Timide reprise du voyage d’affaires


Le secteur du voyage d’affaires est directement lié aux développements et aux échanges économiques, selon les derniers résultats du baromètre 3mundi, il affiche depuis septembre 2013 une légère tendance positive.

Entre juillet et décembre 2013, 45% des voyageurs ont plus voyagé qu’au 1er semestre 2013 mais dans 54% des cas, le déplacement a duré une journée.

Le choix de la compagnie aérienne est imposé par l’entreprise pour 44 % des voyageurs et 26 % d’entre eux peuvent choisir librement tout en respectant la politique de voyage de l’entreprise.

Les entreprises sont nombreuses à conseiller (voire à imposer) à leurs voyageurs des compagnies low cost. L’offre concerne principalement les déplacements en court et moyen courrier qui forment le gros du voyage d’affaires en France. Notons que pour les voyageurs, 11% d’entre eux affirme choisir une low cost quand « c’est vraiment moins cher ».
Il s’agit principalement des PME-PMI ou les voyageurs assurent eux-mêmes leur organisation de leurs déplacements professionnels.

Pour les vols longs (plus de 6 heures), les voyageurs d’affaires sont 47 % à avoir principalement voyagé en classe éco. Un élément qui ira ravir les compagnies affichant une montée en gamme de leurs classes : les classes Premium qui ont tardé à s’imposer rencontrent désormais un beau succès. En effet, 22 % des interrogés ont volé en cabine Premium sur la période septembre-décembre 2013.

Un relationnel compliqué avec son Travel Manager et sa TMC (Travel Management Compagny=Agence de voyages d’affaires)
La relation entre les voyageurs d’affaires et leur travel manager n’est pas toujours simple puisque 52% trouvent que leurs objectifs divergent et que pour 24%, il ne comprend pas leurs besoins.

L’effet génération Y évoqué depuis quelques temps dans l’univers du voyages d’affaires prend ici toute sa valeur. L’affirmation qui veut que chaque voyageur trouve moins cher sur Internet, voire mieux pour adapter à son déplacement à ses envies de voyage, est devenue un grand classique pour les acheteurs. 38% des voyageurs considèrent que leur agence leur fait gagner du temps et 18 % pensent qu’elle est utile en cas d’urgence.

Internet est un outil très important pour les voyageurs d’affaires, 58% d’entre eux l’utilisent, les PME-PMI qui ne sont pas forcément clientes des agences de voyages sont les premières utilisatrices d’Internet pour composer leur voyage.
Pour les réservations des déplacements professionnels, 41% des voyageurs utilisent le site de réservation en ligne mis en place par leur entreprise.





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

MSC dans la bataille pour sauver le corail

MSC dans la bataille pour sauver le corail

864 vues
20 janvier 2020 0

La Fondation MSC MSC Foundation, une organisation privée à but non lucratif créée par...

L’ ATES labéllise désormais le tourisme équitable et solidaire en France

L’ ATES labéllise désormais le tourisme équitable et solidaire en France

892 vues
17 janvier 2020 0

Labelliser et développer le tourisme équitable et solidaire en France, c’est le pari qu’ambitionne de...

Austral Lagons s’étend désormais jusqu’en Amérique Latine

Austral Lagons s’étend désormais jusqu’en Amérique Latine

1195 vues
16 janvier 2020 0

C’est à Abu Dhabi, qu’Hélion de Villeneuve (photo de Une), le Directeur Général du...