Un vrai professionnel sri-lankais du tourisme enfin récompensé par la France


C’est une vraie reconnaissance pour cet homme qui aura fait découvrir le Sri-Lanka à des milliers de touristes depuis 1983. Marié à une française, il parle admirablement notre langue et surtout connait parfaitement bien le marché français.

Connaissance de Ceylan, un réceptif francophone

Il travaille avec de nombreuses agences de voyages. Il organise aussi bien des voyages personnalisés que des groupes constitués. Au travers de ses filiales, ce sont plus de 700 collaborateurs qui travaillent avec Chandra Wickramasinghe, le patron emblématique et fondateur de Connaissance de Ceylan.

Récompensé par la République Française

Francophone et francophile, engagé dès les années 80 à promouvoir les échanges commerciaux et culturels entre la France et le Sri Lanka, Chandra Wickramasinghe, s’est vu remettre, le 06 novembre 2017, les insignes d’Officier de l’Ordre National du Mérite, par l’Ambassadeur de France au Sri Lanka. Une récompense rarement attribuée au Sri Lanka par les autorités françaises.

Connaissance de Ceylan peut répondre à tous les besoins

Grace à ses différentes filiales, le Groupe est présent dans de nombreux secteurs du tourisme, avec notamment :
– Connaissance de Ceylan : Agence de voyages – Réceptif
– Theme Resorts & Spas : Filiale hôtelière, proposant des hébergements de charme, à thème, situés dans des lieux aussi incontournables qu’enchanteurs, parmi lesquels : Maalu Maalu Ressort & Spa, Aliya Resort & Spa, Glendevon Scottish Bungalow, Mountbatten Bungalow, Weligama Ayurvie, Wild Glamping, Kithala Resort…

– CDC Events, filiale spécialisée dans l’organisation de séminaires, congrès, expositions, au Sri Lanka, mais également aux Maldives, Seychelles…
– Travel Design by CDC, la plus jeune des filiales, propose des voyages sur mesure, à une clientèle internationale.

Un passionné d’écologie et de culture

Chandra reste humble sur ses efforts pour offrir aux clients des hôtels écologiques. Pourtant, il aura déjà conçu, en 1992, un établissement qui aurait pu prétendre à un vrai label écologique. Il s’agit du Culture Club situé à Amaya Lake Kandalama (qui se nomme désormais l’Amalaya Lake Dambulla). Le restaurant, le bar et le salon sont sans ventilateur, ce qui est fantastique.

« Nous avons étudié la circulation de l’air et la brise naturelle provenant du lac et l’architecte l’a incorporé dans la structure. Nous avons pensé aux émissions de carbone il y a plus de 12 à 15 ans » déclare Chandra.

Chaque aspect est écologique au Culture Club, il bénéficie de plus de 700 arbres Kohomba. Les anciens systèmes d’irrigation et les écosystèmes du lac ont été préservés.

Pour terminer, Chandra Wickramasinghe, ajoute : « Je n’ai jamais cherché de reconnaissance pour mon travail et n’ai donc jamais tenté
d’acheter un « label vert » à certains opérateurs. C’est pourquoi nous n’avons jamais reçu de prix, car nous ne payons pas les vendeurs de labels plus ou moins sérieux. Notre récompense est que nous recevons le meilleur retour sur investissement et la satisfaction de notre clientèle. »

Chandra était présent à nouveau cette année à IFTM Top Resa. Il était notamment accompagné par son fils Maxime, qui reprendra sûrement un jour le flambeau du groupe.

Serge Fabre





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Ecotaxe sur le transport aérien : Jean-Pierre Sauvage (BAR) sort de sa réserve

Ecotaxe sur le transport aérien : Jean-Pierre Sauvage (BAR) sort de sa réserve

1530 vues
12 juillet 2019 0

C’est peu de dire que le nouveau prélèvement sur le transport aérien (un énième...

Wahid Brahim, mort d’un faucon du tourisme tunisien

Wahid Brahim, mort d’un faucon du tourisme tunisien

1818 vues
8 juillet 2019 0

La Quotidienne a appris avec émotion et regret le décès de Wahid Brahim, mort...

Alain Souleille (Rivages du Monde) : itinéraire d’un enfant croisé

Alain Souleille (Rivages du Monde) : itinéraire d’un enfant croisé

1603 vues
2 juillet 2019 0

Tous les ans à ITB Berlin, on peut croiser Alain Souleille et Christophe Marion...