Tourisme au Royaume-Uni : Les funérailles de la Reine font flamber les prix


Les prix des hôtels à Londres ont grimpé en flèche ce week-end, avec les funérailles de la reine Elizabeth II. La semaine de deuil, avec d’innombrables cérémonies, a entraîné une augmentation significative du nombre de visiteurs dans la ville, en particulier des États-Unis, un pays qui adore les monarchies et tout le protocole qui les entoure.

De manière générale, le prix moyen d’une chambre d’hôtel à Londres, qui était d’environ 250 euros avant le décès de la souveraine, est passé à près de 400 euros la nuit, selon les systèmes de surveillance des prix hôteliers.

Ces prix moyens cachent une énorme disparité entre les plus élevés et les plus bas. Les premiers sont ceux qui provoquent le plus de surprises, car c’est un public sélect, qui assiste en masse aux vrais événements.

Les hôtels haut de gamme comme le Dorchester ou le Claridge sont montés à près de mille livres par nuit dès qu’une chambre est trouvée. Hier la nuit du dimanche au lundi était sold out, même à ces prix.

Mercredi dernier, une chambre dans un hôtel cinq étoiles – ce qui ne veut pas dire grand luxe à Londres – coûtait 1 200 livres, un peu plus en euros, avec des taux d’occupation de 95 %.

La grande majorité des clients sont des étrangers qui ne veulent pas manquer un tel événement exceptionnel.

L’hôtellerie moyenne déborde également, comme c’est le cas de la chaîne Premier Inn, qui n’a plus aucune chambre disponible dans ses établissements londoniens.

La chaîne hôtelière la moins chère du pays, Travelodge, qui compte 78 hôtels dans la capitale, a déclaré qu’elle était en demande extraordinaire. Hier, une chambre d’hôtel pour ce week-end dans cette chaîne, généralement la moins chère, coûtait toujours plus de 150 £ la nuit, soit environ trois fois le prix habituel.

L’impact sur le tourisme autour de la famille Royale est tel qu’une société d’études économiques prédit que les funérailles auront entraîné une augmentation du PIB du pays de 0,2 %.

Les vols entre les États-Unis et Londres avaient également augmenté de prix ces jours-ci, bien que dans des proportions plus modestes que les hôtels. La demande a considérablement augmenté, mais l’offre également a suivi.





    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

La France toujours attractive pour les touristes internationaux

La France toujours attractive pour les touristes internationaux

2912 vues
17 mai 2024 0

En ce début d’année, les clientèles internationales ont confirmé leur présence en France. Elles...

Delta relance son vol quotidien entre Nice et Atlanta

Delta relance son vol quotidien entre Nice et Atlanta

2537 vues
16 mai 2024 0

Fort de son succès en 2023, Delta Air Lines a repris son vol quotidien...

Tourisme en Malaisie : pas de deuxième casino dans le pays

Tourisme en Malaisie : pas de deuxième casino dans le pays

2539 vues
15 mai 2024 0

Le Premier ministre malaisien Anwar Ibrahim a dit non à la construction d’un deuxième...