Aux Caves Ambacia : bon vin, bonne chère, bon’heur !


C’est une expérience œnotouristique comme on aimerait en faire plus souvent le long des routes des vins de France que proposent depuis quelques semaines les « Caves Ambacia ». C’est à Amboise dans des caves de vinification historiques creusées dans le tendre tuffeau des bords de Loire que s’est installé ce lieu dédié à l’art de vivre à la française. Une halte incontournable lors d’une découverte des châteaux et des vignobles de Touraine.

La réputation des vins d’Amboise ne date pas d’hier puisque c’est au cours du 15ème siècle que Louis XI l’imposa à sa table et obligea les négociants de Tours à le vendre en priorité avant tout autre vin du Val de Loire.

Aujourd’hui les vignobles s’étendent de part et d’autre de la Loire entourant Amboise, la ville aux trois résidences royales. Ce site exceptionnel fait de cette aire classée AOP l’une des plus belle de Touraine.

On y boit des rouges amples avec des aromes de fruits rouge, des blancs avec une belle souplesse et un nez de coings et de miel, et des rosés désaltérants aux notes florales.

Les caves de vinification où sont aujourd’hui installées les « Caves Ambacia » datent de 1464. Les vignerons de l’époque les ont creusées dans le tuffeau au pied du Château Royal. Ils y ont créé les conditions idéales de température et d’hygrométrie pour le vieillissement et la conservation du vin.

L’histoire « moderne » des caves remonte à 1874 quand la famille Duhard les achète pour y installer leur négoce.

S’ils ne produisent pas leurs propres vins les Duhard sont pourtant de grands connaisseurs des vins locaux et sélectionnent rigoureusement les vignerons dont ils revendent les vins.

Cinq générations se succèdent et au fil des décennies ils constituent une formidable collection de millésimes exceptionnels et tout particulièrement des vins de Vouvray. Ce sont ainsi 100 vins différents, y compris les millésimes historiques de 1874, 1893, 1947, 1970 ou 1990, qui se trouvent être encore disponibles à la vente sur place ou sur le site internet des Caves Ambacia.

En 2017 Pascal Mineau (photo ci-contre, avec la barbe) a acquis les caves avec un projet œnotouristique bien précis en tête. Pascal est né dans la région et a eu la chance et le talent de transformer sa passion pour le vin en de riches expériences professionnelles.

Au fil d’une carrière de sommelier et de manager de tables étoilées en France et à l’étranger il s’est construit sa propre « philosophie » du bien manger et du bien boire. Pour lui il n’y a pas de bon vin sans un profond respect de la terre et de la vigne.

C’est donc tout naturellement qu’il en est venu à vouloir créer ses propres vins. Il s’est mis en quête de vignerons partageant ses valeurs et a sélectionné cinq parcelles dans cinq domaines différents.

En collaboration avec chacun des vignerons et d’un œnologue il accompagne l’élaboration de chaque vin de ces parcelles jusqu’à l’étape finale du vieillissement dans les Caves Ambacia. Les premières bouteilles sont nées en 2017 et seront bientôt mises en vente. Cela promet de belles découvertes !

La démarche de Pascal Mineau ne s’arrête pas là. Si la collection Duhard de plusieurs milliers de bouteilles est toujours abritée dans les caves de tuffeau celles-ci ont bien changé depuis 2017.

Pascal et son équipe ont créé un parcours œnologique à la découverte des vins du Val de Loire avec des expériences sensorielles, des vidéos en 3D, des sommeliers présents pour répondre à toutes vos questions et bien sûr une dégustation avec accord mets et vins possible.

Compte tenu de la situation sanitaire actuelle les visites se font sur rendez-vous au 02 47 57 20 77 ou sur le site internet des caves. La visite dure environ 1 H 15.

La Touraine ce sont également de formidables produits de bouche à découvrir et en tant qu’ancien manager de tables étoilées Pascal Mineau ne pouvait manquer de créer son restaurant au sein même des caves.

Le « Bistrot l’Oppidum » a ainsi ouvert ses portes il y a quelques semaines et accueille les clients dans une salle récemment construite qui s’ouvre par de larges baies sur la Loire qui coule en contrebas.

Une vaste terrasse extérieure a également été aménagée et des artistes locaux s’y produiront en soirée pour animer vos apéros de l’été. Le service est en continu de 10h à 20h et vous pouvez ainsi satisfaire une petite ou une grosse faim à l’heure qui vous convient.

Même si vous ne visitez pas les caves, le « Bistrot l’Oppidum » vaut le détour à lui seul. La carte propose un vaste choix d’assiettes ou plutôt de « planches » puisqu’il s’agit de véritables planches en bois garnies de délicieux produits locaux.

C’est à la fois beau et bon. Faites à la demande pour 1, 2, 4 ou 6 personnes elles proposent des assortiments de fromages, de poissons ou de charcuteries soigneusement sélectionnés chez des producteurs locaux.

De plus le rapport qualité-prix est là ! Ainsi la « planche du fromager » propose huit fromages différents accompagnés de confitures locales et d’une salade pour 18€.

La « planche de la Loire » offre une sélection de silure fumé, rillettes de poisson de Loire et d’écrevisse, un filet de sandre mariné, du caviar de Sologne avec salade et crème artisanale pour 25€.

Six personnes peuvent se partager la planche « Folie Douce » de 1 mètre de long avec fromages, magret de canard, silure, charcuterie, jambon cul noir du Limousin accompagnés de confiture de Sauvignon (120 €). Enfin pour une soirée exceptionnelle craquez pour la « Planche Ambaciadeur » qui propose 1 mètre de fromages, charcuteries, foie gras mi-cuit, toasts de truffe, caviar… (150€ pour 4 personnes).

Les becs sucrés peuvent s’offrir 1 mètre de desserts faits maison qui évoluent au fil des saisons, accompagnés de confitures, crème fraîche et Chantilly, biscuits… (49€ pour 4). Bien sûr la carte des vins sera à la hauteur de vos agapes avec un beau choix de vins de la collection Duhard au verre ou à la bouteille.
La plupart de ces produits sont également disponible à la boutique des Caves Ambacia et dans la e-shop de leur site internet

Plus d’info, réservation et shopping sur: https//caves-ambacia.fr

Annick Dournes & Frédéric de Poligny





    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

A Nantes, l’Atlantide 1874 de Jean-Yves Guého, à ne pas manquer

A Nantes, l’Atlantide 1874 de Jean-Yves Guého, à ne pas manquer

965 vues
23 juillet 2021 0

Nantes, ancienne capitale des Ducs de Bretagne, est une ville joyeuse, dynamique, culturelle et...

Nouveau : Du très bon vin et de la viande savoureuse avenue des Ternes, chez Hugo

Nouveau : Du très bon vin et de la viande savoureuse avenue des Ternes, chez Hugo

1022 vues
9 juillet 2021 0

Alors que beaucoup d’établissements sur l’avenue des Ternes à Paris restent encore rideau fermé,...

A Saint Malo, le vrai biscuit marin

A Saint Malo, le vrai biscuit marin

1033 vues
14 mai 2021 0

Les Craquelins de Saint-Malo, ces délicieux petits pains soufflés traditionnels malouins, existent depuis 1923,...