ATM 2013 : Le CCG, nouvel Eldorado du tourisme ?


Sont-ce les effets persistants de la crise de la zone euro qui ont incité les destinations  Méditerranéennes à investir massivement sur les marchés proche et moyen-orientaux, en forte croissance depuis la fin de l’année dernière ?
Réponse le mois prochain avec l’ouverture de la 20ème édition du salon Arabian Travel Market (ATM), qui fait état d’un nouveau record en termes d’exposants.

Les derniers chiffres du groupe Reed Travel Exhibitions, l’organisateur du salon, révèlent en effet que la demande des nouveaux exposants du salon, qui aura lieu au Dubai World Trade Centre du 06 au 09 mai prochain, a permis d’atteindre le niveau record de 22.000 mètres carrés d’espace exposant, soit une augmentation de 6 % par rapport à l’année dernière.
Avec notamment 27 stands de plus que l’an dernier, en hausse de 7 % et de nouvelles entreprises couvrant plus de 2.160 m², le salon fait donc le plein dans un marché au potentiel exponentiel.

En termes d’exposants, la secteur Technologie a continué sa progression avec une hausse de 34 % (1.700 m² d’exposition) à mesure que les tendances de l’industrie numérique appliquée au tourisme s’accélèrent.

Géographiquement, les deux régions les plus représentées pour cette édition de l’ATM seront l’Europe et l’Afrique du Nord. Chacune de ces région ayant augmenté respectivement de 20 % et de 36 % pour couvrir près de 4 000 m² combinés, soit 18 % de la surface d’exposition disponible.

Le secteur hôtelier (hôtels et centres de villégiature) sur la côte méditerranéenne, en particulier, cherche de plus en plus à augmenter ses parts de marché sur les pays émetteurs du CCG, soit l’Arabie saoudite, Oman, le Koweït, Bahreïn, les Émirats arabes unis et le Qatar.

Le Conseil de coopération des États arabes du Golfe (CCG) est un « club » de pétromonarchies, soucieuses de sécurité qui a pour but une unification du système économique et financier des États membres et dont la population est avide de voyages et de découvertes touristiques.

«La demande des exposants en provenance des pays du bassin méditerranéen, a été particulièrement forte cette année. L’attention des professionnels de l’industrie du tourisme turque, marocaine et égyptienne se porte désormais vers le marché du CCG à l’étranger», a déclaré Mark Walsh, directeur commercial chez Reed Travel Exhibitions.

« Les voyageurs du CCG avec leurs hauts niveaux de revenus sont naturellement un marché cible pour les destinations de la Méditerranée, et avec des marchés émetteurs européens  confrontés à des défis économiques difficiles, la pertinence des cibles du CCG est encore plus prononcée, » a t-il ajouté.

Selon le ministère turc du tourisme par exemple, confirmé par le bureau du tourisme à Dubaï, le nombre de touristes voyageant en Turquie à partir de la région du CCG a augmenté considérablement au cours des dernières années, avec plus de 370 % de croissance des visiteurs venus des Émirats arabes unis, 331 % pour le Koweït et près de 600 % pour le Qatar.

La Turquie a ainsi augmenté de 25 % sa surface d’exposition cette année, avec de nouvelles sociétés exposantes dont deux organismes touristiques régionaux – le Eskisehir Development Agency Bilecik Bursa et Dogu Karadeniz Illeri Hizmet ve Kalkinma Birligi.

Le Maroc également, toujours à la recherche de piste de développement cherche à augmenter davantage son flux de touristes entrants, issus du Golfe qui représente déjà 30 % du trafic annuel de visiteurs. A la fin de 2012, le pays a d’ailleurs signé un partenariat stratégique d’une valeur de 5 milliards de dollars avec les Etats du Golfe.

L’Egypte met un point d’honneur à attirer sur ses rives les voyageurs du Golfe. Selon le ministre du Tourisme, Hisham Zaazou, la destination s’est engagée à restaurer la confiance des consommateurs et garde toujours l’espoir d’atteindre les niveaux de fréquentation touristique d’avant 2010 d’ici la fin 2013.
Elle compte énormément sur ces nouveaux touristes orientaux.

Avec des liaisons directes vers l’Espagne, l’Italie, la France, Chypre, la Grèce et la Tunisie, les compagnies aériennes de la région rendent aussi les pays plus accessibles. Parmi les nouveaux exposants, il n’est pas étonnant de retrouver ainsi le Bureau du Tourisme de Monaco, de la Libye et Turismo de Portugal, entre autres.

Placé sous le haut patronage de Son Altesse Sheikh Mohammed Bin Rashid Al Maktoum, vice-président et Premier ministre des Emirats arabes unis, également émir de Dubaï, l’Arabian Travel Market fêtera cette année, en grandes pompes, son 20e anniversaire, avec pour ambition de devenir la plus grande vitrine de son genre dans la région et l’un des plus grands salons du tourisme dans le monde.





    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Bonnes vacances à tous … et faites vous vacciner vite !!!

Bonnes vacances à tous … et faites vous vacciner vite !!!

3912 vues
15 juillet 2021 2

Toute la rédaction de La Quotidienne vous souhaite de joyeuses vacances d’été et vous...

Tourisme spatial : comment Branson a gagné son pari contre Jeff Bezos

Tourisme spatial : comment Branson a gagné son pari contre Jeff Bezos

2613 vues
13 juillet 2021 0

Le célèbre milliardaire anglais Richard Branson a rejoint l’espace, dimanche 11 juillet dernier, à...

Des salariés d’ Aéroport De Paris au bord de la crise de nerfs

Des salariés d’ Aéroport De Paris au bord de la crise de nerfs

10091 vues
12 juillet 2021 5

Aéroports de Paris traverse en ce moment la plus grande crise de son histoire....