Au Japon, ces marchés marchent du tonnerre


Si les marchés font profondément partie de la culture française, c’est aussi le cas au Japon, notamment en ce qui concerne les marchés aux poissons et aux fruits de mer. Endroits parfaits pour découvrir les produits locaux, se régaler de la street food typique de la région, rencontrer des personnages hauts en couleurs et partager un instant de vie authentique, les marchés dans toute leur diversité sont un incontournable de toutes visites à Hachinohe.

Se perdre sur le plus grand marché matinal du Japon : le Marché de Tatehana

Le marché se tenant les dimanches matin sur le quai de Tatehana à Hachinohe fait assurément partie des plus grands marchés en plein air du Japon. Il s’étend sur plus de 800 mètres de long et rassemble pas moins de 300 stands différents.

Des premières lueurs de l’aube jusqu’à 9 heures du matin, il attire plus de 10 000 personnes chaque semaine dans un joyeux chaos.

Situé en bord de mer, au pied des bateaux de pêcheurs, on y trouve poissons et fruits de mer d’une fraîcheur sans pareille, mais également une grande quantité d’autres produits frais et spécialités locales.

L’un des attraits les plus intéressants de ce marché est la diversité de la nourriture qui y est servie : brochettes de poissons grillés, yakitori de poulet, ramen, udon, yakisoba, fruits de mer frits, pâtisseries fraîches, etc.

Fréquenté à la fois par les locaux et les touristes, c’est l’un des endroits les plus populaires de la ville. Bien plus qu’un simple marché, de nombreux habitants y viennent surtout pour socialiser et partager un moment convivial.

Il y a souvent des groupes de musique qui s’y produisent et les locaux aiment s’y attarder après leurs courses pour partager un petit-déjeuner avec leur famille ou leurs amis.

Ikadon, la mystérieuse mascotte du marché

Il y a plusieurs années, des rumeurs ont commencé à parler d’un étrange personnage arpentant les allées du marché déguisé en calamar portant des habits traditionnels japonais et se présentant sous le nom d’ « Ikadon ». D’abord surpris, les habitants d’Hachinohe ont fini par adopter cette mascotte officieuse et anonyme du marché.

Depuis, il fait partie intégrante du lieu, déclenchant sourires et éclats de rire sur son passage et distribuant des bonbons aux enfants.

Sa famille s’est agrandie récemment avec une Mme Ikadon et une Melle Ikadon l’accompagnant parfois. Très abordable, il se prête facilement à des séances de selfies avec habitants et voyageurs. Les plus chanceux auront même droit à sa carte de visite.

Petit-déjeuner dans la « cuisine d’Hachinohe » : le Marché de Mutsuminato

Le marché de Mutsuminato (du nom de la gare adjacente) existe depuis les années 50. Surnommé affectueusement « la cuisine d’Hachinohe », il fait figure de véritable institution pour les habitants de la ville et des villages environnants.

A l’inverse du marché de Tatehana, il est ouvert tous les matins du lundi au samedi. A l’ombre de ses allées couvertes, il rassemble entre 200 et 300 stands ou magasins de produits frais (poissons, fruits de mer, fruits et légumes, plats cuisinés, etc.).

Beaucoup de gens viennent y prendre leur petit-déjeuner : ils choisissent d’abord leurs poissons crus parmi les différents étals (on peut y acheter des portions à 100 yens, soit 0,80€, de quoi opter pour la variété), ils peuvent également regarder la sélection de poissons grillés du jour, un grand classique du petit-déjeuner japonais, et enfin ils terminent en ajoutant un bol de riz et une soupe miso. Poissons et soupe miso changent tous les jours en fonction de la saison et des arrivages.

Le choix, la fraîcheur et les petits prix en font une option incontournable pour un petit-déjeuner typique dans les règles de l’art.

Kaccha, les « mères du marché » 

Beaucoup de stands sont tenus par des vieilles dames de la région, souvent femmes de pécheurs. Fichu sur la tête et sourire aux lèvres, elles sont devenues si emblématiques du marché qu’une statue en leur honneur a été érigée à l’entrée des allées. Elles sont surnommées isaba-no-kaccha, soit les « mères du marché » dans le dialecte local. Aller à leur rencontre et échanger quelques mots fait partie intégrante de l’expérience.

Directement du sac de courses à l’assiette :  Marché de Hasshokku

Le marché de Hasshoku est quant à lui l’un des plus grands marchés couverts du Japon. Il propose une vaste gamme de produits du coin, de viandes locales, de liqueurs, de gâteaux et autres souvenirs.

Au détour des allées au charme rétro, on trouve des pieuvres suspendues aux étals, des têtes de poissons un peu intimidantes, toutes sortes de coquillages, crabes et fruits de mer.

Après avoir acheté du poisson ou de la viande fraîche, on peut les amener directement au restaurant Shichirin-mura et les griller soi-même sur un brasero à charbon de bois. C’est une façon bon marché et amusante de déguster les produits de la mer typiques d’Hachinohe. L’endroit est très populaire parmi les locaux et permet de belles rencontres.





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Helvète underground : le charme de la formation suisse

Helvète underground : le charme de la formation suisse

660 vues
16 octobre 2020 0

C’est l’école de management hôtelier la plus ancienne et la plus prestigieuse au monde....

Moua : un musée d’art sous-marin façon perso

Moua : un musée d’art sous-marin façon perso

781 vues
2 octobre 2020 0

On enfile palmes, masque et tuba pour visiter ce musée d’art contemporain situé sur...

Bataille de Papes en mode Tik Tok

Bataille de Papes en mode Tik Tok

1039 vues
25 septembre 2020 0

Une statue représentant le défunt pape Jean-Paul II jetant un rocher dans l’eau rouge...