Visiteurs boucle 2017 à double tour


Après avoir, depuis deux ans, pris les mesures radicales pour monter au palmarès des grands tour opérateurs français, les deux Didier accélèrent la manœuvre. En 2017, le résultat est là : Visiteurs a dépassé les 50 millions d’euros de chiffre d’affaire (54 exactement) et vient de renter dans le cercle très fermé des voyagistes français profitables.

Les deux Didier dont il s’agit sont Didier Blanchard et Didier Rabaux, les dirigeants du tour opérateur Visiteurs qui passe ainsi de 48,5 millions d’euros de CA en 2016 à 54 en 2017 (exercice clos au 30 septembre prochain). « Et avec un résultat net autour de 2 % » précisaient de concert les dirigeants lors de leur conférence de presse d’hier matin.

Cette réussite, les deux Didier la doivent à leur patience, à leur pugnacité, à leur prudence aussi mais également à leur vision du marché (groupes et indiv) et surtout à leurs équipes autant commerciales (les indiv dirigés par Patrice Arézina et les groupes par Grégory Gueugnon) que de celles de Production.

« 2017 est une année de restructuration pour Visiteurs » explique Didier Rabaux, « marquée par une refonte de nos systèmes informatiques (de Taranis à PGI, ndlr), toujours dans le but de répondre rapidement et efficacement aux requêtes de nos clients distributeurs« .

Exit donc les codifications complexes, résolument B2B, le voyagiste s’appuie sur son savoir-faire en individuel (27 millions d’euros de ca) et en groupes (27 millions également) avec un nouvel outil très intuitif et beaucoup plus convivial (visiteurspro.com).

« Cette dualité équilibrée Groupes/indiv permet à l’entreprise, qui n’a aucune dettes, de disposer de fonds propres conséquents, gage de sa pérennité et de son développement » complète Didier Blanchard. Qui peut en outre s’appuyer sur une production élargie aux standards de qualité très élevés.

« L’arrivée d’Armelle le Scaon a dynamisé la façon dont nous produisons nos circuits et l’ensemble de nos produits. Elle a apporté sa touche et son sens du détail avec évidemment sa parfaite connaissance des enjeux« .

En 2017, Visiteurs aura ainsi fait voyager 30 000 passagers répartis sur ses quelques 60 destinations pour un panier moyen de 2 400 euros (stable par rapport à 2016).

Ses destinations phares sont les Usa (2 200 clients en 2017), le Japon (sa 1ère destination en circuits avec 1 000 clients hors groupes) et la Chine continentale. Parmi les déceptions de 2017, les Philippines, peut être victimes de leur mauvaise image actuelle, et la Réunion, un marché largement désintermédié.

Focus sur l’Europe

L’ADN de Visiteurs c’est le circuit. Le voyagiste est reconnu pour la qualité de ses itinéraires et le rapport qualité-prix de ses prestations. Il commercialise avec succès deux types de circuits : les « Splendeurs » (80 % de l’offre) et les « Merveilles » (20 %).

Avec un toujours un maximum de 28 personnes, ils se déclinent sur les 5 continents (en nouveautés pour 2018, la Jordanie et Cuba) mais paradoxalement n’étaient pas présents en Europe.

Désormais, l’Europe sera proposée chez le tour opérateur avec notamment de belles choses sur l’Irlande, l’Islande, l’Ecosse, la Scandinavie ou encore la Russie, en circuits ainsi qu’en croisières.

« Pas de pressions sur ces circuits Europe dont nous n’avons pas fixé d’objectif de vente mais la volonté d’offrir à nos agences une profondeur d’offre à leur mesure« .

Pour l’année 2018 par contre, Visiteurs vise au global une augmentation de son chiffre d’affaires de 10 %.

PR





    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Vilnius et Kaunas : le pari réussi de Step Travel

Vilnius et Kaunas : le pari réussi de Step Travel

1282 vues
27 juin 2022 0

La Lituanie, membre de l’Union européenne, est une destination touristique formidable à découvrir. Le...

Tourisme en Europe de l’Est : Eastpak toujours droit dans ses bottes

Tourisme en Europe de l’Est : Eastpak toujours droit dans ses bottes

1393 vues
23 juin 2022 0

Le tour opérateur lyonnais Eastpak ne réalisera pas cette année son chiffre d’affaire de...

La Quotidienne a testé pour vous : le Yacht Club, l’option ultra-luxe des croisières MSC

La Quotidienne a testé pour vous : le Yacht Club, l’option ultra-luxe des croisières MSC

1615 vues
15 juin 2022 0

C’est dans le cadre d’une croisière MSC aux Emirats Arabes Unis que nous avons...