Toutes les autocaresses sont permises…


Photo JP 2mais dans le sens du poil, s’il vous plait !

 

J’avais déjà choisi le sujet du jour… mais je ne peux pas m’empêcher de faire une parenthèse et de mettre mon grain de sel dans les nouvelles qui nous parviennent de la capitale, cette cité magique où décidément, ils tiennent à tout prix à ménager le TTA, « Transport Touristique en autocar » !

Pour ceux qui ne le sauraient pas, le budget annuel de la Ville de Paris, c’est 8 milliards d’€uros, et pour faire tourner tout le manège, il faut une petite armée de 50 000 employés… (et Moi… et Moi… et Moi !…) Sacrée usine, non ?

Tout çà pour dire… qu’on avait déjà abordé, il y a quelque temps, le sujet pathétique du manque de places de stationnement pour les autocars dans Paris… Et bien, bonne nouvelle… vous m’croirez si vous voulez, depuis le message diffusé dans « La Quot » : 6 nouvelles places… vous avez bien lu SIX PLACES ont étés crées sur la chaussée parisienne…

Gigantesque… Ils s’emballent carrément, non ? à ce rythme, on atteindra le taf dans trente ans…

Dans ce contexte, il ne faudrait pas que les parisiens prennent notre métier en grippe, notamment lorsque Madame Morano propose d’adopter le transport tout électrique (si elle est élue), révolution qui va coûter au moins un bras à chaque contribuable…

Avec çà qu’en plus, v’là t’y pas qu’elle a trouvé (toute seule) la solution radicale pour régler la question du stationnement des TTA – Attention… Attention, ouvrez grand vos esgourdes – Elle va opter pour la limitation du nombre d’autocars touristiques autorisés à circuler dans Paris !

Ben vain Diou… ce sont les commerçants qui vont être contents ! D’ici à ce que les marchands de sommeil…de soupe… de souvenirs et de cartes postales soient obligés de courir derrière les autocars comme les commerçants égyptiens…

A première vue, c’est une mesure à peu près aussi intelligente que celle de fermer le centre-ville historique à un open-tour…..

Bon, tant pis, on verra bien… Revenons au riche sujet choisi ce jour, c’est autrement plus sympathique !

Il y a certainement parmi vous de fidèles adeptes de « vroum vroum », et donc de l’excellente émission « Turbo » diffusée sur M6 chaque dimanche matin. Ainsi ce dimanche, évènement exceptionnel, Dominique Chapatte avait (enfin, et nous l’en remercions !) choisi comme fil conducteur l’univers de l’autocar et de l’autobus !

Nous avons grâce à lui et à son équipe, pu nous rendre au centre Design « Iveco Bus » de Vénissieux dans la banlieue de Lyon.

Pour exécuter leur numéro de conducteurs phœnix, ils nous ont franchement bien fait marrer, lorsqu’ils ont dûs ’y coller et souffler dans l’éthylotest (vachement gonflés les mecs) pour faire démarrer les engins… Tu parles d’un apéro à 11 heures du matin !

Faut pas croire, il est sympa ce Chapatte et courageux avec çà… Il s’est quand même colleté la place derrière le volant d’un car scolaire de 12 mètres de long… un Citelis hybride tout neuf. Les mecs de chez Iveco devaient bien avoir un peu les chocottes… sauf qu’il a fait preuve d’un véritable talent de tourneur de roues en arrondissant bien large les virages sans accrocher les rochers…

Le beau gosse de collègue, quand à lui, s’en est pris aux virages au volant d’un superbe « Magelys Pro »…

D’ac, c’est pas des Ferrari, les potes… Mais, il nous faut avoir l’honnêteté et la précaution de préciser que ces numéros de bravoure avaient pour cadre le circuit fermé de l’AFT de Villette d’Anton dans lequel ces conducteurs du dimanche étaient seuls au monde… et sur la route face aux caméras !

Pour poursuivre cette visite, nous avons assisté à une séduisante, (bien que trop rapide), présentation de l’aménagement intérieur d’un paquebot de la route, le « Magelys »… vaisseau prestige d’Irisbus, avant de clore avec un tour rapide de la chaîne de construction d’Annonay.

Il est impossible à ce stade de ne pas évoquer la pertinence du travail de recherche effectué par une grande dame de la profession, car nous en rencontrons si peu dans le monde de l’autocar qu’il serait d’une rare inélégance de ne pas lui tirer un grand coup de chapeau.

Régine Debernis, car c’est elle dont il s’agit, s’est en effet profondément impliquée dans la création de ce bel objet en consacrant le temps de sa mission à écouter, sonder, interviewer, gratter, éplucher, trotter, essayer, finasser, violer les désirs secrets des transporteurs qui passaient à la portée de sa sagacité… de sa pertinence et de son acharnement !

A croire qu’elle avait décidé de faire un bébé rien que pour elle ! On l’a vue, de nos propres yeux, partir avec de vrais clients, de vrais conducteurs, de vraies accompagnatrices, sur de vrais voyages… tout ça pour savoir ce que les inconditionnels du voyage en autocar avait dans le ventre, ce qu’ils voulaient… attendaient… désiraient !

Elle a collecté une flopée d’informations, tels les petits cailloux qui font des grandes rivières, et les a rapportées aux ingénieurs de Vénissieux… des infos sur tout ce qui n’allait pas chez les autres, tout ce à quoi les concurrents n’avaient pas pensé… et Dieu sait que lorsque l’on interroge les gens… les critiques fusent et se ramassent comme les feuilles mortes…!

Bref, au résultat : de la place pour les jambes de la guide, des petits trucs et des petits machins qui vont bien pour le conducteur… la souplesse du cuir aussi doux qu’une joue de jeune fille… les voussoirs pour la clarté intérieure, (pour ceux qui savent pas, c’est des trucs comme des velux dans une sous-pente), des marches pas trop hautes… etc., etc.…

Bref, pour la PREMIERE fois dans l’histoire moderne de l’autocar de tourisme, quelqu’un en France interrogeait les personnes vraiment concernées, celles qui utiliseraient l’outil au final… Alors, punaise çà marque, non ?

Surtout lorsqu’ il s’agit d’une femme !

De cet œuf est finalement né un bel et grand oiseau rond nommé « Magelys » dont il semblerait que Régine ait été en partie, (ou pour beaucoup ?) la génitrice. Et pourtant, cette page n’est pas évoquée dans la séquence de M6… un oubli ?

Dominique Chapatte a en revanche subrepticement demandé à Claire d’Achon si elle continuerait longtemps à concevoir pour l’industrie de l’autocar… « Pourquoi pas l’automobile, a-t-il ajouté !» Les bagnoles, c’est donc plus classe ?

Nous avons poursuivi le visionnage de cette émission calée aussi bien sûr sur l’actualité en cette période de rentrée scolaire.
Il était incontournable d’aborder le sujet de la sécurité dans les transports scolaires, thème évoqué dans une séquence où nos deux reporters accompagnaient un circuit de bout en bout…

Reportage plutôt réussi, et qui tombait de surcroît comme Pâques au carême, lorsque l’on sait que la FNTV est tout juste en train de boucler son projet pédagogique sur le sujet de la sécurité dans les transports scolaires, un boulot considérable destiné à tout l’univers éducatif.

L’émission s’est terminée par la visite d’une impressionnante collection d’autocars, mais là… mes chers Amis…

c’est un édito tout entier qu’il faudra consacrer à ce conservatoire de l’autocar et à son silencieux et attachant concepteur : Alain Gros… Mais ça, c’est une autre histoire !

(A suivre)

L’émission est disponible en replay sur le site internet dédié de la chaine : http://www.m6replay.fr/.

Bon visionnage !

Jean-Pierre Michel

 





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Infos de l’aérien : Flybe, Air France, Ukraine International Airlines, Thai Airways, Hahn Air, Qatar Airways, etc.

Infos de l’aérien : Flybe, Air France, Ukraine International Airlines, Thai Airways, Hahn Air, Qatar Airways, etc.

1512 vues
23 octobre 2020 0

Du 18 décembre au 3 janvier 2021, Air France proposera des lignes saisonnières vers...

Heathrow inaugure ses tests rapides pour les touristes et voyageurs

Heathrow inaugure ses tests rapides pour les touristes et voyageurs

1286 vues
22 octobre 2020 0

L’aéroport d’Heathrow à Londres, a commencé à proposer mardi dernier aux passagers se rendant...

Faillites imminentes de compagnies aériennes : Iata prévient déjà

Faillites imminentes de compagnies aériennes : Iata prévient déjà

9580 vues
21 octobre 2020 0

« Nous n’avons pas encore de chiffres précis, mais malheureusement, il y aura de nombreuses...