P. Doulcet : Ne vous appelez plus jamais…Air France !


doulcetÀ l’instar de la célèbre chanson de Michel Sardou,  les pilotes d’Air France nous ont non seulement  » laisser tomber  » mais, comme celle de Piaf , ne  » regrettent rien » .

Et sans aucune vergogne, ils nous prennent tous pour des débiles profonds.

En effet, après avoir mis leur compagnie au tapis aux yeux du monde entier, voilà maintenant que leur SNPL, jouant sur les règles, exigent de percevoir la partie fixe de leur salaire -entre 1.500 et 4.000 euros par mois – pour les journées non déclarées comme jour de grèves mais pas travaillées pour autant.

Lorsque je vous dis qu’ils nous prennent pour des débiles profonds, je suis même indulgent.

En vérité, ils nous méprisent (passagers, personnel au sol, agents de voyages) comme ils l’ont d’ailleurs démontré, selon certains témoignages, vis à vis de leurs PNC en les abandonnant sur place alors qu’ils rejoignaient leur base sur des compagnies étrangères !

Au moment même ou la France se trouve en croissance zéro, ces grévistes aux salaires plus que confortables, viennent de porter un coup à leur compagnie risquant paradoxalement d’être fatal à leur propre job. Ce qui ne serait que justice !

Leur corporatisme les a t-il a ce point rendu inconscients (et je suis poli) pour ignorer par exemple que Ryanair à transporté 83,4 millions de passagers dans les 12 derniers mois contre 77,2 millions pour Air France – KLM ?

Ces dorés sur tranches devraient lire plus souvent dans La Quotidienne les rubriques de Jean Louis Baroux, le meilleur spécialiste de l’aérien que compte notre pays. Ils apprendraient ainsi qu’il ne suffit pas d’être aux commandes d’un avion en parcourant le monde pour connaître les réalités marchandes de ce monde qui les fait vivre. Et bien vivre.

Et ce, en dépit du basculement du trafic vers l’Asie. De la montée en puissance de compagnies comme Emirates affichant au passage un résultat net de 1,280 milliard d’euros contre 130 millions pour Air France (avant la grève qui va lui coûter entre 200 et 300 millions ). De l’impossibilité pour Air France de se tailler une place sur le marché Low-Cost alors que, pour ce dernier, le trafic en Europe à augmenté de 12,5 % depuis 2007 quand AF génère elle une perte de 650 millions, ce qui n’empêche nullement d’ailleurs nos chers, très chers pilotes de ne point comprendre que l’on ne peut développer Transavia aux conditions qu’ils bénéficient sur AF.

Pour ne pas lasser, je passe sur d’autres incongruités comme le trafic des aéroports où l’on constate désormais que celui de Dubaï à pris le pas sur celui de Roissy Charles de Gaulle !

Je fais partie d’une génération qui était fière de celle que l’on nommait alors la « Manufacture Royale « . Fière de voir partout dans les aéroports du monde le nom de notre pays et, grâce à elle, l’image du rayonnement de la France. .

Aujourd’hui, messieurs les pilotes, vous nous avez couvert de honte. En nous laissant tomber …

J’en arrive même à souhaiter que l’on ne vous appelle plus jamais … Air France.

Pierre Doulcet

PS. Comme toujours : pdoulcet@me.com





    3 commentaires pour “P. Doulcet : Ne vous appelez plus jamais…Air France !

    1. Bonjour

      Tout a fait d’accord avec votre dernier article dans La Quotidienne !

      Alors si nous payons les jours de grève a nos “amis” pilote, ne faudrait-il pas envoyer nos factures au SNPL sur toutes les pertes, désagréments et travail supplémentaire que nous avons eu pendant cette période ?

      Semaine dernière gestion d’un congrès de 300 personnes qui venaient de partout en France, congrès programmé depuis un an ce fut l’enfer et un poste supplémentaire de transferts aéroport, report sur d’autres vols a d’autres horaires et d’autres tarifs (a faire pâlir les low cost” (Paris/Tarbes 1700€ et hop), même les low cost ce sont “gavés” même tarif pour un Paris/Toulouse ou Bordeaux.

      En résumé cette grève est un véritable scandale, remarquez nous commençons a y être habitué après la SNCM, AIR France et maintenant la MERIDIONALE !!!!

      D’ailleurs la SNCM a tellement joué avec le feux où en est-elle aujourd’hui ? Dépôt de bilan annoncé

      Bonne journée et au plaisir de vous lire

    2. En effet, la conclusion de M. Doulcet est très très pertinente. L’Etat, qui reste quand même le principal actionnaire de cette compagnie, devrait prendre ses dispositions pour rebaptiser la Cie autrement, ne plus permettre à ces gens d’associer leur défaillance au nom France, c’est le stricte minimum que les Gouvernements nous doivent, en attendant de trouver un jour la formule pour corriger cette corporation de voyous, qui soit dit en passant, devraient frimer un peu moins compte tenu de leurs derniers exploits (TORONTO et RIO, sorry mais yavait-il des pilotes à bord de ces vols?)…
      AIR CHANCE ou n’importe quoi d’autre, mais stop au masochisme…

    3. Bonjour Monsieur,

      Je partage à 200% votre analyse et vos propos sur le personnel navigant technique de notre chère compagnie nationale, mais aussi sur son personnel tout court!!.
      Air France a développé un tel sentiment de supériorité et une attitude tellement arrogante qu’elle s’est totalement déconnectée de la réalité économique de notre pays et de sa population qui se trouve être aussi ses clients.
      C’est grâce au français et aux touristes qu’elle existe et qu’elle continue à vivre. Certes mal, mais à qui la faute?
      Aujourd’hui, en tant qu’agent de voyages, je cherche toujours à éviter Air France lorsque cela est possible, car le service à bord s’est beaucoup dégradé, les tarifs sont parfois prohibitifs et leur demander un geste ou une faveur commerciale relève du miracle.
      Je ne suis plus fière du tout de notre compagnie nationale, elle ne représente plus le bon gout français, l’élégance et notre savoir faire.
      Les pilotes de cette compagnie sont d’une stupidité affligeante et ont commencé à scier la branche sur laquelle ils sont assis!!!
      Bravo pour votre article.
      Elisabeth FEHER

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

La lettre poignante du président de Tui sur le Covid-19

La lettre poignante du président de Tui sur le Covid-19

13829 vues
2 avril 2020 1

Fritz Joussen, le PDG de TUI, vient d’écrire une lettre de sa propre main...

Monaco a son plan pour sauver son économie touristique

Monaco a son plan pour sauver son économie touristique

2793 vues
1 avril 2020 0

Pour les spécialistes et les autorités de Monaco, l’activité touristique en Principauté risque d’être...

Quand les acteurs du tourisme se mobilisent pour les hôpitaux

Quand les acteurs du tourisme se mobilisent pour les hôpitaux

1842 vues
31 mars 2020 0

La période est terriblement difficile pour les agences de voyage et les voyagistes mais...