Une cohabitation Taxis/ VTC bonne pour l’emploi


A la veille de la remise du rapport Thévenoud sur le conflit taxi / VTC, une enquête réalisée par l’institut CSA démontre que les franciliens sont très favorables au développement de l’offre VTC.

Selon Richard Darbéra du CNRS, l’amélioration du transport de personnes et la création d’emplois sont les conséquences de l’expansion des VTC dans d’autres pays.

Selon l’enquête CSA réalisée en avril 2014 par la méthode des quotas, 8 habitants du grand Paris sur 10 estiment que le développement des VTC permet de créer des emplois.

Ces deux dernières années, AlloCab.com et les autres sociétés de VTC ont déjà créé plus d’un millier d’emplois stables et durables.

En passant de 3 chauffeurs pour 1 000 habitants à 10 chauffeurs pour 1 000 habitants à Paris comme dans les villes de Londres ou New York, elles affirment qu’elles pourront être à l’origine de 30 000 à 50 000 emplois en France dans les 10 prochaines années.

Un objectif : améliorer le transport de personnes dans l’intérêt de tous

Toujours selon l’étude CSA, 8 franciliens sur 10 considèrent que le VTC est complémentaire aux taxis et sont favorables au développement de l’offre de VTC.

D’après les écrits de Richard Darbéra, chercheur au CNRS sur le sujet taxi / VTC, la libéralisation de l’offre de VTC en Angleterre ou aux USA a eu pour effet d’améliorer la mobilité de toutes les classes sociales, notamment pour les ménages les moins favorisés.

Yanis Kiansky, Président-Fondateur d’AlloCab.com, déclare : « Les franciliens ont largement exprimé leur intérêt pour le développement des VTC. Il n’est plus à prouver que la libre concurrence sur le secteur du transport de personnes profite à l’économie du territoire et sert l’intérêt général. Le député Thévenoud doit entendre le message fort porté par les franciliens et la profession. ».

Dans le cadre de la médiation du député Thévenoud, AlloCab.com et les sociétés de VTC ont exposé 8 propositions pour désamorcer le conflit entre taxis et VTC :

1. Dégel immédiat des immatriculations par Atout France pour permettre le développement de l’offre VTC et créer des emplois.
2. Création d’une commission de discipline pour les chauffeurs VTC.
3. Création d’une licence pour les opérateurs VTC sur le modèle anglais avec assurance responsabilité civile professionnelle associée à une couverture minimale de 5 millions d’euros.
4. Obligation de prendre la carte bleue pour tous les VTC.
5. Renforcement des contrôles sur les voitures VTC : contrôle technique tous les 6 mois et assurance transport de personnes obligatoire.
6. Changement de la réglementation des VTC : autoriser les modèles en fonction de critères autres que la puissance afin de pouvoir utiliser des voitures écologiques.
7. Autorisation pour les VTC d’utiliser les couloirs de bus librement lorsqu’ils sont en charge.
8. Création d’un délit de racolage passif aux aéroports pour éviter le démarchage dans les files d’attentes de taxis.





    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

USA : les nouveaux contrôles Covid-19, un cauchemar pour la reprise du tourisme ?

USA : les nouveaux contrôles Covid-19, un cauchemar pour la reprise du tourisme ?

2622 vues
3 décembre 2021 0

Beaucoup de professionnels du tourisme et des voyageurs de plusieurs pays européens ont manifesté...

Une fin d’année bien compliquée pour l’industrie du Tourisme

Une fin d’année bien compliquée pour l’industrie du Tourisme

2139 vues
2 décembre 2021 0

Les décisions gouvernementales d’hier 1er décembre relatives aux conditions de déplacement à l’étranger sont...

Liberté d’opérer des compagnies aériennes : des plaintes à Bruxelles

Liberté d’opérer des compagnies aériennes : des plaintes à Bruxelles

1989 vues
30 novembre 2021 0

Les décisions gouvernementales prises sous la pression des écologistes les plus extrémistes et qui...