Le Tourisme tunisien peut compter sur les russes


Alors que le flux de touristes européens en Tunisie a encore diminué depuis les attaques terroristes de l’an dernier, les vacanciers russes sont eux de retour en Tunisie. Les grands groupes touristiques français seront peut-être bientôt de retour. On l’espère vraiment. Une invitation avait été lancée intelligemment par les professionnels tunisiens vers des syndicats français qui contrôlent d’importants comités d’entreprise.

Selon Mourad Kallel, les russes compensent en partie les touristes européens

Toute la profession connait Mourad Kallel pour son travail depuis au moins 25 ans vers la Tunisie. Il avait ainsi créé Gamma Travel, spécialisé sur la Tunisie, il est également agent de voyage (Alpha Travel) et hôtelier (hôtel Les Dunes à Djerba). Mourad précise que les russes ont déserté l’Egypte depuis l’attentat à Sharm el Sheikh et la Turquie, responsable de la destruction d’un avion russe. Une partie de ces touristes s’est donc reportée sur la Tunisie qui offre des prix défiant toute concurrence.

‘ »Au moins certains hôtels peuvent être encore ouverts et faire travailler de nombreux employés » précise t-il.

Les russes sont rassurés par la présence de la police et de l’armée

Un vacancier russe raconte ne pas être effrayé. Il y a un poste de police à l’extérieur des hôtels. Par ailleurs, des véhicules militaires escortent tous les bus entre les aéroports et les hôtels. Il ajoute : «Vous, les Européens, passez trop de temps à regarder la télévision. Vous devriez essayer de savoir ce qui se passe réellement ici au lieu de faire une totale confiance à ce que racontent vos médias ».

On peut être d’accord avec ces propos ou non, mais l’arrivée des touristes russes apporte un peu d’espoir au tourisme tunisien.

Une opération commerciale qui semble avoir créé la polémique

Quand des syndicats mènent des actions positives, pourquoi vouloir polémiquer ? Un certain nombre de professionnels spécialistes de la Tunisie, dont Hakim Tounsi, le patron d’Authentique Voyages, ont milité pour organiser une rencontre en Tunisie entre le syndicat tunisien UGTT et les syndicats français CGT, CFDT et FO. Ces syndicats contrôlent de nombreux comités d’entreprise. Il s’agissait donc de promouvoir un pays auprès d’organisations prescriptrices. La Tunisie a besoin de retrouver les touristes français qui représentaient environ 500 000 clients par an avant les événements.

Un déplacement pour promouvoir le tourisme en Tunisie

Cette convention a donc eu lieu en Tunisie du 02 au 05 juin dans le cadre d’une délégation de 120 personnes, partie de Paris, Lyon et Marseille, pour une visite d’évaluation et de rencontres. La délégation comptait des membres du comité de soutien du tourisme social et solidaire dont Karim Tounsi fait partie, l’ONTT, Tunisair et surtout une bonne centaine de très haut-cadres syndicalistes et responsables de comités d’Entreprises (CGT, la CFDT et FO).

Une convention signée entre syndicats

Une rencontre très intense et émouvante a été organisée place Mohamed Ali devant le siège de l’UGTT à Tunis pendant laquelle les invités français ont scandé longuement leur solidarité et leur soutien au peuple tunisien et à la jeune démocratie tunisienne dans le cadre d’une lutte commune contre le terrorisme et la précarité qu’il génère.

Dans les locaux de l’UGTT a été signée entre syndicats français et tunisiens une déclaration baptisée « L’APPEL DE TUNIS ». Une déclaration scellant l’amitié franco-tunisienne et l’engagement solennel d’œuvrer à aider la démocratie tunisienne dans sa lutte contre le terrorisme en l’appuyant économiquement par le soutien de son secteur touristique.

Il s’agit de faire oublier les phobies d’attentats terroristes

La déclaration invite les Comités d’entreprises français à passer outre la phobie et de privilégier la Tunisie dans la programmation des voyages de Groupes pour soutenir le tourisme tunisien. Il ne s’agit pas d’oublier les actions terroristes du Bataclan à Paris ou ceux de Sousse. Il ne faut surtout pas se laisser manipuler par ceux qui voudraient menacer les libertés et les démocraties. Nous retournerons au Bataclan comme l’affirme notre ami Thierry Maillet de La Française des Circuits qui était présent durant le drame.

Et, bien sûr nous retournerons en Tunisie

Il faut féliciter le Comité qui a été en charge de l’organisation. En passant, il est dommage que le Forum des Pionniers de l’Innovation, créé par notre ami Pierre Amalou et désormais dirigé par l’ESCAET se soit tourné vers le Portugal cette année.

Pierre Amalou avait été un ardent défenseur de la Tunisie dès 2014

Vous pouvez regarder une vidéo dans laquelle Hakim Tounsi explique de façon brillante l’organisation de cet événement dans lequel il s’est énormément engagé :

Serge Fabre





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Comment le Vietnam va évacuer 3 millions de personnes

Comment le Vietnam va évacuer 3 millions de personnes

1590 vues
27 octobre 2020 0

Le Vietnam se prépare à évacuer près de 1,3 million de personnes non pas...

Singapour sort avec Airbnb

Singapour sort avec Airbnb

1009 vues
26 octobre 2020 0

Le Singapore Tourism Board (STB) s’associe avec Airbnb Experiences pour offrir une variété d’expériences...

Abu Dhabi lance la certification casher de ses hôtels

Abu Dhabi lance la certification casher de ses hôtels

1086 vues
22 octobre 2020 0

Le Département de la Culture et du Tourisme d’Abu Dhabi (DCT Abu Dhabi) a...