Réferencement Selectour-Afat : le Poids et la mesure


Pas facile de faire la révolution. Dans un contexte économique tendu pour les grandes entreprises du tourisme et surtout pour les petites et moyennes, la décision annoncée à Istanbul par Dominique Beljanski (photo), la présidente de Selectour Afat, de calculer le commissionnement de ses fournisseurs en TTC a déclenché les foudres à l’extérieur du réseau mais surtout, et c’est le plus grave, à l’intérieur. Et aujourd’hui aura lieu une réunion extraordinaire qui s’annonce houleuse, sur le sujet.


TUI s’en sort à peu près

Le groupe TUI est un poids lourd chez Selectour Afat. On estime ainsi, à la louche, que près de 50 millions d’euros de son CA transite par le réseau Selectour Afat.

Selon nos informations, l’entreprise dirigée en France par Pascal de Izaguirre aurait signé un arrangement avec la direction de Selectour Afat, lui garantissant l’application des anciens contrats (signé en brut HT) jusqu’à fin juin 2016.

« Cela permettra à TUI d’assurer sa cruciale saison d’été, explique un observateur avisé, et dotera Selectour Afat de fonds marketing indispensables au fonctionnement du siège« . Du moins jusqu’en juillet.

Une dépendance aux gros TO

Parmi les tour opérateurs ayant signé avec Selectour Afat on trouve ainsi désormais : Solea, Visiteurs, Jetset, Heliades, Asia, Fram et Plein Vent, Lagrange, Eastpak, Locatour et bien entendu Voyamar Aerosun.
Cette liste n’est pas exhaustive évidement mais on peut se demander quelle sera leur réaction, eux qui ont un commissionnement qui va grosso modo, de 11 % à 12,5 % en ttc, devant les autres conditions accordées aux « grands  » TO.

Un adhérent nous a confié d’ailleurs que ces TO, à part Voyamar Aerosun bien sûr, n’avaient pas eu d’autres choix que de signer sous peine de sortie anticipée du périmètre…

TTC ou HT

Ce que les dirigeants de Selectour Afat appellent le TTC, c’est ce que le client paie au final à l’agence. Les fournisseurs ayant déjà signé ont ainsi un contrat qui n’inclue ni les surcharges carburant, ni les taxes d’aéroports et ni la fameuse taxe YQ (carbone-environnement-sûreté-sécurité).

« Pour les destinations Moyen-courrier, cela a peu d’incidences« , rappelle notre adhérent, « mais pour le long courrier cela peut être dévastateur en termes économiques« .

Oui car souvent pour le long courrier, les taxes sont égales au prix du billet d’avion. Si l’on fait une simulation et notamment sur les dossiers à la carte, l’adhérent gagnerai nettement plus en HT qu’en TTC. Une pierre dans le jardin de la présidente.

Les gros TO en direct

Le groupe Transat, qui représente quelques 40 millions d’euros pour le réseau, n’a pas encore paraphé son contrat. Idem pour Kuoni qui représente lui, selon nos estimations, quelques 15 millions d’euros.
Il semble que la tendance soit d’aller contracter directement avec les points de vente Selectour Afat mais évidement avec de grandes limites pour les TO d’une part (vérification de la solvabilité de chaque points de vente, absence de garanties des paiement etc…) mais également pour les distributeurs, qui veulent eux du stock de qualité à commercialiser à grande échelle.

S’il n’y a pas d’accord avec les grands opérateurs, il y aura également un manque de liquidités pour la CRF et pour les fonds marketing. Ces postes représentant chez Selectour Afat respectivement 2 % pour la CRF et 1 % pour les fonds marketing. Leur absence dans la comptabilité du réseau mettrait en péril, non seulement le reversement d’une partie de ces sommes aux adhérents mais également le « train de vie  » du siège de Selectour Afat.

Devant cette menace, une note a circulé ces derniers jours au sein du réseau pour demander l’assouplissement de la politique de référencement fournisseurs mais également la démission du trio Beljanski-Dufrenne-Calas. Les esprits commencent à s’échauffer.

Le mystère Abitbol

Avec ses 92 points de ventes Selectour Afat, Laurent Abitbol est un acteur de poids dans le paysage touristique français.
En tant que producteur, Voyamar Aerosun a signé avec Selectour Afat et, en tant que distributeur, Laurent Abitbol a ouvert la porte à des négociations en direct avec le groupe Transat qui d’ailleurs, hasard ou coïncidence, vient de réintégrer (en décembre dernier) le périmètre des agences Havas dont Transat était banni jusqu’à présent…

Laurent Abitbol-Selectour Afat-Marietton-Voyamar aerosun-Auchan voyagesLors des voeux du Cediv, dont M. Abitbol est également membre avec ses agences Auchan Voyages, il a bien insisté sur l’aboutissement heureux pour les fournisseurs de Selectour Afat « dans les quinze prochains jours« . Propos mysterieux pour quelqu’un qui détient sans doute à notre avis une bonne partie de la solution.

« Il est quand même dommageable, rappelle un adhérent du réseau, qu’en ce mois de février, il n’y ai encore aucun guide de référencement validé pour les distributeurs du 1er réseau de France qui ont déjà commencé à commercialiser les vacances de Pâques et la saison été 2016″.

Jet tours en embuscade

Un autre tour opérateur majeur, avec du stock de qualité et diversifié, a fait une proposition en HT et n’a toujours pas eu de réponse de la part des dirigeants de Selectour Afat.
Le tour opérateur de Thomas Cook pourrait, en tout cas, parfaitement pallier aux desideratas des agences en terme de produits et enlever cette épine du pied qui commence à devenir gênante. Pour tout le monde.

PR





    1 commentaire pour “Réferencement Selectour-Afat : le Poids et la mesure

    1. Bonjour,

      Après lecture de l’article ci dessus en référence, pourriez vous corriger les taux de commissions indiqués.
      En effet ceux ci s’arrêtent à 12,50%TTC vous semblez oublier les 13%TTC
      Vous remerciant,
      Bien cordialement.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Un pari sur l’avenir : être tous agents de voyages

Un pari sur l’avenir : être tous agents de voyages

1452 vues
14 octobre 2021 0

Des voix s’élèvent pour savoir si les agents de voyages doivent adopter ou non...

Tourisme Loisirs et affaires : SriLankan Airlines reprend les vols directs depuis Paris 

Tourisme Loisirs et affaires : SriLankan Airlines reprend les vols directs depuis Paris 

1575 vues
12 octobre 2021 0

C’est Mr Ashok Pathirage, le Président de SriLankan Airlines, qui a tenu à venir...

La France : un enjeu majeur pour Nayef Al-Fayez, Ministre du Tourisme de Jordanie

La France : un enjeu majeur pour Nayef Al-Fayez, Ministre du Tourisme de Jordanie

1755 vues
11 octobre 2021 0

Pour la Jordanie, la France a toujours été un des meilleurs marchés européens, faisant...