Tourisme & covid : Joe Biden tombe le masque


Le nouveau locataire de la Maison Blanche, Joe Biden, vient d’exiger que des masques soient obligatoirement portés dans tous les bâtiments fédéraux, les parcs nationaux et dans les avions, pour tenter de lutter contre la pandémie de Covid-19.

Le président américain a estimé, vendredi dernier, que le coronavirus allait tuer « beaucoup plus » que 600 000 personnes aux États-Unis et évoqué le bilan des morts du Covid-19 aux États-Unis (405.400 décès depuis le début de la pandémie) qui a dépassé mercredi 20 janvier celui des soldats américains tués pendant la Seconde Guerre mondiale.

L’industrie du voyage et l’ensemble des acteurs du tourisme professionnel sont également très partagés sur les nouvelles exigences de l’administration Biden qui prévoit notamment que les voyageurs internationaux se mettent en quarantaine dès leur arrivée.

La US Travel Association notamment a félicité Biden pour avoir fait des masques une exigence et levé l’interdiction de voyager dans certains pays à majorité musulmane, mais semble hésiter face aux nouvelles restrictions sur les voyages entrants.

 » Les exigences en matière de tests entrants du CDC sont la clé de la réouverture des voyages internationaux et ajoutent un niveau de sécurité supplémentaire important. Nous soutenons également fermement les décisions du président concernant les masques pour les voyages entre les divers Etats américains« , a déclaré vendredi le président de la US Travel Association, Roger Dow (photo ci-dessus).

Ajoutant également: « l’abrogation de l’interdiction de voyager dans certains pays à majorité musulmane est la bonne décision. L’exigence de test du CDC pour les voyageurs internationaux devrait également ouvrir la voie à l’assouplissement d’autres restrictions de voyage, y compris celles du Royaume-Uni, de l’UE et du Brésil« .

Cependant, US Travel a soulevé des inquiétudes concernant l’exigence de mise en quarantaine de l’administration, la qualifiant d’ « inutile« .

« Nous pensons qu’une exigence de quarantaine obligatoire pour les voyageurs internationaux pourrait être extrêmement difficile à appliquer – et inutile au vu des tests requis et des nombreuses autres protections actuellement en place. Nous sommes impatients de travailler avec l’administration Biden pour développer des politiques réalistes et efficaces.»

L’organisation Airlines for America (A4A) – qui comprend notamment des compagnies aériennes majeures telles Alaska Airlines, American Airlines, Delta Air Lines, Hawaiian Airlines, JetBlue, Southwest Airlines et United Airlines, entre autres – a elle aussi approuvé la décision de Joe Biden concernant les masques mais a exprimé son inquiétude face aux exigences de quarantaine proposée « souvent difficiles à appliquer« .





    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Enfin les États-Unis rouvrent leurs frontières aux voyageurs européens

Enfin les États-Unis rouvrent leurs frontières aux voyageurs européens

2052 vues
22 septembre 2021 0

Les autorités américaines ont confirmé que les restrictions de voyage liées à la Covid-19...

Tourisme & transport : Quelle est la bonne attitude quand un enfant pleure dans l’avion ?

Tourisme & transport : Quelle est la bonne attitude quand un enfant pleure dans l’avion ?

2268 vues
21 septembre 2021 0

Rien de pire, pour certains passagers en avion, que de se trouver à proximité...

Levée des restrictions sanitaire : le tourisme britannique respire à nouveau

Levée des restrictions sanitaire : le tourisme britannique respire à nouveau

1738 vues
20 septembre 2021 0

Vendredi dernier, Grant Shapps, le ministre britannique des Transports du gouvernement, a annoncé le...