Tourisme médical : Monaco croit tenir la recette


Comment attirer une clientèle fortunée souhaitant se faire soigner dans de infrastructures modernes ? tel est le nouveau défi qu’entend relever la Principauté de Monaco en se dotant d’infrastructures médicales du niveau de celles des grandes capitales mondiales.

Monaco, comme la Suisse pour la remise en forme ou le traitement de pathologies graves, ou encore le Brésil pour la chirurgie esthétique, entend devenir en destination attirante pour une clientèle à haut pouvoir d’achat en quête d’une destination proposant une infrastructure médicale de haut niveau, une sécurité et cadre attractif.

Tous les hôpitaux dans le monde déroulent le tapis rouge aux riches étrangers capable de payer « rubis sur ongle ». D’ailleurs, même les Hôpitaux de Paris ciblent cette clientèle. Car ce tourisme médical ou de remise en forme génère d’importantes retombées économiques.

Un séjour d’une ou deux semaines avec la famille, fait travailler hôtellerie et commerce.

Ainsi depuis longtemps en Principauté, le centre cardio-thoracique et l’IM2S (Institut médical des sports) proposent des chambres VIP avec vue mer et prestations hôtelières adaptés.

chambre-d-hopital-luxe-VIP-monacoL’actuel centre hospitalier ouvrira dès janvier une unité de bilan VIP avec trois suites sur les deux derniers étages. La Principauté a édité notamment il y a quelques mois une plaquette bilingue « Santé : une priorité monégasque » qui dévoile l’offre locale de soin privée et publique et les professionnels libéraux et paramédicaux.

Une commission pour l’attractivité médicale a également été mise en place.

La Principauté a devancé cette évolution en recrutant au cours des dernières années les meilleurs spécialistes et chefs de service et investit dans les équipements et un personnel bilingue.

futur CHPG MonacoMais la prochaine étape sera la livraison en 2021 du nouveau centre hospitalier Princesse Grace (75.000 m2, 409 lits, coût 540 ME). Il proposera dans chacune de ses 16 unités d’hospitalisation d’une chambre VIP de 36 m2 au lieu de 18 m2. Le dernier étage proposera cinq suites, avec un personnel dédié sur 735 m2. Des traducteurs interprètes seront à disposition de ces patients VIP étrangers.

Avec pour objectif d’augmenter de 100 % la clientèle relevant d’assurances privées.

MB





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

La situation désespérée du tourisme italien

La situation désespérée du tourisme italien


8 avril 2020 0

Le tourisme italien vient d’adresser un courrier formel et extrêmement bien argumenté au gouvernement...

Tourisme aux Emirats : les vraies raisons du report de l’ Expo Dubaï

Tourisme aux Emirats : les vraies raisons du report de l’ Expo Dubaï


7 avril 2020 0

Le Bureau International des Expositions (BIE) a annoncé que les Emirats Arabes Unis avaient...

Pourquoi en Suède le tourisme fonctionne encore normalement

Pourquoi en Suède le tourisme fonctionne encore normalement


2 avril 2020 1

Quelque trente mille personnes se sont rendues le week-end dernier à Sälen,  la principale...