Oman pleure son Sultan


Le nouveau souverain d’Oman, Haitham ben Tarek, a pris l’engagement samedi dernier de poursuivre la politique étrangère de « non-ingérence » du défunt sultan Qabous, décédé à 79 ans après 50 ans de règne.

« Nous allons suivre la voie tracée par le sultan défunt », a déclaré Haitham ben Tarek (photo ci-contre), dans son premier discours en sa qualité de nouveau sultan.

Il s’est engagé à poursuivre une « politique étrangère basée sur la coexistence pacifique entre les nations (…) et sur la non-ingérence dans les affaires intérieures des autres, dans le respect de la souveraineté des nations et de la coopération internationale« . Il a ajouté que son pays continuerait « comme sous le règne du sultan Qabous à favoriser des solutions pacifiques » aux crises régionales et mondiales.

« C’est avec tristesse (…) que le sultanat d’Oman pleure notre sultan Qabous ben Saïd qui a été rappelé à Dieu vendredi soir », a indiqué le porte parole du cabinet royal. Le 31 décembre, les médias d’Etat avaient annoncé que le sultan se trouvait dans un « état stable » après plusieurs semaines de rumeurs sur sa santé.

Le sultan, qui n’était pas marié et n’avait pas d’enfants ni de frères, devait, d’après la Constitution, écrire une lettre désignant son successeur au sein de la dynastie royale. Mais finalement la famille n’aura pas eu besoin du délai de 3 jours pour s’accorder sur un nom.

Haitham ben Tarek, ministre du Patrimoine et de la Culture et cousin du défunt sultan Qabous, a en effet prêté serment comme nouveau sultan d’Oman, « après une réunion de la famille royale qui a validé le choix (d’un successeur fait par le défunt) sultan », a confirmé le porte parole du gouvernement

Sous le règne du sultan Qabous, Oman a consolidé son rôle de pays modéré et neutre dans un Golfe secoué de tensions politiques, notamment en raison de l’inimitié entre les Etats-Unis, alliés des Etats arabes du Golfe, et l’Iran.

Les français se plaisent à Oman : les autorités du Tourisme du Sultanat se félicitent de la progression de plus de 20 % du tourisme français en 2018, la plus forte augmentation en Europe et des derniers chiffres de 2019 avec près de 70.000 touristes français.





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Tourisme et marathon : Adel Mhenni, un champion dans la cour des grands

Tourisme et marathon : Adel Mhenni, un champion dans la cour des grands

1619 vues
16 octobre 2020 1

La région de Tozeur et du Djérid en Tunisie a accueilli cette année du...

Pourquoi le PDG de British Airways est démis de ses fonctions

Pourquoi le PDG de British Airways est démis de ses fonctions

1575 vues
13 octobre 2020 0

IAG a annoncé qu’Alex Cruz, le PDG de British Airways jusqu’à présent, quitte son...

Pourquoi Ponant n’a plus toute sa tête

Pourquoi Ponant n’a plus toute sa tête

4570 vues
7 octobre 2020 0

Finalement ce n’est pas une surprise car le départ de Jean-Emmanuel Sauvée, président directeur-général...