Un profil favorable pour le Seto


Le Seto (Syndicat des Tour Opérateurs) vient d’achever hier à Deauville son Forum annuel et le moins que l’on puisse dire c’est qu’il a pleinement rempli son rôle en affichant une parfaite unité entre ses membres et sur la définition des objectifs communs : des relations pacifiées et constructives avec la distribution ainsi qu’un front uni face aux mutations législatives à venir.

« Nous devons afficher une parfaite unité pour dialoguer avec les instances gouvernementales françaises mais également européennes  » a insisté René-Marc Chikli (photo), le président du syndicat.

Il fait bien sur allusion à la Directive européenne des voyages à forfait qui risque de bouleverser radicalement, en 2018, les pratiques de tous les acteurs professionnels du tourisme.

Il appelle ainsi tous les professionnels à se mobiliser, invoquant son projet de Confédération. Il a pour l’instant le soutien indéfectible de l’APST et des Entreprises du Voyages et vient d’annoncer le ralliement de l’UMIH (Roland Heguy, son président, était d’ailleurs invité à Deauville), le syndicat des hôteliers.

Seule manque à l’appel, pour l’instant, la Fnam, par ailleurs partenaire du Seto au sein de la Médiation du Tourisme.

A Deauville, Jean-Pierre Mas, le président des Entreprises du Voyage (ex snav), a quand à lui annoncé que le Seto siégera désormais au conseil d’administration des Entreprises du Voyage. Autre temps, autres mœurs. Qui l’eut cru, il y a quelques années…

Stephane le pennec(salaun(Christine Cispin(Climats du monde-Gilles delamonica-empreinte-SetoUne charte de bonnes pratiques

René Marc Chikli a évoqué lors de l’ouverture du forum son projet de charte de qualité, baptisé Vatol, pour normaliser les process et augmenter la valeur ajoutée des voyagistes.

« Il y a grand risque à voir les consommateurs se passer des tour opérateurs. La montée des grands OTA , celle des plateformes collaboratives ou encore celle des géants GAFA, doivent nous faire prendre conscience de la nécessité d’élever notre niveau d’exigence et de qualité  » a t-il insisté.


seto-deauville-martine granier-bernard boisson-folco aloisi-claude blanc-michel dinh
Un dialogue constructif avec les distributeurs

Une table ronde animée par certains des plus grands distributeurs français a permis de dialoguer et de mieux comprendre les fonctionnements actuels de la distribution des voyages. « Le monde change à très grande vitesse » a ainsi commenté Michel Dinh, le Directeur Général d’Havas Voyages, « les pratiques anciennes sont remises régulièrement en question et de nouveaux schémas apparaissent« .

Avec Martine Granier (Ventes privées), Bernard Boisson (Leclerc Voyages), Folco Aloisi (Karavel-promovacances), Olivier Kervella (NG Travel) et Claude Blanc (Asie Infinity), ils ont expliqué l’impérieuse nécessité aujourd’hui pour les distributeurs d’être « agiles et ultra réactifs« , avec la capacité de passer rapidement du mode multi-canal au mode omni-canal.

« Le consommateur est souvent volatile, infidèle et inconstant. C’est à nous de nous adapter« .

Le poids du tour operating

Le tour operating représente en France, grosso modo, 5 milliards d’euros. C’est conséquent certes mais la marge de progression reste importante quand on sait qu’il représente quelques 28 milliards d’euros en Allemagne par exemple.

En France, les tour opérateurs ont généré 20 % des bookings aériens en 2016. Il y a fort à parier que ce chiffre devrait évoluer à la hausse avec les belles perspectives de l’année 2017.

Mais le secteur reste néanmoins toujours fragile et, comme l’a rappelé le président Chikli, « devra avancer en front uni sous peine de grandes désillusions« .

PR





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Pourquoi TUI France met le paquet en publicité

Pourquoi TUI France met le paquet en publicité

1630 vues
24 janvier 2020 0

Si TUI Italie va fermer dans les prochains jours, il semblerait que TUI France...

Travel Europe lance la Laponie

Travel Europe lance la Laponie

1123 vues
23 janvier 2020 0

En ce début d’année 2020, Travel Europe met déjà le cap sur l’hiver prochain...

MSC toutes voiles dehors fait un grand pas en avant

MSC toutes voiles dehors fait un grand pas en avant

1225 vues
21 janvier 2020 0

MSC a passé une commande de 2 milliards d’euros aux Chantiers de l’Atlantique à...