Sophia Loren baptise le MSC Meraviglia


Le week-end dernier, la compagnie MSC a baptisé au Havre son dernier né le MSC Meraviglia qu’en toute modestie la compagnie déclare être la huitième merveille du monde.

C’est le plus grand navire de croisière européen, et il a été construit (Cocorico!) aux Chantiers STX de Saint Nazaire. La cérémonie du baptême s’est inscrite dans les festivités du Havre qui ce week-end fêtait les 500 ans du port et de la ville qui furent créés de toutes pièces par François 1er en l’an de grâce 1517.

L’icone du cinéma italien l’actrice Sophia Loren, marraine du bateau, avait fait le déplacement, et c’est en compagnie de Patrick Bruel et de Gad Elmaleh quelle officia avec classe et élégance devant les quatre mille invités qui ont séjourné à bord une nuit ou deux pour découvrir tous les attraits du Meraviglia.

Le temps ce samedi avait été plutôt maussade avec de vilains nuages gris qui ne présageaient rien de bon, mais vers la toute fin d’après-midi, le ciel s’est soudain déchiré et c’est sous un ciel bleu immaculé qu’a commencé la cérémonie.

MSC avait choisi de voir les choses en grand, et c’est Gad Elmaleh qui fut choisi comme maître de cérémonie et il s’en acquitta avec sa verve habituelle, et dans un anglais magnifique.

Il y eut les discours habituels des officiels comme celui de Luc Lemonnier, tout nouveau maire du Havre, ou celui de Gianni Onorato, le Président-directeur-général de MSC Croisières. Le groupe Kids United monta sur scène pour interpréter deux de ses succès et rappeler que MSC collecte auprès de ces passagers des dons qui sont reversés pour aider les enfants dans le monde, plus de 6 millions d’euros à ce jour.

Ce fut ensuite le tour de Patrick Bruel qui, pendant que les derniers rayons du soleil disparaissaient sous l’horizon, offrit à une assistance conquise un mini concert que beaucoup auraient aimé voir durer beaucoup plus longtemps.

Mais il n’aurait guère été élégant de faire attendre plus longtemps celle pour laquelle tout le monde s’est levé, l’invitée d’honneur, Sophia Loren, qui avant de couper le ruban qui laissa le magnum de champagne se briser sur la coque du Meraviglia, prononça un charmant discours tout en français.

Et pendant que les invités regagnaient le Meraviglia, un grand feu d’artifices était tiré dans le milieu du port du Havre offrant un superbe spectacle aux habitants de la ville.

Durant ces deux jours à bord les invités ont pu découvrir les vastes espaces du navire, son immense patio central de plus de 80 mètres de long, grande galerie couverte d’un plafond illuminé par des myriades de LED qui permettent de créer des ambiances et des spectacles incroyables. Dans cette immense galerie se succèdent sur deux niveaux, des bars et des restaurants à thèmes.

Bar à Champagne, Sports bar et cocktails bars alternent avec un superbe pub à l’ambiance toute anglo-saxonne, idéal pour les amateurs de bière. De nombreux autres lounges et bars (20 au total) sont disséminés sur le bateau, au bord des piscines ou dans les parties hautes du navire offrant de magnifiques vues sur la mer.

La restauration se veut un point fort de MSC Croisières et sur le Meraviglia la qualité se veut exemplaire. Comme il est habituel en croisière, chaque passager se voit attribuer un restaurant et une table ainsi qu’un horaire pour des diners « classiques » et élégants. La cuisine y est d’excellente qualité.

Mais à bord du Meraviglia chacun aura le choix de diner dans un authentique Steackhouse américain (la viande y est aussi goutteuse que tendre), où de redécouvrir les charmes de la cuisine italienne (les pâtes y sont parfaites mais la charcuterie italienne vaut le détour) à moins d’être tenté par la cuisine asiatique du Shushi bar et celle du Kaito Teppanyaki avec ses quatre chefs préparant en simultané une succession de délicieux plats japonais sur leurs vastes grills.

De plus l’immense buffet, le Marketplace Buffet est ouvert 20 heures par jour et offre une grande variété de plats pour pouvoir satisfaire les goûts de chacun.

Grâce à une toute nouvelle technologie numérique, chaque passager avec l’aide de bornes connectées peut changer ses horaires de repas jour après jour, réserver un restaurant à thème à l’heure de son choix ou une place aux spectacles et même choisir ses excursions. Une superbe application « MSC for Me » téléchargeable sur smartphone est à la base d’une nouvelle expérience dans le monde de la croisière.

Toutes les informations de la vie à bord sont accessibles directement et avec les plans interactifs du bateau il devient facile de trouver son chemin à bord. Le service de conciergerie directement connecté permet aussi n’importe quelle réservation à bord.

Très bientôt le système de reconnaissance faciale installé par MSC à bord sera opérationnel et permettra à l’équipage un accueil personnalisé de chaque passager qui n’aura plus besoin de donner son numéro de cabine pour qu’on lui dise « Bonjour Mr Paul »…

Autre innovation due à la technique, les enfants seront dotés d’un bracelet qui permettra aux parents qui le désirent de savoir sur leur smartphone immédiatement et à chaque instant, ou se trouvent leurs joyeux bambins. Une aire de piscine et de jeux d’eau, des salles de jeux (depuis les Legos jusqu’aux jeux électroniques) et d’autres équipements ont été spécialement dédiés aux enfants.

Comme toujours un nouveau navire se doit de proposer des activités à bord innovantes. Le Méraviglia ne déroge pas à la règle.

Toboggans aquatiques pour adultes et pour enfants sont devenus des classiques et un parcours style accro-branches a été ajouté.

Pour la première fois MSC croisières a installé à bord d’un de ses navires un bowling (pour être un roi du strike il vaudrait mieux attendre d’être à quai). Pour les fans de voiture de compétition et de vitesse, deux magnifiques simulateurs de Formule 1 sont à leur disposition pour s’affronter dans des courses en réalité virtuelle.

Autre nouveauté, il y a à bord 2 salles de spectacles. Une, classique, le Grand Théâtre, où six spectacles différents sont présentés chaque semaine par l’équipe des artistes du Meraviglia.

La deuxième salle de spectacle dont le budget a été extrêmement élevé, a été spécialement conçue pour les spectacles du mondialement célèbre « Cirque du Soleil ».

Deux spectacles différents ont été créés par le Cirque du Soleil pour MSC et seront présentés six fois chacun en une semaine, ce qui permet à tous de voir les deux spectacles.

Chaque soir, il y aura deux représentations. Une avec un dîner (pour un surcoût de 35€) et une autre avec un cocktail pour seulement 15€, ce qui est extrêmement raisonnable si on fait la comparaison avec les tarifs habituels des spectacles du Cirque du Soleil.
Mais attention, les spectacles du Cirque du Soleil ne commenceront sur le Meraviglia qu’à partir du 16 juillet 2017. Les premières croisières n’offriront pas cette possibilité.

Avec ses 315 m de long, et un tonnage de 167.600 tonnes, le Meraviglia peut embarquer jusqu’à un maximum de 5.714 passagers (4.475 passagers en base double) dans ses 2.244 cabines.

Pour ceux qui seraient tentés de dégainer immédiatement leur calculette, sachez que parmi ces 2.244 cabines, il y en a quelques unes qui sont individuelles…

Frédéric de Poligny





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Ecotaxe sur le transport aérien : Jean-Pierre Sauvage (BAR) sort de sa réserve

Ecotaxe sur le transport aérien : Jean-Pierre Sauvage (BAR) sort de sa réserve

1193 vues
12 juillet 2019 0

C’est peu de dire que le nouveau prélèvement sur le transport aérien (un énième...

Wahid Brahim, mort d’un faucon du tourisme tunisien

Wahid Brahim, mort d’un faucon du tourisme tunisien

1653 vues
8 juillet 2019 0

La Quotidienne a appris avec émotion et regret le décès de Wahid Brahim, mort...

Alain Souleille (Rivages du Monde) : itinéraire d’un enfant croisé

Alain Souleille (Rivages du Monde) : itinéraire d’un enfant croisé

1435 vues
2 juillet 2019 0

Tous les ans à ITB Berlin, on peut croiser Alain Souleille et Christophe Marion...