Pourquoi l’Etat de Singapour entre au capital de Hainan Airlines


Hainan Airlines est la 4 ème compagnie aérienne en Chine. Elle va céder des actions à plusieurs investisseurs dont le fond d’état de Singapour. Le groupe HNA, propriétaire d’Hainan Airlines, négocie depuis plusieurs mois la cession partielle de certaines activités en coopération avec la cité-état.

La vente de certains actifs a calmé les autorités

Les inquiétudes sur les finances du groupe se sont apaisées cette année après une vague de ventes d’actifs. La vente de la participation dans Hilton pour 6,5 milliards de dollars a aidé bon nombre des obligations de HNA à rebondir.
Désormais, HNA revient sur le marché pour consolider ses actifs stratégiques.

Des actions d’ Hainan Airlines vont changer de mains

Hainan Airlines est la propriété de groupe HNA. Très importante compagnie aérienne en Chine, le transporteur basé à Haikou, Hainan, va vendre jusqu’à 20 % de ses actions cotées à Shanghai à 10 investisseurs pour une valeur de 1,5 milliard de dollars US.

Un des fonds souverain de Singapour à la manœuvre

Une filiale du fond d’état de Singapour, Temasek va participer à l’achat d’actions de la compagnie aérienne. Hainan Airlines a connu une croissance à deux chiffres du trafic passagers au cours des cinq dernières années. Cependant, la compagnie aurait une dette de 7,8 milliards de dollars dans son bilan. Cela ne semble pas affoler les investisseurs.

Hainan Airlines veut poursuivre son expansion

Hainan Airlines, a été fondée par l’un des fondateurs de HNA, Chen Feng. La compagnie a commencé ses activités en 1993 et comptait parmi ses premiers investisseurs George Soros.

Aujourd’hui, la compagnie desservirait plus de 220 villes en Chine et dans le monde avec une flotte de plus de 300 avions.

La vente des actions devrait servir à financer des achats d’avions, d’assurer de la formation aéronautique, mais également des services de maintenance et des activités aéroportuaires. Les spécialistes financiers estiment pour leur part que l’argent servira plutôt à désendetter le groupe HNA.

L’état de Singapour veut être présent en Chine

Le fond Temasek et le groupe HNA avaient annoncé qu’ils exploraient des partenariats dans des domaines tels que l’aviation, la logistique et les infrastructures aéroportuaires. Bien que cette première participation soit chèrement payée (selon les analystes financiers), Hainan Airlines aura une valeur d’entreprise d’environ 50 % supérieur à celle de Singapore Airlines. D’autres opérations vont suivre. La Chine est un marché stratégique pour la ville-état.

HNA et Singapore Airlines déjà partenaires en Australie

Singapour Airlines et HNA sont déjà présents dans Virgin Australia. Si Virgin Australia est un transporteur apprécié par les passagers. La compagnie aérienne australienne reste un fardeau pour les investisseurs.

A suivre.

Serge Fabre





    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Le tourisme de Luxe veut revoir ses chinois

Le tourisme de Luxe veut revoir ses chinois

2568 vues
27 janvier 2023 0

Le secteur européen du luxe se réjouit de la fin des fermetures pandémiques en...

Tourisme en Egypte : Travel Evasion réouvre Taba et le Nouveau Grand Musée du Caire

Tourisme en Egypte : Travel Evasion réouvre Taba et le Nouveau Grand Musée du Caire

2544 vues
25 janvier 2023 0

Taba Heights, station balnéaire de la Mer Rouge avec des hôtels 5* offre la...

Tourisme en Grande Bretagne : Vive le Roi

Tourisme en Grande Bretagne : Vive le Roi

2523 vues
24 janvier 2023 0

Des millions de personnes à travers le pays et le Commonwealth sont invitées à...