Pourquoi Pascal de Izaguirre quitte la présidence de TUI France ?


Pascal de Izaguirre, en accord avec le Groupe TUI, vient de quitter ses fonctions de Président-Directeur général de TUI France pour être en mesure, selon le communiqué de presse, « de se consacrer pleinement au développement de Corsair« .

Ce mouvement est cohérent, rappelle le groupe, avec la perspective de l’arrivée d’un nouvel actionnaire, le cumul des deux fonctions de Président-Directeur général au sein de TUI France et de Corsair devenant de plus en plus difficile.

Elie Bruyninckx, CEO de Western Region, sera nommé Président-Directeur général de TUI France de façon, notamment, à assurer une meilleure intégration des équipes France au sein de la région.
Suite à l’absence temporaire d’Elie Bruyninckx pour raisons médicales, Wim Van Besien, CFO de Western Region, assure les fonctions de Président-Directeur général de TUI France en attendant le retour d’Elie Bruyninckx.

Depuis sa création en 2012, TUI France s’est profondément transformée et modernisée. Suite aux fusions et acquisitions successives, l’entreprise est aujourd’hui n°1 sur le marché français, avec l’offre la plus large du marché, des produits nombreux ainsi qu’une marque TUI dont la notoriété se renforce de jour en jour.

Par ailleurs, le marché reste très concurrentiel. Le nombre de tour-opérateurs demeure très élevé alors que la concentration de la distribution s’accélère.
Afin de consolider sa position sur le marché, le moment est venu de passer à une nouvelle étape.

TUI France doit maintenant capitaliser sur son appartenance à TUI Western Region (région qui regroupe la Belgique, les Pays-Bas et la France). Il faut repenser le modèle économique et l’organisation de TUI France, notamment en accélérant l’intégration à Western Region pour plus d’efficacité et de synergies.

En ce qui concerne Corsair, l’environnement concurrentiel est également très intense avec les attaques des compagnies low cost long courrier sur ses destinations cœur de métier.
Par ailleurs, deux projets clés pour l’avenir de la compagnie sont en cours : le renouvellement de la flotte et le projet d’ouverture du capital avec l’arrivée d’un nouveau partenaire stratégique. Ces enjeux majeurs pour l’avenir de Corsair nécessitent un investissement très important de l’équipe de direction et en particulier de son Président- Directeur général, dont la mission inclut une dimension stratégique mais également très
opérationnelle.

 





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Tourifoot marque … surtout les esprits

Tourifoot marque … surtout les esprits

1876 vues
19 juin 2019 0

Quelle rigolade !! Hier soir avait lieu le désormais fameux tournoi Tourifoot organisé par...

Des nouvelles nominations dans le tourisme hexagonal

Des nouvelles nominations dans le tourisme hexagonal

1273 vues
13 juin 2019 0

Quelques beaux mouvements dans le secteur du tourisme en cette fin de premier semestre...

Richard Vainopoulos voit la bipolarisation de la distribution des voyages comme inéluctable

Richard Vainopoulos voit la bipolarisation de la distribution des voyages comme inéluctable

1660 vues
11 juin 2019 0

« Il n’y a pas que le paysage politique français qui connaisse une mutation. De...