A bord du Norwegian Encore, le nouveau fleuron de NCL


La croisière inaugurale de trois jours du « Norwegian Encore » a eu lieu du 31 octobre au 2 novembre et La Quotidienne était à bord pour vous rendre compte du lancement de ce magnifique navire de croisière. Avec son indéniable savoir faire la compagnie américaine NCL a tout mis en œuvre pour offrir à ses passagers une expérience à bord de très grande qualité ainsi qu’un vaste choix d’itinéraires de croisières.

Mr Harry Sommer (photo ci dessous), Président et CEO, et Mr Todd Hamilton, Vice Président International Sales, étaient à bord pour présenter le nouveau fleuron de Norwegian Cruise Line.

Le « Norwegian Encore » est le 17ème navire de la flotte NCL et le quatrième et dernier de la gamme « Breakaway-Plus Class » après les Norwegian Joy, Bliss et Escape, chacun construit pour un coût de 1 milliard de dollars par le chantier Meyer Werft de Papenburg en Allemagne.

Avec ses 324 mètres de long et un tonnage de 167 800 GT le « Norwegian Encore » est à peine moins grand que ses concurrents récemment mis en activité mais, et c’est là une différence majeure, il accueille moins de 4.000 passagers (3 998 maximum) là où ses concurrents en accueillent environ 6000.

Sur le « Norwegian Encore » chaque passager bénéficie donc d’un espace significativement plus grand que ce soit dans les cabines, sur les ponts extérieurs ou dans les restaurant et lieux récréatifs.

Avec ses 17 navires NCL emmène ses passagers vers 300 destinations différentes dans le monde y compris vers l’île privée de la compagnie, Great Stirrup Cay, dans les Bahamas et son resort privé, Harvest Caye, au Belize.

Après sa croisière inaugurale depuis Brème en Allemagne jusqu’à Southampton en Angleterre le « Norwegian Encore » mettra cap à l’ouest vers Miami.

A partir du 24 novembre il effectuera des croisières de 7 jours dans les Caraïbes, puis à partir d’avril 2020 depuis New York il embarquera ses passagers vers le Canada et la Nouvelle Angleterre.

Après une nouvelle saison dans les Caraïbes à l’hiver 20020/21, il naviguera le long de la côte ouest des US depuis Seattle vers l’Alaska pendant le printemps et l’été 2021.

La compagnie propose également des croisières œnologiques avec la participation de vignerons et sommeliers de différents pays.

Le Norwegian Encore en propose déjà trois (le 01/12/19, le 26/01/20, le 16/02/20) pendant lesquelles les amateurs participeront à des ateliers de dégustation, d’accord mets-vins et à des repas avec vins millésimés.

NCL a créé le « Sail and Sustain Environmental Program » au sein de la compagnie pour développer des projets de protection de l’environnement et de développement durable.

Ainsi depuis 2018 les pailles en plastique ont été bannies des navires soit 50 millions de pailles en moins chaque année.

En 2020 ce sont les bouteilles en plastiques qui vont disparaître de tous les bateaux de la flotte pour être remplacées par des bouteilles en carton recyclé fabriquées par JUST Goods Inc. une société créée par la famille de l’acteur Will Smith.

De plus pour éviter le transport par cargo de millions de bouteilles d’eau entre un seul lieu de production et les ports d’escales des navires NCL la compagnie s’approvisionne en eau de source auprès de plusieurs fournisseurs répartis dans le monde permettant ainsi de limiter leur transport. Et bien sûr NCL investit dans les nouvelles technologies pour limiter au maximum ses rejets de CO2 et autres polluants aussi bien dans les airs que dans les océans.

NCL a toujours été à la pointe de l’innovation dans le monde des croisiéristes depuis sa création en 1966. Elle a été la première compagnie à posséder sa propre île privée en 1977, Great Stirrup Cay, une de ses destinations phare des Bahamas qui vient d’être entièrement rénovée pour 15 millions de dollars.

La première à proposer à bord un restaurant de spécialités, le « Palm Tree » du M/S Seaward, en 1988. La première à inventer le Freestyle Cruising qui libère les passagers des contraintes d’horaires imposés pour les repas, activités et spectacles, le tout dans une vraie atmosphère de vacances sans obligations.

Elle fut aussi la première en 2010 à proposer un complexe luxe exclusif, « The Haven », ouvert aux passagers qui en ont l’envie et les moyens.

Ce « bateau dans le bateau » offre de vastes suites, une piscine couverte, un restaurant, un cocktail bar et des sun decks avec jacuzzi exclusivement réservés aux « happy few ».

Enfin depuis 2010 les voyageurs single sont particulièrement choyés avec l’offre « Solo suites », des cabines pour une personne avec accès avec à un salon dédié, sans supplément « single ».

Le seul problème qui peut se poser aux passagers qui embarquent à bord pour une croisière de 7 jours est qu’ils n’auront sans doute pas le temps de faire et expérimenter tout ce qui est proposé à bord !

Le choix de restaurants, activités et spectacles est si vaste qu’il faudra obligatoirement choisir. Il y a en tout 16 restaurants offrant des spécialités culinaires du monde entier (dont 7 inclus dans le prix de la croisière et 9 avec supplément), 14 bars plus un Starbucks café, un kiosque de glaces faites à bord, une pâtisserie et une confiserie.

En soirée plusieurs bars et restaurants accueillent des groupes musicaux pop, rock, country ou jazzy pour des sessions live.

Les spectacles proposés par NCL à bords de ses navires ont toujours été reconnus pour leur qualité. Ceux proposés à bord du Norwegian Encore ne dérogent pas à la règle.

Le théâtre propose en alternance plusieurs spectacles. « Kinky Boots » est un musical américain récompensé par six Tony Awards, créé à Broadway il a été écrit et composé par Cindi Lauper. « The Choir of Man » réunit 9 artistes à la fois chanteurs et danseurs qui revisitent à leur façon des standards de la chanson internationale.

Enfin « Happy Hour Prohibition » est un musical mettant en scène la tenancière d’un speakeasy de la Nouvelle Orléans pendant la prohibition.

Les activités à bord sont tout aussi spectaculaires à commencer par le parcours de karting.

Sa piste de 3,3 km de long est la plus longue qui existe à bord d’un bateau de croisière. Les karts sont électriques mais suffisamment rapides pour créer des sensations fortes surtout dans la portion de la piste qui se déploie au-delà de la coque du bateau au-dessus de l’océan!

Le Galaxy Pavillion propose une immersion en réalité virtuelle à bord de voitures de F1, en delta plane au-dessus des montagnes et autres expériences immersives.

Le « Laser Tag » propose une bataille intergalactique où deux équipes s’affrontent pour sauver l’Atlantide sur la plus vaste zone en pleine air jamais construite sur un bateau.

Sans oublier le « Water Park » avec son immense toboggan installé sur le pont supérieur qui entraine les plus courageux le long de ses immenses boucles dont une en particuliers qui surplombe l’océan à plus de 50 mètres d’altitude. Frissons garantis !

Cette croisière inaugurale nous a permis de découvrir ce formidable navire avec le seul regret qu’elle ait été trop courte.

Elle fut aussi l’occasion de rencontrer Corinne Renard, la directrice commerciale de UOC, « Un Océan de Croisières », qui comme son nom l’indique est le spécialiste des croisières toutes compagnies à travers le monde.

Des dirigeants de « Oceania Cruises » qui fait partie du même groupe que NCL avec « Regent Seven Seas Cruises », étaient également à bord pour célébrer cette magnifique première croisière du Norwegian Encore.

Annick Dournes





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Menace sur le tourisme : le cyclone Bulbul a touché gravement l’Inde et le Bangladesh

Menace sur le tourisme : le cyclone Bulbul a touché gravement l’Inde et le Bangladesh

1040 vues
13 novembre 2019 0

Les météorologues ont déclaré que plusieurs personnes sont mortes des suites du cyclone tropical...

On a testé pour vous : la business de Gulf Air

On a testé pour vous : la business de Gulf Air

1524 vues
9 novembre 2019 0

Première compagnie aérienne créée dans le Golfe arabique à Bahreïn au début des années...

Californie : attention la maison brûle

Californie : attention la maison brûle

936 vues
29 octobre 2019 0

Environ 200.000 personnes ont été sommées d’évacuer à cause de l’incendie « Kincade Fire », au...