Visit Europe compte bien sur la France


La France est bien le nouveau terrain de chasse du groupe TravelEurope, composé des marques Visit Europe pour le B2B ainsi que de TravelEurope, plus spécialisé sur les groupes.

L’entreprise a vu, en 2013, ses parts de marché augmenter considérablement sur la destinations France.

Au total c’est bien une croissance de 40 % qu’il affiche avec près de 28 000 clients, dont presque 50 % sur la l’île de Beauté seule.

 » Nous sommes très satisfaits de ce bon départ » indique Pascale Gaston, la directrice générale de Visit Europe qui a pu comptabiliser 10 000 clients sur la Corse et compte bien reprogrammer la destination l’année prochaine en augmentant les capacités.

« Rien qu’au mois d’août, nous avons bondi de 220 %  »

Au total, toutes destinations confondues, Visit Europe aura donc réalisé 25 Millions d’Euros de chiffre d’affaires.

 » Les chiffres sont donc plutôt bons pour un exercice il est vrai quelque peu tronqué« .

L’année prochaine devrait être, sauf incident imprévisible, meilleure que 2013.

Les trois brochures, Réveillons, France et Europe sont déjà dans les bacs et, même si elles n’offrent pas cette saison de grandes nouveautés produits, couvrent parfaitement le large spectre de la demande actuelle des clients.

Côté TravelEurope, les voyants sont également au vert avec les progressions notables de quelques destinations telles le Portugal (+20 %) ou la Corse mais également sur la partie Croisières.

TravelEurope vient de mette en place, pour accompagner son développement  un nouveau site web pour les groupes (www.traveurope.cc) où les agences peuvent demander des cotations, effectuer des réservations et construire véritablement leurs itinéraires en appliquant elles-mêmes leurs marges.

Les destinations historiques du groupe ne progressent pas mais affichent une stabilité rassurante dans ces temps de ralentissement économique.
Madère (6 000 clients par an) et la Croatie (5 000), restant des valeurs sûres.

Seule ombre au tableau, les investissements importants du groupe notamment sur son hôtel Schwarzbrunn 4*, au Tyrol, d’un montant de 9 M€, le pénaliseront sur l’exercice actuel mais Anton Gschwentner, le PDg de Travel Europe, ne s’en émeut pas  » vu le taux de remplissage exceptionnel de cet hôtel, qui jouit d’une réelle côte d’amour auprès des clients « .

 » Ces investissements sont obligatoires si nous voulons continuer à maintenir notre niveau d’excellence« .

L’affrètement de 2 navires (Lufner Cruise) pour la production 2014 devrait en tous les cas logiquement porter ses fruits et diversifier une offre déjà très élargie.

En termes de produits inédits, on retrouve dans la production Visit Europe, des réveillons en Italie, ou à Prague, des combinés Gratz-Vienne pour le week-end de l’Ascension, des séjours au ski ainsi que la mise en place de early bookings.

Le groupe peut s’appuyer sur l’avantage d’un plan de vols très important avec des départs (garantis) de la plupart des aéroports français.

Le panier moyen a d’ailleurs progressé de 40 € chez Visit Europe, atteignant aujourd’hui un peu plus de 700 €.

PR





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Beachcomber aime les gens qui s’aiment

Beachcomber aime les gens qui s’aiment

1012 vues
16 mai 2019 1

Parce que le groupe Beachcomber aime les gens qui s’aiment et souhaite leur offrir...

Un nouvel hôtel Hilton à Tanger

Un nouvel hôtel Hilton à Tanger

1078 vues
14 mai 2019 0

Ce nouvel hôtel Hilton a le charme d’un Palais ressuscité, l’horizon et la lumière...

Comment le Club Med veut relancer Djerba La Douce

Comment le Club Med veut relancer Djerba La Douce

1557 vues
13 mai 2019 0

Djerba La Douce comme Djerba La Fidèle, sont deux noms qui ont marqués l’histoire...