André Derain, sa décennie radicale


Le Centre Pompidou présente André Derain 1904 – 1914. La décennie radicale, un nouveau regard porté sur l’œuvre de cet artiste majeur du 20e siècle, avec pour ambition de retracer les étapes du parcours de l’artiste avant-guerre, moment où le peintre participe aux mouvements d’avant-garde les plus radicaux.

Quelques ensembles exceptionnels sont réunis pour l’exposition : la production estivale de 1905 à Collioure, la série des vues de Londres et les très grandes compositions autour des thèmes de la danse et des baigneuses.

Centre Pompidou
Paris 75004





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Le Paradis d’Oiseaux dans le plus beau des écrins

Le Paradis d’Oiseaux dans le plus beau des écrins

303 vues
25 mai 2019 0

L’École des Arts Joailliers présente, jusqu’au 13 juillet prochain, « Paradis d’Oiseaux », une...

La Galice au 49e Festival Interceltique de Lorient

La Galice au 49e Festival Interceltique de Lorient

178 vues
25 mai 2019 0

Du 2 au 11 août, aura lieu la 49e édition du Festival Interceltique de...

Comiques transatlantiques : de Linder à Chaplin (1910-1925)

Comiques transatlantiques : de Linder à Chaplin (1910-1925)

262 vues
25 mai 2019 0

A la Belle-Epoque, les comiques de l’écran comme Max Linder, André Deed et Rigadin...