Un Girl Power côté Canada


C’est peut-être plus une impression qu’une réalité. Une apparence qui reposerait sur un constat personnel ressenti lors de ma récente participation à Rendez-vous Canada 2018 à Halifax. J’ai été étonné et agréablement surpris par l’omniprésence des femmes dans l’organisation de cet incontournable salon du tourisme réceptif en Nova Scotia. À tous les niveaux, mais également dans les plus hautes instances du tourisme canadien.

L’égalité entre les femmes et les hommes n’est pas un problème au Canada. Elle est effective depuis longtemps déjà et ne soulève aucun débat particulier.
Canadiennes et Canadiens se veulent efficaces. Ils n’ont pas de temps à perdre avec des polémiques stériles.

Mais alors, où sont les hommes ? Sont-ils cachés dans les conseils d’administration des entreprises ? Peut-être que les femmes sont tout simplement beaucoup plus nombreuses que les hommes dans les métiers du tourisme. Un peu comme en France ?
On m’a assuré qu’il n’en était rien. Alors mon impression serait-elle réelle ?
Les femmes seraient elles plus impliquées, plus concernées et trusteraient bon nombre de postes à responsabilité.

Un premier indice qui me permet d’étayer ma démonstration s’appelle Bardish Chagger (photo), la jeune ministre du Tourisme et des petites Entreprises. Une femme de pouvoir qui fait un parcours politique impressionnant du haut de ses 38 ans.

Elle est depuis 2015 la leader parlementaire du gouvernement. Son discours est simple, clair et concret. Ses convictions fermement exprimées. Pas de place pour la littérature et les périphrases.
Elle milite depuis 25 ans dans la politique fédérale de son pays et son assurance est impressionnante.

Mais, tout au long du salon, j’ai croisé la route de Lydia, Noémie, Charlotte, Emmanuelle, Barbara, Sandra, Julie, Donna, Myriam, Stéphanie. Que celles que j’ai omis de mentionner veulent bien me pardonner.

Mais, également bon nombre de responsables de produits sur les stands vendeurs. Même les jeunes bénévoles chargées de l’accueil étaient autonomes et souriantes et cherchaient toujours à aider l’autre.

Là est sans doute le secret. Toutes voulaient être utiles à leur collectivité, sans égo démesuré.

Tout simplement faire leur travail, le mieux possible.
Pour être tout à fait honnête, c’est pareil pour les hommes qui me semblent être moins nombreux. Peut-être moins en vue.

François Teyssier





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Selectour voit tout plus grand

Selectour voit tout plus grand

1523 vues
21 juin 2019 0

C’était un événement très attendu par les professionnels du tourisme. Laurent Abitbol, Valery Muggeo...

Tourifoot marque … surtout les esprits

Tourifoot marque … surtout les esprits

2010 vues
19 juin 2019 0

Quelle rigolade !! Hier soir avait lieu le désormais fameux tournoi Tourifoot organisé par...

Des nouvelles nominations dans le tourisme hexagonal

Des nouvelles nominations dans le tourisme hexagonal

1337 vues
13 juin 2019 0

Quelques beaux mouvements dans le secteur du tourisme en cette fin de premier semestre...