Saint Valentin : Top cinq des coutumes et traditions insolites


Dans la catégorie «grands temps forts de l’année», la Saint Valentin arrive dans le top 3 avec Noël et la fête des mères. Aux 4 coins du monde, cette tradition est plus ou moins respectée avec des rituels parfois insolites qui s’imprègnent des coutumes locales. Saviez-vous, par exemple, qu’elle n’est pas célébrée le 14 février dans tous les pays du monde ? Voici un panorama des St Valentin insolites dans le monde !

Au Japon : Tout le monde a son chocolat

Fait assez rare pour être souligné, au Japon ce sont les femmes qui choisissent leur Valentin le 14 février et qui leur offrent un cadeau.
Les hommes, eux, doivent attendre le 14 mars, jour du « White Day » pour offrir, à leur tour, un présent à leur dulcinée. Ici, pas de jaloux : la fête s’adresse également aux célibataires qui ont aussi le droit à leur journée spéciale. En effet, le 14 avril, pour le « Black Day », la tradition veut qu’ils mangent une assiette de haricots noirs. Ayant été lancée sous l’impulsion des fabricants de chocolats, la St Valentin est l’occasion d’offrir des petites douceurs. Il en existe plusieurs sortes au Japon : les « honmei choco » sont destinés à l’être aimé, les « fami choco » à la famille et les « giri choco » sont surtout vus comme un signe de courtoisie.

En Thaïlande : Mariez-vous à la Saint-Valentin

Ici, la St Valentin est une fête très importante pour les locaux. La symbolique rose rouge est mise au placard au profit d’un adorable ours en peluche. Il n’est pas rare de voir plusieurs couples se marier à cette date-là, journée porte-bonheur, selon les thaïlandais.

D’ailleurs, s’ils souhaitent plonger tout entier dans l’ambiance rose bonbon, praline et chocolat, on les invite à faire un détour par Bang-Rak. Ce quartier de Bangkok, dont le nom peut se traduire par « le district de l’amour » voit défiler de très nombreux couples le 14 février. Certains, même, n’hésitent pas à faire la queue pour officialiser leur union. Les célibataires, eux, partent au temple prier Trimurati pour trouver l’amour.

En Inde : L’amour au sens large

Si, dans la plupart des pays du monde, la Saint-Valentin est une fête bon enfant et plutôt commerciale, en Inde, elle est vue d’un très mauvais œil ! En Inde, les relations – sous toutes les formes que ce soit – sont proscrites avant le mariage.

Au quotidien, les indiens ne montrent par leur affection en public ; ils ne s’embrassent jamais et évitent même de se tenir la main. Il n’est donc pas très étonnant qu’une fête prônant l’amour n’y soit pas très bien accueillie.

Si les jeunes générations commencent doucement à oser fêter la Saint-Valentin en couple, on préfère célébrer l’amour au sens plus large du thème, en remerciant ses amis et sa famille. La Saint-Valentin est davantage vu comme un moment convivial avec les gens que l’on aime, plus qu’une fête commerciale comme on la connaît dans bien d’autres pays.

En Colombie : A la recherche d’un amoureux secret

La Colombie rejoint la liste des pays qui ne fêtent pas la Saint-Valentin le 14 février. Ici, « El dia del amor y la amistad » (en français « le jour de l’amour et de l’amitié ») est célébré le 3ème samedi du mois de Septembre.
La raison ? Simplement car le 14 février tombe en pleine vacances scolaires et serait alors synonyme de flop commercial pour le pays. La Colombie ne restreint pas la Saint-Valentin aux amoureux mais l’étend à la famille, aux collègues, aux amis, aux conjoints, … Tout le monde y passe ! A la manière d’un « Secret Santa » aux Etats-Unis, la tradition colombienne veut que l’on s’échange des mots doux et des petits cadeaux de façon anonyme. Le jeu est alors de retrouver son bienfaiteur secret !

A noter, la Saint-Valentin célébrée le 14 février dans le reste du monde, est cependant une échéance importante pour la Colombie, puisqu’elle est l’un des plus gros exportateurs de fleurs de notre planète.

En Serbie : L’amour du vin

En Serbie, la Saint-Valentin est synonyme de célébration du vin. C’est une bonne occasion pour profiter des nombreux bars de Belgrade. C’est ainsi l’occasion de partager une dégustation de vin dans les meilleurs quartiers de celle que l’on surnomme la Barcelone des Balkans. Le Most Ljubavi (« Pont de l’amour »), à Vrnjacka Banja, est également un lieu traditionnel pour sceller un amour avec un cadenas.
C’est l’un des premiers pays à avoir vu naître cette tradition depuis la première guerre mondiale. Le 14 février est aussi une journée chargée d’histoire car il commémore le premier soulèvement serbe contre les turcs en 1804. C’est donc une opportunité pour visiter les monuments dédiés à l’indépendance du pays.





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Vienne fait son come back

Vienne fait son come back

692 vues
19 juin 2020 0

Après un arrêt forcé ces dernières semaines, la ville de Vienne s’éveille à une...

Dali & Gaudi aux Carrières de Lumières

Dali & Gaudi aux Carrières de Lumières

1006 vues
5 juin 2020 0

L’architecte Antoni Gaudí et le peintre Salvador Dalí sont les deux artistes les plus...

Le dos rond pour Tokyo Mizumachi

Le dos rond pour Tokyo Mizumachi

954 vues
10 avril 2020 0

Le nord-est de Tokyo est l’un des points touristiques de la capitale les plus...