A Gla-gla dans mon igloo


Août 1914, la Grande Guerre éclate. Mais Sir Ernest Shackleton s’est lancé dans une toute autre bataille : la traversée du continent Antarctique de bout en bout. Et de l’échec – total – de cette tentative, il va faire une victoire : la plus stupéfiante épopée de toute l’histoire de l’exploration polaire. Leur navire, l’Endurance, bientôt broyé par les glaces, Shackleton et son équipage passent plus d’un an bloqués sur un pack à la dérive, balayé par le blizzard.

Lorsque enfin ils libèrent leurs chaloupes, c’est pour affronter quinze jours d’une mer déchaînée, brûlés par la soif et les embruns glacés. Leur terre promise, la Géorgie du Sud, ils devront en escalader les glaciers, dévalant champs de neige et précipices avant de parvenir à bon port. Shackleton ne perdra pas un seul homme.

L’Odyssée de l’« Endurance » est le livre dans lequel l’explorateur Ernest Shackleton relate l’expédition Endurance (1914 à 1917), première tentative avortée de traversée de l’Antarctique.

Publié pour la première fois sous le titre South en 1919, il est paru en traduction française aux éditions Phébus en 1988 avec une préface de Paul-Émile Victor.

L’Odyssée de l’Endurance
Ernest Shackleton
Éditeur : Phébus (10/03/2011)





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Jusqu’à dimanche en Citroën

Jusqu’à dimanche en Citroën

555 vues
14 juin 2019 0

Citroën donne rendez-vous au public jusqu’à demain dimanche 16 juin pour célébrer son centenaire...

Une féria basque à tomber !

Une féria basque à tomber !

554 vues
7 juin 2019 0

Philippe Lauga publie un nouveau polar  » Nuit tragique à la féria « , un...

En Grèce, ça fait Pythie parfois

En Grèce, ça fait Pythie parfois

690 vues
24 mai 2019 0

Des bergers à la peau tannée et des comtesses enfarinées, des chiens en pagaille,...