Signé Doulcet : « Et maintenant, que vais je faire …


…..pour le Tourisme  » pense, peut-être, notre nouveau Président de la République depuis dimanche soir ?
Notons que dès le départ, à Tulle, sur la place de la cathédrale, il a déjà mis en valeur le tourisme de nos belles provinces en esquissant un pas de danse avec sa fiancée Valérie au son d »un orchestre d’accordéons interprétant  » la vie en rose  » !
À la même heure, place de la Bastille à Paris, il avait délégué à Yannick Noah le soin de donner au monde une image d’un tourisme sans frontières. Avec au programme, musique adéquate, agitation de drapeaux étrangers et odeur de merguez.
Le monde de l’aérien n’a pas été oublié. Lors de son retour vers Paris, il nous a fait découvrir l’aéroport de Brive dont il facilita la construction. L’accession à ses nouvelles et hautes fonctions contribueront, peut-être, à le rendre rentable. Ce qui serait, loin d’être le cas actuellement, murmure t-on en Corrèze….Mais vous savez comme moi combien les gens sont méchants !
Il est vrai que pour l’heure le mot ‘ »rentable  » sentirait plutôt le souffre. On lui a préféré « rigueur », puis « croissance  » et, nécessité électorale oblige,  » croissance  » dans la »  » rigueur »!.
Mais peut- il y avoir de la croissance sans rentabilité ? Peu importe au final la taille de l’entreprise. Tout repose sur sa gestion.
Deux exemples me viennent à l’esprit : Air France a perdu 368 millions d’Euros au premier trimestre alors que, pour la même période, une compagnie maritime beaucoup moins importante comme Norwegian Cruise Lines réalisait un bénéfice de 2,5 millions d’Euros !
Et j’éviterai de parler de SeaFrance et de notre inénarrable SNCM, on risquerait de se fâcher !
N’empêche, notre nouveau président, ancien brillant élève d’HEC et de l’ENA, va devoir se pencher sur ce genre de dossiers.
Le succès de son quinquennat en dépend. Et la bonne marche de la politique touristique de la France en découle fatalement.
Il en va de même du choix de la structure gouvernemental qu’il donnera au tourisme et des hommes qui la conduiront.
Quitte à vous décevoir, je doute toutefois, en ce jeudi 10 mai, que le tourisme soit déjà la préoccupation première de François Hollande.
D’autres questions brûlantes exigent en toute priorité sa présence et des décisions. Ne serait ce que sur le dossier Franco-Allemand !
Le temps joyeux des meetings est bien terminé..On entre dans le dur et, dans le dur (vu le programme de ses prochains déplacements impératifs ) le tourisme, il va tout de même en faire. Mais en ayant la tête ailleurs ! Celles d’Obama ou de Merkel sans parler de ce cauchemardesque problème de la dette !
Le tourisme , celui de la profession, on en reparlera après les législatives. Ce qui ne va pas aider l’ami Dominique dans la rédaction de ses éditos ….Alors patience.
Pas de quoi faire la  » tronche » comme il aime à le dire !

Signé Doulcet.

PS . Une info à me fournir. Pas d’hésitation : pdoulcet @me.com





    2 commentaires pour “Signé Doulcet : « Et maintenant, que vais je faire …

    1. Soirée Bastille, beaucoup de drapeaux, en effet ….l’un d’entre eux pourtant présent à l’image de longues minutes agité longuement sans doute grâce aux bras solides de celui qui le portait était celui du Languedoc reconnaissable à sa croix d’or à 12 pointes sur fond rouge écarlate.
      Sans doute un adhérent du MRG en goguette parmi la foultitude qui tentait de ressusciter les mânes de Jean Jaurès ou d’attirer l’attention des dirigeants du PS venus nombreux célébrer la victoire.
      Le tourisme en France, un vrai défi, c’est pas Atout France qui dira le contraire !

      Bien lui en pris, voilà que quelques jours plus tard, du Midi Pyrénées vainqueur et débonnaire nous vient notre jeune ministre du tourisme avec un nom bien de chez nous qui fit,en son temps, les délices des gamins de la communale aux récréations.

      Et dans la foulée, la campagne TV de Midi Pyrénées.

      Les spécialistes du marketing opérationnel en prendront certainement de la graine !…

    2. Pierre Doulcet a bon pied et, surtout, bon œil !

      Dans le rassemblement de la Bastille, au soir du 6 mai, flottaient en effet quelques « drapeaux étrangers », comme il dit, qu’on a beaucoup vus à la télé.

      Il s’agissait d’oriflammes palestiniennes, algériennes et ivoiriennes pour l’essentiel. Rien que des destinations touristiques super tendance !

      À n’en pas douter, les petits et grands tracas des professionnels du tourisme ne focaliseront pas l’attention présidentielle en cette entame de quinquennat.

      La CGT et la CFDT estiment que plus de 50.000 suppressions d’emplois ont été différées pour cause de campagne électorale, ceci – selon les syndicats – pour ne pas plomber le bilan du candidat sortant.

      Le vrai challenge, pour les pros du tourisme (et pour les autres aussi), est que la spirale du chômage ne s’emballe pas dans les mois à venir.

      Car, depuis le début de l’année, entre 500 et 1.000 personnes perdent leur job chaque jour. Oui chaque jour ! Et des chômeurs en plus, ce sont des clients en moins.

      Certes, les spécialistes « hautes contributions » ne semblent guère contrariés par la conjoncture. Les produits de luxe, dans le tourisme et ailleurs, se vendent comme des petits pains. Ils apparaissent comme des « valeurs refuge ».

      La question est de savoir, pour combien de temps encore.

      Gageons que François Hollande garantisse la paix sociale sans laquelle le tourisme n’est pas, qu’il nous épargne la récession (qui pointe insidieusement le bout de son nez), inverse la courbe du chômage et, cerise sur le gâteau, permette à chacun de nous de « travailler plus, pour gagner plus et voyager plus » !

      Voilà un slogan qu’il est bon !

      Yves Barraud

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Espèces d’Assholes ! Qualificatif intraduisible et indiscutable

Espèces d’Assholes ! Qualificatif intraduisible et indiscutable


27 février 2014 0

Décidément, on vit une époque bien bizarre… non ? Voilà que les taxis en...

Coup de plume de P.Doulcet :  La Cour des Comptes se paye la SNCF et Air France

Coup de plume de P.Doulcet : La Cour des Comptes se paye la SNCF et Air France


17 février 2014 3

Rien n’est acquis dans la vie. Ni votre santé, ni votre argent, ni vos...

Coup de plume de P.Doulcet : Les Julies après les Pionniers !

Coup de plume de P.Doulcet : Les Julies après les Pionniers !


31 janvier 2014 0

En ce début 2014, lorsque j’observe les répercussions de la politique sur l’exercice du...