80 jours à tourner en rond


Un grand classique que tout voyageur devrait avoir lu. En 1872, un riche gentleman londonien nommé Phileas Fogg, parie qu’il fera le tour du monde en quatre-vingts jours. Il est accompagné par Jean Passepartout, son serviteur français.

L’ensemble du roman mêle récit de voyage et données scientifiques comme celle utilisée pour le rebondissement de la chute du roman.

Ce voyage extraordinaire est rendu possible grâce à la révolution des transports qui marque le xixe siècle dans le contexte de la révolution industrielle. L’idée d’un voyage autour du monde en temps limité s’inscrit fortement dans le contexte de l’époque et était déjà populaire avant la publication du livre en 1872. 

Au prix de mille aventures, notre héros va s’employer à gagner ce pari !Un livre à offrir sans hésiter à ceux et celles qui rêvent d’un tour du Monde

Le Tour du monde en quatre-vingts jours
Jules Vernes





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

L’ Antarctique : y aller et en revenir

L’ Antarctique : y aller et en revenir

415 vues
29 mai 2020 0

« Traverser l’Antarctique, c’était mon rêve d’enfant. J’ai décidé d’affronter cette immensité blanche en empruntant...

Ces fabuleux oubliés forçats de la mer

Ces fabuleux oubliés forçats de la mer

812 vues
10 avril 2020 0

Partant pour une première campagne de pêche à la morue sur les bancs de...

Un jour, une heure au Sahara

Un jour, une heure au Sahara

787 vues
3 avril 2020 0

Dans ce livre où l’aventure se double d un immense voyage intérieur, Éric-Emmanuel Schmitt...