Le Seto retrouve le sourire


C’est en présence de son Excellence Ivo Goldstein, ambassadeur de la Croatie en France et de Daniela Mihalic-Durica, la Directrice de l’office de tourisme croate, que René-Marc Chikli, le président du syndicat des Entreprises du tour operating (Seto)a dressé le bilan de l’activité des voyagistes à l’hiver 2016 et les perceptives attendues pour l’été 2017. Bonne nouvelle : tout va très bien.

« Notre secteur n’a pas été épargné, loin sans faut, par les événements dramatiques conjoncturels, a t-il indiqué devant un parterre de journalistes et de professionnels du tourisme. « Nous avons subis en effet pèle mêle, le Brexit, l’effet Trump, mais pire encore les attentats ou les multiples guerres mais malgré cela, l’hiver 2016 aura été marqué par une progression des ventes tourisme de 2,5 % tant sur le moyen que sur le long courrier« .

Un excellent trend finalement qui vient couronner les multiples efforts des voyagistes mais également ceux de leurs partenaires aériens ou hôteliers, sur les aspects de promotion, d’amélioration de la qualité des voyages ou de recherche de la performance commerciale.

 

Au cours de la période du 1er novembre 2016 au 30 avril 2017, les tour-opérateurs membres du Seto ont fait voyager 1 381 753 clients soit une hausse de +2,1 %.

La recette unitaire moyenne des voyages à forfait s’est établie à 1 144 € (+1,3 %), générant ainsi un volume d’affaires de 1 580 M€ en hausse de 3,4 %.
Les destinations Long Courrier avec 461 394 clients (+6,1 %) ont réalisé un volume d’affaires de 989 M€, en hausse de +4,2 % et une recette unitaire de 2 143 € (-1,8 %).
Les destinations Moyen Courrier avec 603 084 clients (+1,7 %) ont réalisé un volume d’affaires de 417 M€, en hausse de +4,9 % et une recette unitaire de 692 € (+3,1 %).
La France avec 317 275 clients (-2,6 %) a réalisé un volume d’affaires de 174 M€, en baisse de -3,9 % et une recette unitaire de 548 € (-1,4 %).

Des destinations qui montent

Pour les destinations Long Courrier, notons l’évolution positive du trafic sur l’Indonésie (+79 %), l’Afrique du Sud (+69 %), le Pérou (+51 %) ainsi que la République Dominicaine (+7 %) et le Cuba (+7 %).

Une évolution négative est à signaler notamment pour la Chine (-19 %) et l’Inde (-15 %).

Pour les destinations Moyen Courrier, notons l’évolution positive du trafic sur la Tunisie (+130 %), l’Iran (+121 %), Oman (+93 %) ainsi que les Canaries (+6 %) et le Maroc (+6 %).
Sont en recul notamment la Turquie (-24 %) et Madère (-15 %).
Il convient de signaler que le trafic sur plusieurs des plus grandes destinations « historiques » de la saison d’Hiver (comme par exemple l’Egypte) a repris le chemin de la croissance.

Un été 2017 très encourageant

La reprise s’amplifie avec à fin mai 2017, des premiers résultats de l’été qui confirment l’évolution très positive de l’activité avec une hausse au global en volume de +6 %.

Cette hausse concerne toutes les zones d’activités : Moyen Courrier : + 6 %, Long Courrier : 7,% France : +4 %.

Les prises de commandes pour les destinations Moyen Courrier ont très bien démarré pour la zone Afrique du Nord/Moyen Orient (+37 %), avec en premier lieu un redémarrage prometteur de la Tunisie (+117 %), une croissance affirmée pour le Maroc (+31 %) et un début de reprise pour l’Egypte (+367 %).

L’Europe du Sud affiche une croissance de +3 % avec parmi les grandes destinations la bonne performance de la Grèce (+5 %) : Grèce continentale (+12 %) et stabilité du trafic vers les îles grecques.
L’Italie est en croissance de +3 %, une évolution qui regroupe des hausses de la Sicile (+7%) et de la Sardaigne (+3 %) ainsi qu’une baisse pour l’Italie continentale (-3 %).
L’Espagne affiche, quant à elle, un recul de -2 %, résultat d’une baisse sur les Baléares (-5 %) et l’Espagne continentale (-4 %), tandis que le trafic vers les Canaries est en hausse de +7 %.

Parmi les grands destinations Moyen Courrier, seule la Turquie accuse à ce jour un retard important (- 20 %).

Une Croatie au top

La Croatie continue d’être plébiscitée par le public français et continue sa progression en termes de fréquentation touristique. 500 000 français ont ainsi visité le pays en 2016 (6 % de mieux qu’en 2015) tandis qu’ils sont déjà 440 000 depuis le début 2017, soit + 13 % à périmètre identique.

L’amélioration de la desserte aérienne, désormais accessible depuis les principales villes de France, l’offre étoffée des tour opérateurs et l’attractivité naturelle du pays en sont l’explication.

Outre la France, la Croatie est également reconnue internationalement avec notamment depuis peu le classement de la ville de Zadar, en Dalmatie, au patrimoine mondial de l’Unesco.

PR





    1 commentaire pour “Le Seto retrouve le sourire

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Ita et Msc Croisières signent pour un tourisme commun

Ita et Msc Croisières signent pour un tourisme commun

1367 vues
14 octobre 2021 0

Ita et MSC Croisières viennent de signer une lettre d’intention qui vise à définir...

La Quotidienne vient de tester pour vous : une croisière à bord du MSC Seashore

La Quotidienne vient de tester pour vous : une croisière à bord du MSC Seashore

2196 vues
21 septembre 2021 0

Le MSC Seashore, le dernier-né et le plus grand des navires de croisière de...

Comment MSC Croisières reprend l’offensive

Comment MSC Croisières reprend l’offensive

1715 vues
16 septembre 2021 0

Patrick Pourbaix, le président de MSC Croisières pour la France, faisait ce matin un...