Organisation Mondiale du Tourisme : une femme défie la présidence


Shaika Mai Al-Khalifa, citoyenne du royaume de Bahreïn, se présente contre le titulaire, Zurab Pololikashvili, pour le poste de secrétaire général de l’Organisation mondiale du tourisme (OMT).

Actuellement présidente de l’Autorité de Bahreïn pour la culture et les antiquités (BACA), le Conseil des ministres arabes du tourisme vient d’approuver à l’unanimité la candidature d’Al-Khalifa pour ce nouveau rôle.

Zurab Pololikashvili avait été nommé à ce poste en 2017 et s’est déclaré pour un deuxième mandat de trois ans lors d’une réunion du conseil exécutif de l’OMT à Madrid il y a quelques jours.

La décision sera prise lors de la 113e réunion du conseil exécutif de l’Organisation mondiale du tourisme des Nations Unies, prévue du 18 au 19 janvier à Madrid.

Shaika Mai Al-Khalifa est actuellement dans la capitale espagnole pour l’événement, où elle rencontre un large éventail de représentants des États membres pour exposer sa vision de l’avenir du secteur du tourisme.

« Au cours des douze premiers mois de mon mandat, j’aurais écouté chaque État membre de l’organisation et rédigé une stratégie basée sur les besoins des membres.

Al-Khalifa ajoute: «Je suis convaincu que le secteur du tourisme se remettra de cette crise car il s’est remis de nombreuses crises précédentes. Nous devons travailler en étroite collaboration sur la question des protocoles de voyage, en plus de travailler avec les gouvernements sur des programmes de soutien fiscal ».

Un contexte actuel particulièrement tendu

L’année 2020 a été une année extrêmement difficile pour le tourisme, avec une baisse des arrivées internationales de 72 % au cours des dix premiers mois de l’année.

Le secteur a été touché par des restrictions sur les voyages, une faible confiance des consommateurs et une lutte mondiale pour contenir la Covid-19, qui ont tous contribué à la pire année jamais enregistrée dans l’histoire du tourisme.

Selon les dernières données touristiques de l’OMT, les destinations ont accueilli 900 millions de touristes internationaux en moins entre janvier et octobre par rapport à la même période de 2019.

Cela se traduit par une perte de 935 milliards de dollars EU de recettes d’exportation du tourisme international, soit plus de dix fois la perte de 2009 sous l’impact de la crise économique mondiale.





    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Trois questions à Ans Westerhoven, la Présidente d’ AirMasters

Trois questions à Ans Westerhoven, la Présidente d’ AirMasters


29 novembre 2022 0

Pionnier de l’affrétement de vols sur l’Egypte, Airmasters s’adapte aux besoins du marché par...

Pourquoi le Directeur Général d’ ASL Airlines France s’en va

Pourquoi le Directeur Général d’ ASL Airlines France s’en va


28 novembre 2022 0

Jean-François Dominiak, quitte ses fonctions de Directeur Général d’ASL Airlines France. Il en a...

Tourisme en Guadeloupe : C’est Naomi Pétrine qui prend les commandes

Tourisme en Guadeloupe : C’est Naomi Pétrine qui prend les commandes


25 novembre 2022 0

Naomi Pétrine, 40 ans, a rejoint le Comité du Tourisme des Îles de Guadeloupe...