Réservation d’hôtel en direct : Pilgo veut faire oublier Booking et Expedia !


Cela fait déjà quelques années que les professionnels de l’hôtellerie cherche une alternative afin de contrer les ogres que sont devenus Booking et d’Expedia. Après avoir lancé son site en janvier dernier, c’est désormais au tour de l’application Pilgo de faire ses preuves sur le marché hyperconcurrentiel de la réservation hôtelière.

Le lancement officiel de l’application correspondra au début du Tour de France, le 2 juillet. La startup parisienne a beaucoup concerté avant de se lancer, elle a notamment consulté des dirigeants politiques, dont le cabinet d’Emmanuel Macron, été reçue par Google, la commission Tourisme du Sénat, l’associations hôtelières AHTOP ou encore la branche hôtellerie de l’Umih.

pilgo-2« Pilgo est la première place de marché référençant les prix et disponibilités des sites officiels des hôtels en France, et qui permet de comparer en direct aux prix affichés par les OTA type Booking.com ou Expedia » a expliqué l’entrepreneur Charles Beigbeder, président du conseil de surveillance et actionnaire majoritaire avec 43 % du capital de la société.

Comment çà Marche ?

La plateforme de distribution compare les prix des hôtels français en direct avec ceux des agences de réservation en ligne. Ensuite le prix le plus avantageux est proposé au consommateur, tout comme la disponibilité des chambres, le tout en temps réel. Si le tarif direct de l’hôtelier est le meilleur, l’appli ou le site renvoient le consommateur uniquement vers le moteur de réservation de l’hôtel pour effectuer la réservation. Pilgo regroupe à ce jour 10.000 hôtels en France sur 19.000 au total, soit 80 % des établissements hôteliers de l’hexagone.

D’ici la fin de l’année 2016, la plateforme devrait amorcer son déploiement dans d’autres pays européens.

pilgo application« Jusqu’ici, les commissions prises aux hôteliers s’établissent entre 15 et 17 % en moyenne chez Booking.com et entre 17 et 25 % chez Expedia, auxquels il faut ajouter de la ‘sur-commission’ pour être plus visible et remonter en bonne place dans les offres », précise Laurent Duc, président de la branche hôtellerie de l’Umih, (Union des Métiers et des Industries de l ‘Hôtellerie).

Cette dernière hôtelière vient de signer un partenariat stratégique avec Pilgo, afin de « favoriser la réservation en direct », permettant à la fois aux hôteliers et aux consommateurs de s’y retrouver.

Côté prix : Pilgo prend (à ce jour) 1,5 euro pour un hôtel une étoile, 2,5 euros pour un hôtel deux étoiles et jusqu’à 9 euros pour les établissements les plus luxueux.

Merci monsieur Macron !

C’est la loi Macron, qui a permis la remise en cause de la parité tarifaire. Depuis août 2015, les hôteliers ont enfin le droit de proposer un meilleur prix sur leurs propres sites que celui diffusé sur les agences de voyages en ligne comme Booking ou Expedia et ça change tout !

Il faut dire que les prix des nuitées hôtelières avaient augmenté, sur ces dix dernières années, deux fois plus vite que l’inflation. Cette remise en cause redonne la main aux hôteliers qui devraient retrouver leurs marges et le sourire ?

Robert Kassous





    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Vente de billets d’avion : Aerticket reprend son indépendance

Vente de billets d’avion : Aerticket reprend son indépendance

2674 vues
8 octobre 2021 0

Champion européen de la vente de billets d’avions BtoB et présent dans 11 pays,...

Hier le tourisme spatial a véritablement commencé

Hier le tourisme spatial a véritablement commencé

2339 vues
16 septembre 2021 0

Quatre voyageurs spatiaux américains ont débuté hier mercredi 15 septembre leur périple en apesanteur...

Food Hotel Tech revient au Palais Acropolis de Nice

Food Hotel Tech revient au Palais Acropolis de Nice

2222 vues
10 septembre 2021 0

Food Hotel Tech à Nice revient à Nice au Palais Acropolis les 5 et...