Signé Doulcet : La fracture de Pinel


 On ne pourra pas accuser notre ministre du Tourisme de plein exercice d’avoir abusé des médias durant la période estivale. Une seule exception, mais de taille, une interview dans la Dépêche du Midi du mercredi 1er août dans laquelle elle nous annonce vouloir « Réduire la fracture touristique ! « .
Comme quoi Chirac avec « sa fracture sociale  » a fait école au niveau du vocabulaire.
Dans son élan, Sylvia nous fait savoir  » qu’une mission d’évaluation, confiée à une personne qualifiée, sera mise en place au mois de septembre et remettra son rapport au gouvernement d’ici fin 2012. Elle devra faire un état des lieux afin de bâtir un plan d’action qui sera mis en vigueur pour les années 2013 – 2017 « .
On le constate, plus cela change moins cela change ! On barbote toujours allègrement dans les effets d’annonces, les missions « d’évaluation  » (sic), la  » remise à plat des différents dispositifs gérés par l’Etat  » (resic) sans oublier, » comme objectif prioritaire, »une pincée de dogmatisme, avec l’inévitable  » accès aux vacances pour tous « .
Sauf que, cette fois, Sylvia Pinel en utilisant le terme  » fracture  » sans en donner les véritables raisons en ce difficile été 2012, a dit la vérité ! Il y a effectivement une  » fracture « dans le tourisme mais, elle est d’abord et avant tout « économique  » !
Et dans un tel contexte ce genre de bla-bla ministériel devient fatalement inadapté voire quelque peu ridicule. Compte tenu des informations négatives sur le bilan de l’été venant de nombreuses branches de ce métier dont les médias se font l’écho, il me paraît impossible que Sylvia Pinel (très en beauté en son retour de vacances) ne soit pas informée de la gravité de la situation.
Je veux bien que cette jeune femme novice dans l’exercice de sa fonction ne puisse en trois ou quatre mois comprendre en profondeur les données de tous les problèmes assaillant les professions dont elle a la charge. Mais, atteindre une telle cécité face à ce déferlement de mauvaises nouvelles et de plans sociaux en préparation relève au choix, de l’aveuglement ou de l’enfumage ?
En fonction de ma longue expérience en matière d’observation des habitudes politiciennes je choisirai plutôt l’enfumage avec une pointe de dénis de réalité dans l’histoire des  » barbus  » dont la profession ne fait que commencer à subir les conséquences de leurs exploits. Nous aurons, hélas, Dominique , l’occasion d’y revenir dans les Jeudis . Ne leur en déplaise.
En attendant bon courage à Sylvia qui inaugurera le 8 septembre la Foire exposition de Figeac dans mon très cher Lot. La suite sera beaucoup moins détendue. Pour tout le monde.

Pierre Doulcet.
Avec toujours : pdoulcet@me.com. pour vos infos agréables ou non …





    1 commentaire pour “Signé Doulcet : La fracture de Pinel

    1. Bonjour Pierre,

      La situation des professionnels du tourisme n’est que le reflet d’un contexte général qui est, disons-le tout net, à la récession.

      Dans un pays qui « gagne » 50.000 nouveaux chômeurs par mois (en juillet) et dont la croissance est au point mort, je ne vois pas comment les Pros échapperaient à l’impact d’une crise dans laquelle nous nous enfonçons. Nous et nos voisins européens.

      L’OT de Paris nous annonçait récemment que la fréquentation des Espagnols est en chute de 22% en 2012, celle des Italiens de 8%… Heureusement, Chinois et Ricains rééquilibrent le bilan (finalement positif, mais Paris n’est pas la France).

      Que pourrait faire très concrètement Sylvia Pinel ? Sauver STI ? Baisser de 6 centimes les taxes hôtelières ?

      Le marasme est global. C’est bien le problème.

      Et comme une bonne nouvelle n’arrive jamais seule, un nombre croissant de nos concitoyens (notamment les enfants) ne partent pas du tout en vacances. Sylvia Pinel – par « dogmatisme », comme tu écris – souhaite s’attaquer à ce réel problème de cohésion sociale. Auquel, il est quasiment certain, qu’elle n’apportera aucune solution.

      L’enfumage est, malheureusement, la seule « vraie valeur » que partagent nos dirigeants de gauche… comme de droite.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Espèces d’Assholes ! Qualificatif intraduisible et indiscutable

Espèces d’Assholes ! Qualificatif intraduisible et indiscutable

6042 vues
27 février 2014 0

Décidément, on vit une époque bien bizarre… non ? Voilà que les taxis en...

Coup de plume de P.Doulcet :  La Cour des Comptes se paye la SNCF et Air France

Coup de plume de P.Doulcet : La Cour des Comptes se paye la SNCF et Air France

2911 vues
17 février 2014 3

Rien n’est acquis dans la vie. Ni votre santé, ni votre argent, ni vos...

Coup de plume de P.Doulcet : Les Julies après les Pionniers !

Coup de plume de P.Doulcet : Les Julies après les Pionniers !

2514 vues
31 janvier 2014 0

En ce début 2014, lorsque j’observe les répercussions de la politique sur l’exercice du...