Tourisme en Asie Pacifique : Une piqûre de rappel pour la PATA


Hier matin à Paris, la PATA (Pacific Asian Travel Association) recevait dans les locaux des Ateliers du Voyages, avenue Bosquet, un aréopage de professionnels du tourisme pour faire le point sur la crise du coronavirus en Asie, sur les avancées du chapitre France, sur les tendances du marché et la mise en avant d’une très belle destination malheureusement trop méconnue en France : Taiwan (nous en parlerons dans notre édition de demain).

« Depuis 5 ans, le chapitre France de la PATA a redonné une voix qui porte désormais sur le marché, indiquait ainsi Guillaume Linton, le président de l’association (pour encore quelques heures car il ne se représentera plus pour un autre mandat). Une voix forte certes malheureusement quelque peu enrouée ces jours-ci, depuis l’arrivée du Coronavirus sur le territoire chinois et certains pays alentour.

« Notre rôle est d’informer les professionnels et les relais d’opinions sur la réalité du risque encouru » explique t-il.

Aujourd’hui la Chine, le Japon et la Corée sont parmi les plus impactées. Le dernier communiqué du SETO (le syndicat des tour opérateurs) rappelle qu’à ce jour et principalement en Chine, env. 80.000 cas ont été confirmés, dont env. 2 700 décès. En Europe il y a env. 300 cas confirmés et env. 10 décès.  Le coronavirus est présent désormais dans plus de 30 autres pays dans le monde.

« Pour toute autre destination Long Courrier ainsi que Moyen Courrier programmées par les TO, aucune restriction de voyage ne s’impose et les tour-opérateurs continuent d’opérer les programmes tout en s’assurant des conditions de sécurité et de confort de leurs clients ».

Une crise majeure à gérer …

Selon le cabinet d’études Forwards Keys, sur tous les départs vers l’Asie (hors Chine), les prises de commandes aériennes en provenance de France ont chuté de -70 % dans la semaine du 12 février dernier.

Après l’apparition en Chine début janvier 2020 (à Wuhan, dans la province de Hubei) d’infections pulmonaires graves, liées à un nouveau coronavirus (nommé désormais COVID-19), épidémie s’est propagée dans la province Hubei, puis ailleurs en Chine et ensuite dans plus de 30 autres pays dans le monde.

Pour le nouveau bureau de la PATA France

A la suite de l’assemblée générale, un nouveau board a été élu :

Blaise Borezée, Interface Tourism, Président de la PATA,
Mehdi Kabouya, Air Astana, Vice-président de la PATA,
Candice Saugère, Shangri-La, Secrétaire générale de la PATA,
James Patpatia, Asian Trails, Trésorier de la PATA.





    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Tourisme & coronavirus en Europe : l’épineuse question des enfants

Tourisme & coronavirus en Europe : l’épineuse question des enfants

3997 vues
5 juillet 2021 0

Récemment, des pays comme la Grèce, le Portugal et l’Espagne ont augmenté la limite...

Reprise ou illusion de reprise : les Entreprises du Voyage font le point

Reprise ou illusion de reprise : les Entreprises du Voyage font le point

3762 vues
30 juin 2021 0

Prochaines vacances des Français, visiteurs étrangers en France, tendances du trafic aérien, reprise du...

Faillites en cascades : un été touristique déjà meurtrier ?

Faillites en cascades : un été touristique déjà meurtrier ?

4237 vues
9 juin 2021 0

Les restrictions concernant les voyages internationaux imposées par le Royaume-Uni à ses ressortissants, avec...