Prise de becs à la Direction de Costa Croisières


Le départ soudain de Michael Thamm du groupe Costa a pris presque tout le monde du voyage par surprise. Après plus de dix ans à la tête du groupe Costa qui, outre la marque éponyme, comprend également les marques Aida, Iberocruceros et Carnival Maritime, Michael Thamm avait réussi  de l’avis de tous, à sortir Costa Croisières et Aida eux-mêmes des tréfonds de la pandémie.

Aujourd’hui soulignent les experts, bien qu’elles n’aient pas encore atteint les niveaux pré-Covid, ces marques enregistrent une croissance soutenue. Il est donc difficile de penser à des raisons commerciales en amont de la démission de Michael Thamm, le désormais ex président du groupe.

Selon certaines rumeurs, la piste de relations personnelles dégradées avec Josh Weinstein, président et PDG de Carnival Corporation, la holding qui détient également le groupe Costa, n’y serait pas étrangère.

La lettre aux collaborateurs sur laquelle Weinstein a annoncé le changement soudain à la tête de l’entreprise remercie essentiellement Michael Thamm pour ses succès et lui souhaite le meilleur pour son avenir. Sans plus de précisions.

Et en fait, certaines voix internes semblent supposer qu’entre Weinstein, à la tête de Carnival depuis août dernier et le PDG de Costa Group « l’alchimie n’était pas tout à fait la bonne« .

Michael Thamm avait rejoint l’entreprise en tant que PDG en 2012, peu de temps après la tragédie du Costa Concordia, succédant à Pier Luigi Foschi, et avait revitalisé l’image de la marque après l’incident.

Il semblerait que Thamm, stratège lucide, grand calculateur et véritable expert du marché de la croisière, n’était pas très enclin au compromis et pas toujours très empathique avec la haute direction.

Les raisons de sa sortie pourraient être encore plus profondes et liées à la nouvelle vision que Weinstein a du groupe. Carnival Corporation a en effet accumulé de grosses dettes pendant la pandémie.

Son président est donc engagé dans un immense effort, visant à ramener l’entreprise sur les chemins de l’efficacité et de la rentabilité.

Surtout après que certains analystes financiers ont positionné Carnival derrière les rivaux du groupe Royal Caribbean et NCL . Weinstein aurait donc bien l’intention de traiter directement, et seul désormais, avec les responsables des opérations.





    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Austral Lagons étend son équipe commerciale

Austral Lagons étend son équipe commerciale

2239 vues
19 juin 2024 0

Le tour opérateur Austral Lagons renforce sa présence commerciale sur l’ Est de la...

Sara Siyam nommée directrice marketing de Sun Siyam Resorts

Sara Siyam nommée directrice marketing de Sun Siyam Resorts

1752 vues
18 juin 2024 0

Sun Siyam Resorts a annoncé la promotion de Sara Siyam au poste de directrice...

Dans le bureau d’ Olivier Narcy, Directeur commercial EMEA et Relations Clients Groupe de Ponant

Dans le bureau d’ Olivier Narcy, Directeur commercial EMEA et Relations Clients Groupe de Ponant

3370 vues
14 juin 2024 0

La Quotidienne vous invite aujourd’hui à découvrir le bureau et l’environnement professionnel d’un grand...