A Paris, Gustav Klimt revient de Vienne


En 2018, de nombreuses expositions mettront en lumière la manière dont les artistes, les scientifiques, les architectes et d’autres ont marqué durablement Vienne autour de 1900. Pour son ouverture, l’Atelier des Lumières présente un parcours immersif autour des représentants majeurs de la scène artistique viennoise, dont Gustav Klimt fait figure de proue. À l’occasion du centenaire de sa disparition, ainsi que celle d’Egon Schiele, leurs oeuvres s’animent en musique sur l’espace de projection XXL de l’ancienne fonderie.

Dans la Vienne impériale de la fin du XIXe siècle, Gustav Klimt figure parmi les grands peintres décoratifs des somptueux monuments de la Ringstrasse. À l’aube du siècle nouveau, il s’impose à la tête de la Sécession viennoise, un courant qui aspire à régénérer l’art en profondeur.

Célébré autant que contesté, Klimt ouvre la voie vers la peinture moderne. L’or et les motifs décoratifs, caractéristiques de ses œuvres, resteront un symbole de cette révolution artistique.

L’exposition immersive présente ainsi les œuvres qui ont fait la singularité et le succès de Klimt : sa période dorée, ses portraits et ses paysages.

L’exposition immersive présente également des oeuvres de grands artistes viennois comme Egon Schiele et Friedensreich Hundertwasser, influencés par le travail de Klimt.

Poussé par l’effervescence artistique caractéristique de la fin du XIXe siècle, Schiele s’inscrit dans une nouvelle forme de représentation du paysage et du corps humain.

Quant à Hundertwasser, dont nous célébrerions les 90 ans en 2018, il insuffle à ses constructions architecturales autant qu’à ses peintures une dimension toute symbolique.

Bruno Monnier, Président de Culturespaces, annonce l’ouverture le 13 avril 2018 du premier Centre d’Art Numérique à Paris : l’Atelier des Lumières.

Premier opérateur privé dans la gestion et la mise en valeur des monuments, musées et centres d’art, Culturespaces poursuit ainsi son développement comme pionnier des expositions numériques.

Situé entre Bastille et Nation, dans une ancienne fonderie du XIe arrondissement parisien, l’Atelier des Lumières proposera des expositions immersives monumentales. Avec 120 vidéoprojecteurs et une sonorisation spatialisée, cet équipement multimédia unique en son genre épousera 3 300 m2 de surfaces, du sol au plafond, avec des murs s’élevant jusqu’à 10 mètres.

A Paris,
Du 13 avril au 11 novembre 2018





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Takahiro Kondo prend la pose entre Guimet

Takahiro Kondo prend la pose entre Guimet

512 vues
21 février 2020 0

Le musée national asiatiques – Guimet vient d’acquérir une oeuvre de Takahiro Kondo. Dans...

Caravaggio-Bernini, du baroque dans le coeur de Rome

Caravaggio-Bernini, du baroque dans le coeur de Rome

611 vues
7 février 2020 0

Une nouvelle génération d’artistes ambitieux menée par le brillant peintre Caravage et le génial...

La Corée refait son cinéma à Vesoul

La Corée refait son cinéma à Vesoul

608 vues
31 janvier 2020 0

En un quart de siècle le Festival International des Cinémas d’Asie de Vesoul a...