Quelques rotations d’avions encore à Nice


L’aéroport international Nice Côte d’Azur entre en sommeil. Désormais les rotations d’avions sont plus que réduites sur la première plateforme de province avec moins d’une dizaine de vols pour la journée de mardi dont le vol vers Doha par Qatar Airways ou Londres.

Toutefois l’aéroport reste ouvert ne serait ce que dans le cas d’avions sanitaires ou d’hélicoptères.

Easyjet, qui dispose d’une base à Nice a cloué au sol tous ses appareils. En temps normal elle assure un tiers du trafic passagers de la plateforme (près de 14 millions de passagers), en assurant une quarantaine de destinations en temps normal.

L’aéroport est en quasi-sommeil et une grande partie des 4 000 salariés employés sur la plateforme reste chez eux.

La société aéroportuaire qui assure l’exploitation annonce que les deux tiers de ses 600 salariés sont en chômage partiel ou technique. Du jamais vu même durant les événements tragiques comme le 11 septembre ou les colères du volcan islandais qui avaient paralysé une grande partie du trafic aérien dans le monde.

Le confinement sanitaire joue également pour le trafic aérien si primordial pour le désenclavement de la Côte d’azur.

MB





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Les chinois vont-ils continuer d’investir dans le tourisme en Europe ?

Les chinois vont-ils continuer d’investir dans le tourisme en Europe ?

1444 vues
28 mai 2020 0

Le géant chinois du tourisme et du voyage en ligne continue de faire son...

Latam Airlines : les vraies raisons de la faillite

Latam Airlines : les vraies raisons de la faillite

2407 vues
27 mai 2020 2

La crise du Covid-19 vient semble t-il de faire une nouvelle victime. la compagnie...

Des grandes manœuvres dans le tourisme au niveau mondial

Des grandes manœuvres dans le tourisme au niveau mondial

2238 vues
26 mai 2020 0

« Je ne veux voir qu’une seule tête » affirmait le cardinal de Richelieu qui d’ailleurs...