Salaün prend la main au Cambodge


Pour aller au delà des classiques éductours, Salaün Holidays a lancé les « On the road to… », concept augmenté en convivialité, défis sportifs cools et rencontres avec les populations locales. La 1ère édition a emmené dix agents de voyage du 8 au 15 février dernier au… Cambodge.

Le challenge avait été lancé du 20 octobre au 20 décembre dernier : les dix meilleurs agences en progression sur les ventes Salaün par rapport à l’année précédente allaient connaître un moment d’exception. En partenariat avec Singapore Airlines et Image Travel, réceptif sur le territoire Cambodge, Laos et Vietnam de l’ex Indochine française, Salaün Holidays a mis la barre haute.

Hôtels confortables et de charme, excursions inédites conjuguées aux classiques du pays, challenges placés sous le signe de l’humour, ils n’en valaient pas plus pour enthousiasmer les participants venus de Rhône-Alpes, des Hauts de France, de l’ïIe de France ou de Bretagne.

En tuk-tuk ou gondole ?

Répartis en deux équipes, ils ont relevé des défis en prise directe avec la vie locale.

Revenir au plus vite d’achats ciblés après marchandage dans le grand marché central de Phnom Penh, ressentir la tragédie des Khmers rouges au S21, savourer un cocktail depuis un sky bar, monter en moto-taxi à l’assaut d’une colline à l’horizon époustouflant, vibrer au rythme du marché de nuit de Siem Reap en tuk-tuk, déguster des mygales grillées, se perdre dans la beauté d’Angkor Tom pour en ramener un trésor, sillonner à pied des villages ruraux en compagnie d’enfants enjoués, prendre un bateau sur l’indescriptible lac de Tonlé Sap et ses maisons sur pilotis à 20 mètres de haut…

Et rencontrer par hasard dans un restaurant au style colonial un groupe de voyageurs Salaün enchantés de leur périple au gré du Mékong.

Elisabeth, Georges, Florence ou Léonardo comme tous les participants se souviendront longtemps de ce périple orchestré par Anaïs, Florence et Anne. Et tout le staff d’Image Travel.

L’an prochain, le « On the road to… » prendra une nouvelle destination, pour l’instant secrète.

Si les deux équipes de cette première édition, auto baptisées « Les dragons du Mékong» et « Siem Breizh », n’ont pu se départager sur la victoire finale, le Cambodge n’y est peut-être pas pour rien.

Dans ce pays de 14 millions d’habitants, d’une superficie d’un tiers de la France, pas moins de 7 millions de touristes sont attendus à l’horizon 2020. Aux visiteurs d’être à la hauteur de ses splendeurs.

Vous reprendrez bien un ver à soie grillé, non ?

A moins de vous préfériez une coupe de champagne sur une gondole au long d’un canal paisible d’Angkor Vat, chef d’œuvre d’une civilisation reine.

Yves Pouchard





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Pourquoi le patron d’ Expedia Voyages revoit toute son organisation ?

Pourquoi le patron d’ Expedia Voyages revoit toute son organisation ?

1613 vues
28 février 2020 1

Au début du mois de décembre dernier, le conseil d’administration de Expedia Voyages a...

Pourquoi Iata fait grise mine en 2020

Pourquoi Iata fait grise mine en 2020

1460 vues
27 février 2020 0

Après une année en forte hausse, IATA est pessimiste pour 2020. Les compagnies aériennes...

ADP reprend la première place mondiale : pourquoi, comment ?

ADP reprend la première place mondiale : pourquoi, comment ?

1402 vues
26 février 2020 0

Grâce à une participation majeure, ADP (Aéroports de Paris) reprend sa première place en...