Assurance mutuelle en 2016, un bordereau de plus !


bertrand Thorel-valeurs assurancesAu 1er janvier 2016 toutes les entreprises devront, de manière obligatoire, souscrire une complémentaire santé pour leurs salariés.

Cette mutuelle sera financée de moitié par le salarié et le financement de l’autre moitié sera prise en compte par l’employeur.

Cela représente certes une avancée sociale sur le papier mais finalement n’est-ce pas l’arbre qui cache la forêt ?

Un bonheur surement pour les assureurs et les courtiers, ravis de vendre ces nouvelles mutuelles mais malgré tout un « bordereau » de plus pour l’employeur et, au final, une baisse de revenus nets pour le salarié qui se voit ainsi imposer une couverture supplémentaire (à laquelle il n’aurait peut être pas souscrite au vue de garanties trop faibles…).

Si on prend par exemple le cas d’une entreprise de 7 personnes qui mettrait en place une mutuelle à 100 € par salarié et par mois, cela coûtera à l’employeur 350 € par mois soit, sur 1 an, 4 200 € de charges nouvelles.

Et idem pour le salarié.

Les prévisionnels 2016 des entreprises devront donc intégrer cette nouvelle dépense avec, forecement, les fiches de payes également modifiées ce qui implique une mise à jour des logiciels comptables ainsi que des honoraires supplémentaires d’expert comptable…

Des négociations entre salariés et employeurs devront également s’envisager concernant les garanties et la baisse de salaire brut sur la fiche de paye qu’elle impliquera.

On imagine d’ores et déjà les discussions conflictuelles que cela va entrainer…

Bertrand Thorel,
Valeurs assurances





    1 commentaire pour “Assurance mutuelle en 2016, un bordereau de plus !

    1. L’arbre qui cache la forêt ? Doux euphémisme à mon sens…
      Mon boss, peu connu pour sa philanthropie, a négocié un contrat de base. Si je souhaite avoir les mêmes couvertures que ma mutuelle actuelle(orthodontie, lunettes, enfin les garanties nécessaires pour tout parent d’enfants binoclards aux dents en bataille) je dois ajouter 117€ par mois à la part qui sera payée par mes soins.
      Pendant que mon contrat actuel me coûte 106€ par mois… et me convient très bien !
      Cherchez l’erreur !
      Il va sans dire que la part donnée par l’employeur, avantage en nature, en soumise à l’impôt sur le revenu, un bonheur ! J’en connais une (ma sœur, dont la grosse entreprise a décider d’appliquer en amont cette nouvelle loi) pour laquelle cette bonne blagounette a fait sauter d’une tranche son impôt sur le revenu, comme c’est ballot… Et elle est loin d’être un cas isolé.
      Tout simplement révoltant !

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Tourisme & coronavirus en Europe : l’épineuse question des enfants

Tourisme & coronavirus en Europe : l’épineuse question des enfants

3997 vues
5 juillet 2021 0

Récemment, des pays comme la Grèce, le Portugal et l’Espagne ont augmenté la limite...

Reprise ou illusion de reprise : les Entreprises du Voyage font le point

Reprise ou illusion de reprise : les Entreprises du Voyage font le point

3762 vues
30 juin 2021 0

Prochaines vacances des Français, visiteurs étrangers en France, tendances du trafic aérien, reprise du...

Faillites en cascades : un été touristique déjà meurtrier ?

Faillites en cascades : un été touristique déjà meurtrier ?

4237 vues
9 juin 2021 0

Les restrictions concernant les voyages internationaux imposées par le Royaume-Uni à ses ressortissants, avec...