable hécatombe. Tragédie à L’Everest est le récit de ce drame.





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Jean-Louis Baroux maintient le suspense

Jean-Louis Baroux maintient le suspense

2228 vues
6 novembre 2020 0

Le 8 mars 2014, un Boeing 777 de la Malaysia Airlines décolle à à...

Et Christophe Colomb découvrit … l’intelligence artificielle

Et Christophe Colomb découvrit … l’intelligence artificielle

1045 vues
9 octobre 2020 0

Alors que la (re) découverte des Amériques, covid-19 oblige, est fermée au tourisme pour...

Le triomphe dans la bonne ville

Le triomphe dans la bonne ville

867 vues
4 septembre 2020 0

Quatre ans à travers le monde sur une Triumph Tiger 100 de 73 !...