Toulouse trop cher pour les compagnies aériennes


Le Ministère des Transports a entériné le 23 décembre 2013 une hausse annuelle des redevances aéroportuaires de Toulouse.

Cette augmentation, fixée à l’inflation majorée de 0,5 % pour la période de 2015 à 2018, fait peser une charge supplémentaire sur les comptes des compagnies aériennes françaises déjà en difficulté, même si un gel est prévu pour 2014.

L’arbitrage rendu par le Ministre en faveur d’une nouvelle augmentation des tarifs va à l’encontre des demandes des compagnies aériennes et de la préconisation de la Commission Consultative Aéroportuaire, et contredit le souhait exprimé par le Ministre « de rééquilibrer la richesse que génère le transport aérien, qui va plus aux aéroports qu’aux compagnies aériennes. ».

Le SCARA qui défend les intérêts des compagnies aériennes françaises notamment en proposant des solutions visant à rétablir leur compétitivité et à sauvegarder leurs emplois, avait demandé un gel des redevances aéroportuaires à Toulouse soit une baisse annuelle des tarifs par rapport à l’inflation.

La Commission Consultative Aéroportuaire, composée d’experts de haut niveau et de personnalités du transport aérien, avait préconisé une baisse des redevances à 0,5 % en dessous de l’inflation.

L’augmentation des redevances aéroportuaires de Toulouse, déconnectée de la réalité économique des compagnies aériennes françaises, donne un signe négatif pour les négociations à venir du contrat de régulation économique (CRE) d’Aéroport de Paris portant sur la période 2015-2019.

Le SCARA rappelle que les compagnies aériennes françaises, dont les résultats ne cessent de se dégrader, sont confrontées à des augmentations de charges élevées qui viennent grever directement leurs marges : augmentation de la TVA sur les billets d’avion (+ 43 %), augmentation de la taxe Chirac (+ 12,7 %), augmentation de l’impôt sur les sociétés (+ 14 %). Ces augmentations de charges menacent directement la pérennité des compagnies françaises et de leurs emplois en France, en particulier au bénéfice des compagnies aériennes étrangères qui ne sont pas basées en France.

Parallèlement le prix des billets d’avion ne cesse de diminuer qui a encore a enregistré une baisse de 2,8% entre novembre 2012 et novembre 2013 et une baisse de 5,8% par rapport au mois d’octobre 2013.





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Tourisme : la Thaïlande devrait bientôt faire son come back

Tourisme : la Thaïlande devrait bientôt faire son come back

4682 vues
8 mars 2021 0

La Thaïlande se rapproche de la réouverture de ses frontières internationales avec le lancement...

Le train de Nuit fait son retour entre Paris et Nice

Le train de Nuit fait son retour entre Paris et Nice

1341 vues
8 mars 2021 0

Le train, « version nuit » retrouvera les quais de la gare de Nice...

Tourisme, vente de voyages : Obtenir une garantie financière, une solution facile existe

Tourisme, vente de voyages : Obtenir une garantie financière, une solution facile existe

2150 vues
4 mars 2021 4

A l’intérieur des instances nationales du tourisme, nos fonctions nous amènent à être régulièrement...