La compagnie les relogent dans un hôtel sado-maso chinois …


En Chine également, les voyageurs aériens dont le vol est retardé ont droit à une prise en charge par le transporteur défaillant. 

Les voyageuses qui nous intéressent voulaient prendre un vol Hainan Airlines qui reliait Chongqing à Hangzhou dans le sud-ouest de la République Populaire chinoise. Une météo exécrable en décida autrement. Leur vol fut différé et les voyageuses furent transférées tardivement dans un hôtel pour la nuit.

Mais la prise en charge accidentelle par la compagnie aérienne chinoise de deux femmes célibataires qui ne se connaissaient pas vers un hôtel spécialisé dans les pratiques sadomasochistes, le jour de la Saint Valentin fut pour elles un souvenir qu’elles ne sont pas prêtes d’oublier.

Elles furent transférées au frais de la compagnie dans un hôtel tout proche qui affichait des disponibilités.

Elles furent priée de rester dans l’hôtel jusqu’à 15h00 le lendemain. Heure à laquelle la météo devait s’améliorer pour pouvoir partir à destination.

Elles découvrirent l’horreur de la situation, le « nid d’amour » était en fait un hôtel de passe louable à l’heure et la chambre mise à leur disposition était équipée d’un siège d’amour, de chaines, et de menottes pour les poignets et les chevilles. Tout un  attirail habituel en ce type d’endroit. Mais pas vraiment ce qu’elles pensaient trouver pour se reposer.

Une des passagères, Lou Bao s’exprima son horreur face à cette situation et exprime non sans humour qu’elle supposait que c’était un cadeau pour la Saint Valentin, mais qu’elle s’excusait de ne pas apprécier ce geste généreux de la compagnie aérienne.

Hainan Airlines s’excusa par écrit auprès des voyageuses. Le courrier précisa sans le moindre humour, que leur représentant avait été débordé par l’afflux des passagers causé par la mauvaise météo et le fait que les hôtels de Chongqing étaient presque tous complets du fait de la Saint Valentin. Il avait réservé dans un hôtel qu’il ne connaissait pas Pour trouver une solution à ses

difficultés à trouver des hébergements. Sans prendre le temps de vérifier ou de comprendre ce que la désignation « suite thématique » pouvait signifier.

Les curieux ou les amateurs pourront se faire ci-après une idée plus précise sur les conditions d’hébergement des voyageuses en difficulté.

François Teyssier





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Macao : pourquoi David Beckham veut y casser la baraque

Macao : pourquoi David Beckham veut y casser la baraque

1056 vues
19 novembre 2019 0

David Beckham, l’ancien joueur star de Manchester United, de Paris SG et du Real...

Emmanuelle Winter prend la Direction Europe de Vacances Air Canada avec GVQ

Emmanuelle Winter prend la Direction Europe de Vacances Air Canada avec GVQ

1118 vues
15 novembre 2019 0

C’est avec enthousiasme que Vacances Air Canada et Groupe Voyages Québec annoncent la signature...

Jean-Christophe Plancke est le nouveau Directeur Commercial de SpeedMedia

Jean-Christophe Plancke est le nouveau Directeur Commercial de SpeedMedia

1130 vues
13 novembre 2019 0

Jean-Christophe Plancke est nommé Directeur Commercial de SpeedMedia qui se donne ainsi de nouvelles...