Voici comment voyagent les dirigeants d’ Apple !


Dans un récent communiqué, le conseil d’administration d’Apple précise que son PDG, Tim Cook doit désormais voyager en jet privé. « Dans l’intérêt de la sécurité et de l’efficacité. »

Apple est une société à part. Certains parlent même de secte. Une chose est sûre, l’entreprise a des adorateurs dans le monde entier.
Je pencherai, plutôt pour une entreprise atypique, voire originale. Une marque à part, ce pourrait expliquer bon nombre de ses succès commerciaux.

Un exemple parmi d’autres, le successeur du charismatique Steve Jobs, Tim Cook (photo) a été sommé par son conseil d’administration de se déplacer en uniquement jet privé. Que ses déplacements soient effectués à titre privé ou professionnels.

En France, une telle situation serait jugée insupportable. Pour Apple, c’est normal.

Ce qui est sûr qu’avec un chiffre d’affaires de plus de 216 milliards de dollars, cela ne posera aucun problème budgétaire à l’entreprise de Cupertino.

Mais, ce ne sont peut-être pas les seuls motifs à prendre en compte.

En 2017, Tim Cook a accumulé 93 109 $ de frais de voyage pris en charge par Apple. Un montant pris en compte dans le cadre de sa rémunération.
Toute proportion gardée, une somme peu importante par rapport à son salaire annuel 2017 qui s’élève à 12 825 066 $.

Le fond du problème semble être que chaque fois que Tim Cook utilise un jet privé Apple pour un voyage dans le cadre de ses activités professionnelles, les frais de transport sont considérés comme autant d’avantages en nature. Des dépenses sur lesquelles il devra payer des taxes.

Il est donc logé à la même enseigne que les autres dirigeants d’Apple lorsqu’ils utilisent les jets privés de l’entreprise. Petite précision supplémentaire, s’ils sont accompagnés par leurs conjoints ou des membres de leur famille, ils sont taxés en supplément.

Par ailleurs, Apple a déboursé 224 216 $ en frais de sécurité privée pour Cook, y compris l’embauche de personnel spécifiquement attaché à sa personne (gardes du corps, personnel domestique).

C’est un fait, les voyages en jet privé sont très onéreux. Mais les nantis se s’en soucient guère surtout en Amérique. Ils se contentent d’affirmer que c’est tellement pratique.

Pour la petite histoire, le prédécesseur de Tim Cook, Steve Jobs, possédait à titre personnel un jet privé. Un cadeau qui lui avait été fait par Apple en 2000. Pour le remercier du redressement de l’entreprise qui était en grande difficulté à partir du moment où il en avait été exclu en 1985.

Dans la pratique, Apple remboursait Steve Jobs des divers frais occasionnés par le transport à bord de son propre avion.
En fait, ce doit être agréable d’être riche. En tout cas, cela présente bien des avantages.

François Teyssier





    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

La Légion d’honneur pour Michel Salaün

La Légion d’honneur pour Michel Salaün

2094 vues
29 novembre 2021 0

Devant la crème de la profession, Michel Salaün, TO et patron du groupe éponyme,...

Le maire de Cannes élu président de l’Association des maires de France.

Le maire de Cannes élu président de l’Association des maires de France.

1410 vues
18 novembre 2021 0

C’est un peu un petit air de Croisette qui flotte désormais à la tête...

Emilie Dumont nommée Directrice Générale de MisterFly

Emilie Dumont nommée Directrice Générale de MisterFly

1681 vues
19 octobre 2021 0

Nicolas Brumelot et Carlos Da Silva, le binôme à la tête de MisterFly, qu’ils...