Signé Doulcet : Pinel et langue de bois !


Je le redoutais, mais je voulais tout de même croire que Sylvia Pinel en raison de sa jeunesse n’allait pas nous resservir les logorrhées habituelles que nous avons trop souvent dû subir de nos ministres. Eh bien je rêvais !
Son dernier interview dans l’Echo Touristique, nonobstant quelques allusions à des faits techniques actuels comme les critères de classement des hôtels et le principe de la médiation dans le tourisme, flotte le plus souvent dans un remake de bonnes intentions de ses prédécesseurs, de droite comme de gauche. Avec pour Sylvia Pinel une dose idéologique allant de l’inévitable « accès aux vacances pour tous  » à la descente en flammes des prédécesseurs, en passant par l’aussi inévitable « plan d’action 2013-2017 pour réduire les inégalités  » qu’elle nous présentera à la fin de l’année ….
Toutefois, ce qui apparaît le plus affligeant dans cette interview c’est l’absence totale et incompréhensible de la moindre référence à la crise ! Idem d’ailleurs lors de son passage mardi à l’IFTM.
À croire que depuis son arrivée à Bercy, Sylvia n’en a jamais entendue parler ! Je veux bien qu’elle ignore tout de La Quotidienne, des éditos de Dominique et de ma modeste rubrique des jeudis, dont l’une, fut justement consacré à sa fameuse  » fracture touristique « , mais, comme aimait à le répéter un ancien président de Jet Tours :  » il y a une limite à l’extravagance ! « .
Alors, dans un tel cas de figure, il va devenir difficile de prendre au sérieux Madame la Ministre de plein exercice.
Le poste que vous occupez, Madame, n’a plus rien de commun avec la vice-présidence du Parti Radical de Gauche, de membre du Conseil Régional de Midi -Pyrénées ou d’une fonction honorifique dans un groupe parlementaire d’amitié avec le Kazakhstan, le Bénin ou Malte.
Les milliers de chômeurs dans la profession ou chez Air France, c’est maintenant !
Les destinations gravement touchées par la flambée salafiste dans le monde arabo-musulman entrainant un certain effondrement des réservations dans les agences, c’est maintenant !

La baisse de fréquentation cet été dans notre tourisme réceptif, c’est maintenant.

La chute des départs en vacances pour raison économique, c’est maintenant !

Les ponctions sur les retraites des seniors, une clientèle précieuse pour la profession cela va être …maintenant !
Les commissions et autres observatoires afin d’étudier des rapports ce sera pour plus tard. !
Les usines à gaz du genre  » généralisation des contrats de destination » cela peut attendre !
La pratique de la langue de bois afin d’éluder les réalités d’aujourd’hui cela ne passe plus. La chanson est non seulement démodée mais totalement ringarde !

Pierre Doulcet.
PS .Et comme toujours pour une info, bonne ou mauvaise : pdoulcet@me.com





    2 commentaires pour “Signé Doulcet : Pinel et langue de bois !

    1. Monsieur Doulcet

      Je suis choqué de ce poujadisme bon enfant qui consiste à faire croire au bon peuple du tourisme qu’un Ministre sait tout faire. Baliverne et mensonge de journaliste, oserai-je écrire !

      Un Ministre c’est politique et c’est tout. Remarquez, c’est déjà pas mal. Vous savez comme moi que ce sont les syndicats et les organisations patronales qui font avancer les idées en soumettant des textes au Ministre. Si celui ci (ou celle ci) la juste utile et innovante… Vous connaissez la suite. Certaines lois n’existent que par l’envie d’un Ministre de laisser son nom !

      Alors pourquoi pas une loi Doulcet ? Écrivez ici et clairement les dix mesures que vous attendez du politique. Demandez leurs avis aux lecteurs et autres organisations et faites en un manifeste;

      Fort d’un pouvoir visible, et soutenu par l’ensemble d’une profession, un Ministre peut être plus utile que des pages de critiques qui fleurissaient déjà sous la troisième république et que vous continuez à propagez aujourd’hui.

      Au fait, évitez de demander un chèque. C’est commun, surfait et très attendu. Le tourisme vaut mieux qu’une aumône !

      Avec tout mon respect
      Rick

    2. Cher M Doulcet,

      Comme le plus souvent, évidemment je ne partage pas votre analyse.
      Je ne vois pas pourquoi VOUS, ou Dominique Gaubert, ou souvent nos instances, vous pouvez penser que un ministre du tourisme a le pouvoir de régler:

      1) les problèmes de chômage dans notre profession( AF, TUI, Thomas Cook, FRAM, etc…)
      2) les problèmes des comportements religieux extrêmes qui fragilisent nos positions dans certains pays
      3) la crise économique et européenne qui touche nos clients
      3) et même l arrivée de plus de touristes en France

      BARATIN!

      En QUOI et COMMENT un ministre peut régler cela.Il n en a ni le pouvoir, ni les moyens.
      La VÉRITÉ c’est que ce poste de ministre du tourisme ne sert à rien, sauf à encore dépenser de l’argent public qui devrait être econmisé…
      Supprimons ce poste et arrêtons de croire que des solutions miracles impossibles vont sortir de la poche d un ministre.
      On veut quoi??
      Des aides publiques? on ne dépense pas delà trop sur l État?
      Des subventions pour nos voyages?….
      Interdire de France par décret que des salafistes sabotent l’image de leur pays?Avec quel impact?….
      Soyons sérieux et arrêtons de nous raconter des histoires.
      La miinistre n a rien à voir avec tous ces sujets, RIEN.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Espèces d’Assholes ! Qualificatif intraduisible et indiscutable

Espèces d’Assholes ! Qualificatif intraduisible et indiscutable

6228 vues
27 février 2014 0

Décidément, on vit une époque bien bizarre… non ? Voilà que les taxis en...

Coup de plume de P.Doulcet :  La Cour des Comptes se paye la SNCF et Air France

Coup de plume de P.Doulcet : La Cour des Comptes se paye la SNCF et Air France

3080 vues
17 février 2014 3

Rien n’est acquis dans la vie. Ni votre santé, ni votre argent, ni vos...

Coup de plume de P.Doulcet : Les Julies après les Pionniers !

Coup de plume de P.Doulcet : Les Julies après les Pionniers !

2677 vues
31 janvier 2014 0

En ce début 2014, lorsque j’observe les répercussions de la politique sur l’exercice du...